Loi Travail : toujours NON MERCI

La mobilisation ne faiblit pas, elle s'amplifie même de la part des salariés, des étudiants et lycéens, pour manifester l'opposition au projet de loi "Travail" El Khomri. La grande majorité des syndicats demandent soit la révision de la plupart des dispositions envisagées, soit le retrait pur et simple de la loi. Si certains aspects, minoritaires, du projet sont positifs (compte personnel d'Activité, droit à la déconnexion) et si certaines modalités ont déjà été améliorées (plafonnement des indemnités prudhommales), ne nous laissons pas abuser par des affichages !

Loi travail non merci 2

Ces quelques changements ne doivent pas être l'arbre qui cache la forêt, et ne doivent pas servir de "Cheval de Troie" au MEDEF et au gouvernement pour présenter un "lot" qui comporte des régressions sociales importantes, par exemple la possibilité de négocier des accords d'entreprises inférieurs à la loi et au code du travail ou d'élargir les motifs économiques aboutissants à des licenciements ! 

De nouvelles manifestations sont annoncées les 5 et 9 Avril, elles seront l'opportunité pour chacun de prendre position et de faire savoir aux représentants politiques ce que les citoyens que nous sommes pensons de ce projet de loi, que nous soyons salariés, chômeurs, étudiants, lycéens, syndiqués ou pas, c'est un moyen d'exprimer notre opinion, d'agir comme le ferait un lobby pour influencer les décisions !

Le projet de loi sera examiné à partir du 2 mai à l'Assemblée Nationale, faisons entendre notre voix et notre choix en Avril !

 

 Loi travail

Commentaires (1)

cerise
c'est inadmissible il faut se mobiliser et espérons qu'à l'Assemblée Nationale ils réfléchissent et que notre Président
annule ce projet de loi s'il veut récupérer quelques voix il peut le faire

Ajouter un commentaire