Accord Forfait Jours : ce que la CFTC a obtenu pour vous

Une communication officielle vient de l'annoncer, la CFTC a signé l'accord introduisant chez GBT les forfaits jours pour les cadres autonomes ainsi que l'accord sur le droit à la deconnexion.

 

Pourquoi la CFTC a t'elle signé cet accord  ? Parce que les conditions que nous avons pu obtenir sont MEILLEURES que le code du travail et même que la convention collective sur le nombre de jours travaillés par an. Parce que nous avons obtenu que pour les niveaux F (bands 30) chaque salarié choisisse individuellement de conserver son nombre de jours de RTT ou une compensation financière pour les jours perdus. Parce que dans les faits, les cadres chez GBT n'ont jamais compté leurs heures ni ne recoivent compensation pour les nombreuses heures supplémentaires qu'ils offrent à GBT ! 

A qui s'applique cet accord ? à tous les cadres niveaux F (Band 30), Niveau G (Band 35) et hors grilles (Band 40 et +) à l'exception des teams coachs de traveler care et de WFM. Pourquoi avons nous limité l'application de l'accord ? parce que dans les faits les coachs et WFM sont liés à l'horaire collectif des BTC, qui donc les contraint dans leur capacité à organiser en toute autonomie leur journées de travail. Donc, pour ces salariés, rien ne changera en 2020.

Pour les cadres concernés, chacun recevra un avenant individuel à son contrat de travail, qui devra spécifier l'augmentation salariale associée, le nombre de jours travaillés par an, et chacun aura donc la possibilité de signer ou pas son avenant, et pour les Band 30 de choisir son option au regard de sa situation propre. 

Dans le quotidien, cet accord signifie qu'un cadre en forfait jour n'est pas tenu au respect d'horaires de travail sauf impératifs ponctuels, que donc un manager ne pourrait plus vous dire "tu es arrivé en retard ce matin" ce qui n'exlut pas cependant d'être à l'heure à une réunion ou un rendez vous. Néanmoins, vous continuerez à bénéficier du droit au repos quotidien de 11 heures par 24 heures. Ainsi si pour un évènement par exemple, vous travaillez jusqu'à 23h un soir, il relèvera de votre autonomie de ne débuter votre travail le lendemain qu'à 10h00. 

Pour suivre les jours travaillés, mais aussi le respect des temps de repos légaux, chacun devra tenir à jour un fichier répertoriant ses jours non travaillés, malheureusement un outil de gestion informatisé n'a pas pu être mis en place dans le cadre de cet accord, mais nous ne perdons jamais espoir à la CFTC !  

 Un autre élément fondamental de cet accord est bien sur le suivi de la charge de travail, garde fou essentiel à respecter puisque les heures travaillées ne sont plus un critère. Pour évaluer et suivre cette charge, vous aurez 2 fois par an un entretien spécifique avec votre manager. Le passage en forfait jours ne changera pas votre charge de ravail, toujours lourde chez GBT, mais ces entretiens bi-annuels vous permettront d'exprimer officiellement et dans un document transmis à la RH si vous estimez que votre charge de travail est trop lourde. GBT serait en défaut face à ses obligations légales si elle ne menait pas d'actions pour rétablir la situation. Cet aspect de l'accord peut vous paraitre moins important, alors que c'est une point essentiel car il s'impose à GBT qui ne peut pas y déroger.

En parrallèle, la CFTC est également signataire de l'accord sur le droit à la déconnexion, qui lui s'applique à l'ensemble des salariés. Pour la CFTC, c'est une première étape vers notre objectif : un accord plus large sur la Qualité de Vie au Travail. A compter de 2020, des alertes seront mises en place pour identifier les connexions récurrentes hors des horaires normaux d'ouverture, pour sensibiliser les salariés à la nécessité de préserver les temps de repos et la vie personnelle. 

CFTC, à vos cotés pour défendre vos droits. 

 

 

 

Accord d'entreprise

Ajouter un commentaire