télétravailleur

Des paroles ou des actes, la CFTC choisit et réussit

 

Là où certains parlent et font des discours, la CFTC, elle, choisit d'agir, au quotidien pour DEFENDRE VOS DROITS !

Home 2Dernier exemple en date : la nouvelle vague de télétravail en cours de déploiement. Sollicités par plusieurs salariés de cette vague, nous apprenons que pour un certain nombre d'entre eux, pour des raisons techniques diverses, l'intallation d'une connexion internet professionnelle est impossible.

 

GBT a donc informé les salariés candidats dans cette situation qu'il leur faudrait utiliser leur connexion internet personnelle, ce pourquoi nous avons été saisis. Immédiatement, la CFTC est intervenue formellement auprès de la Direction en rappel de l'application de l'accord d'entreprise Modulation qui très clairement indique que GBT prendra en charge les Pausefrais techniques et de communication liés au télétravail.

Suite à notre intervention, l'installation des TAD a donc été mise en "pause" le temps que soit clarifiée cette problématique.

40La CFTC a donc obtenu confirmation qu'en application de l'accord, si l'installation d'un équipement pro est techniquement impossible, GBT compensera l'utilisation de l'accès internet personnel en prenant en charge l'abonnement (hors options type télévision, etc) au réel avec un plafond maximum de 40€ par mois, pour les collaborateurs en télétravail à 100%.

Les salariés devront établir mensuellement une note de frais, avec copie de leur facture, pour bénéficier de cette prise en charge.   

FwdLa Direction de GSD ayant apporté une réponse satisfaisante à la problématique que nous avons soulevée, et respectant ainsi parfaitement les engagements pris au travers de l'accord, le déploiement de la nouvelle vague TAD repart en mode "Forward" et les candidats seront prochainement conviés à une réunion pour répondre aux dernières interrogations et clarifications (notamment sur la modulation du temps de travail).

Pour les élus CFTC, ce qui importe avant tout, c'est le résultat obtenu POUR VOUS !

C'est ce qui motive nos actions au quotidien, dans le cadre légal qui s'impose à nous, sans concession et sans relâche, en restant au plus proche du terrain. C'est la responsabilité que vous nous avez confiée en choisissant les élus CFTC pour vous représenter, nous l'assumons et en sommes respectueux, elle nous inspire, et chaque réussite que nous obtenons est notre manière de vous en remercier.

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS ! 

  

Les actions valent mieux que les mots !

Teletravail 1Ayant obtenu après des années de demandes, une négociation pour un accord général sur le Télétravail, notre organisation syndicale se réjouissait de cette avancée pour l’entreprise : encadrer les pratiques diverses et floues du flexi-office, ouvrir à tous les collaborateurs l’opportunité de pratiquer le télétravail sur des critères équitables et assurer des conditions d’exercice du travail à domicile protectrice pour TOUS..

Forte de cette progression sociale, la CFTC a donc signé l’accord Télétravail le 29 janvier 2015.

Pour autant, la mise en application de l’accord s’est heurtée à des réticences fortes de la part de la Direction Générale. La CFTC a poursuivi ses efforts, afin d’obtenir le respect des engagements, par le dialogue et la persuasion, avec opiniâtreté et persévérance, car l’essentiel est bien le résultat.

La CFTC n'a pas baissé les bras, sans relâche et en silence, poursuivant le but ultime d'obtenir l'application de critères objectifs pour valider les demandes de télétravail hors GSD, qui n'est pas un droit, mais un avantage pour les collaborateurs, apportant un équilibre vie professionnelle vie personnelle contribuant à un engagement et une implication au bénéfice de l'entreprise et dans le respect des engagements pris dans le cadre de l’accord Télétravail mais aussi  « Contrat de Génération » (ancien accord Senior) et de l’accord « Handicap ».

Dial social constructifComme indiqué dans la Communication Newsletter France n° 3, il en allait également de la stabilité et de la qualité du dialogue social, dans laquelle nous nous inscrivons et sur des engagements forts envers l'entreprise, notamment en termes de respect des objectifs stratégiques et la confidentialité des informations. L'avenir de nos emplois repose sur le succès de l'entreprise, lui nuire, directement ou indirectement, ne peut que faire peser les conséquences sur les salariés.

Notre position ferme mais constructive porte enfin ses fruits : le process de validation des demandes de Télétravail va reprendre, et sera géré par les RH sur la base de critères objectifs et équitables comme nous ne cessions de le demander POUR TOUS, comme cela est fait pour GSD.

La Direction Générale a entendu la parole des salariés que nous avons portée et compris à quel point cet avantage était important pour soutenir les efforts et l'engagement de tous les collaborateurs.

La CFTC n’a cessé d’expliquer à la Direction Générale qu'elle devait renouveler sa confiance à ses salariés, qui ont toujours été investis permettant à l’entreprise de relever de nombreux challenges, et pour qu’ils le soient toujours face aux défis présents et futurs

 

Ensemble tad

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

Interprétation ...

MusiqueC'est bien connu, l'interprétation peut parfois être aussi importante que le texte lui même. Ainsi une chanson interprétée par 2 chanteurs différents peut passer de l'émotion profonde à la guimauve gluante. Il en va de même pour une pièce de théatre, un film, un opéra, une symphonie, une lecture de roman, ... ou même comme on le voit chez AE GBT ces derniers temps, une note générale de la RH ou un accord d'entreprise sur le Télétravail par exemple.  

Mais si l'interprétation semble aller à l'encontre même de l'objet, on peut alors légitimement s'interroger sur QUI fait la mauvaise lecture du texte. Ceux qui l'ont écrit ou ceux qui le lisent ? A moins que ce qui est écrit soit suffisament flou pour expliquer la mauvaise lecture ? La question est posée ...

Mobilite technoSur le fond, certes le Télétravail n'est qu'un mode d'organisation inconnu il y a 10 ans. En ces temps anciens, venir TOUS LES JOURS au bureau pour travailler était bien la seule organisation connue du travail. Mais depuis, l'entreprise a équipé ses forces commerciales et consultants d'outils permettant le travail en mobilité, à distance ... à domicile. La Direction peut certes décider maintenant que le bureau redevient "the place to work", les collaborateurs s'y conformeront comme il se doit.

Equilibre de vieLa bonne nouvelle c'est qu'alors en toute logique, ils ne travailleront plus en dehors du bureau, en mobilité, à distance ... ou à domicile puisque l'entreprise le proscrirait. Ainsi, quelqu'en soit l'interprétation qu'on en fait, l'accord sur le Télétravail contribuera bien à rétablir l'équilibre vie professionnelle / vie personnelle !

C'est en tous cas l'interprétation qu'en fait la CFTC ! Finalement, la meilleure façon d'éviter les interprétations diverses et variées est pour la Direction de communiquer clairement sur l'accord Télétravail, et ce dans les mailleurs délais.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

 

La CFTC signe l'accord Cadre Télétravail

Engagement

La CFTC a signé ce jour l'accord Cadre Télétravail. La DRH devrait communiquer dans les prochaines semaines sur cet accord, qui deviendra dès lors le cadre juridique applicable à tous les salariés d'AEV pour l'exercice du Travail à domicile.

Des principes légaux fondamentaux doivent être rappelés :

  • Teletravail 1le principe de volontariat du salarié : l'entreprise ne peut en aucun cas imposer le télétravail à un collaborateur;
  • le principe de réversibilité : à tout moment, tant le salarié que l'entreprise peut mettre fin au télétravail qui est mode d'organisation du travail sans que ceci constitue un changement substantiel du contrat de travail.
  • La validation de la demande de télétravail : relève en dernier ressort du pouvoir de Direction de l'entreprise.

L'accord cadre sur le Télétravail s'inscrit en chapeau de l'accord sur la Modulation du Temps de travail en télétravail au GSD(qui reste inchangé) étendant l'accès au Télétravail à toutes les lignes de l'entreprise. Il vient en substitution des dérives de pratiques du "Flexi-Office" qui n'offraient ni encadrement juridique, ni préconisation visant à assurer des conditions de travail conformes, ni indemnisation des salariés pour les dépenses en découlant, ni assurance ou protection en cas d'accident, pour ne citer que les points principaux.

Reste maintenant à l'Entreprise à gérer la phase de transition, notamment en Ile-De-France en fonction de l'instalation dans les nouveaux locaux (projet Go Green), à permettre aux collaborateurs bénéficiant déjà de l'accord managérial pour l'exercice du Télétravail régulier de transcrire la pratique en un avenant protecteur (pour l'entreprise et le salarié), à définir les critères objectifs d'eligibilité par ligne, comme l'a déjà fait GSD précurseur dans le domaine.

StartLa CFTC au travers de ses Délégués Syndicaux et de ses élus restera TRES ATTENTIVE à la bonne mise en oeuvre de cet accord qu'elle a mis plus de 2 ans à négocier et conclure au bénéfice de la qualité de vie au travail des collaborateurs, au profit de l'engagement et de l'efficacité des salariés en France, afin qu'ils/elles puissent contribuer à la dynamique positive de GBT.  

N'hésitez pas à revenir vers vos élus CFTC au Comité d'Entreprise ou Délégués du Personnel, ou en cliquant directement dans le lien Contact pour tout complément d'information ou question relative à cet accord et son application. 

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

Vos souhaits de congés 2015

Cp 1Pour les collaborateurs du GSD en particulier, l'heure est au recueil des souhaits de CP pour 2015, et aussi au solde des CP en 2014.

Il est important de souligner un point fondamental pour les Homeworkers en modulation : vous faire récupérér vos jours de CP en les travaillant est illégal..

Le principe est simple : 25 jours de CP (ajustés des jours fériés au réel et le cas échéant des congés supplémentaires au titre de l'ancienneté) sont décomptés de votre quota annuel d'heures dans le cadre de la modulation, soit la base légale de 1607 heures. Si l'entreprise vous impose de prendre dans l'année calendaire des CP au delà des 25 jours décomptés (ajustés des jours d'ancienneté), cela reviendrait à vous faire "retravailler" ces jours de CP comme vous le faisiez pour les jours fériés avant la signature de l'avenant cette année.

CalculL'article L3122-27 du code du travail stipule expréssement qu'il est illégal de "récupérer" ses jours de congés. Nous invitons donc les homeworkers à vérifier le nombre de CP posés au cours de l'année calendaire (1er janvier-31 décembre) : si votre nombre de CP posés en 2014 est supérieur au quota de 25 jours, éventuellement augmenté de vos jours d'ancienneté, contactez un Délégués du Personnel ou contactez nous Contact.

CFTC, nos forces POUR VOUS et AVEC VOUS !