Nos conditions de travail ...

chsct-1.jpgLa réorganisation liée au PSE se met en place ... au forceps il faut bien le dire ! les équipes sont bouleversées, sans dessus dessous, les clients sont ballottés de droite de gauche, voire secoués énergiquement risquant l'explosion comme une boisson pétillante, les TL sont mis à rude épreuve à devoir gérer sans moyen et souvent sans soutien, leur collaborateurs, les clients, les tâches nouvelles qu'on leur distribue allègrement parce qu'on avait pas bien anticipé avant de licencier celles et ceux qui les accomplissaient si bien que l'entreprise avait tout simplement oublié leur importance et leur utilité, même certains managers paraissent eux mêmes démunis pour faire face malgré leurs efforts pour préserver leurs équipes et leur répondre!

Ajouter à cela que la montée du Online est en retard (qui fait les prévisions ?),  que les engagements de délai pris par GTT pour la mise à jour d'ELT ne seront pas tenus (ont ils jamais été tenus dans le passé ?) que malgré les formations accélérées et prolongées les salariés d'Arvato ne sont pas devenus en 8 semaines des experts du train (Est ce surprenant quand les agents de voyages confirmés qu'AEV a licencié combinaient une formation BTS à plusieurs années d'expérience ?), qu'en parallèle TCA a bien du mal à compenser l'imprévision d'AEV (comment le feraient ils sans visibilité ?), tous les ingrédients d'un cocktail bien explosif sont réunis.

stress-au-travail-flou-3.jpgCe sont précisémment TOUS CES RISQUES pour les salariés "qui restent" que le rapport des experts de TECHNOLOGIA mettaient en exergue, de quoi transformer l'explosif en nitroglycérine !

L'entreprise a pris des engagements en regard de ce rapport qui ne sont pas respectés ou insuffisants : la charge de travail, la pression et le stress qui pèse sur les collaborateurs au quotidien est simplement INSUPPORTABLE ! le recours aux intérims, les appels à volontariat pour faire des heures supplémentaires sont autant d'aveux d'échec et de mauvaise anticipation imputables à la Direction d'AEV.

L'entreprise ne peut pas fuir ses responsabilités, son obligation de résultat de prévenir les risques et garantir l'intégrité physique et mentale de ses employés, NOUS laisser payer ses erreurs au prix fort de NOTRE santé

De nombreux collègues nous le disent, tous les jours, certains refusent les propositions d'heures supplémentaires malgré l'intérêt financier par solidarité avec celles/ceux qui ont été licenciés, s'interrogent sur la légalité des très nombreux intérims mis en place, interpellent les élus aussi.


La CFTC apporte une seule  réponse : il se produit tout ce sur quoi nous avions mis en garde l'entreprise quand elle nous a exposé son projet, voire même pire. Les élus vont continuer à se BATTRE POUR DEFENDRE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL et obtenir de l'entreprise le respect des engagements pris :

    • s-opooser-proposer-1.jpgCommunication du rapport Technologia et du plan d'actions avec les résultats, mise en place d'actions supplémentaires quand et où nécessaire;
    • Désignation d'un cabinet expert de la prévention des risques pour mettre en place des actions pertinentes et efficaces pour prévenir les risques et en corriger les effets tout particulièrement les risques psychosociaux.
    • Obtenir des compensations AU BENEFICE DES SALARIES qui subissent ces conditions de travail dégradées dans une situation de stress et de pression mentale inégalée à ce jour.

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, et ainsi exprimer votre ressenti en toute liberté !

CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne  

stress au travail

Commentaires (2)

cerise
  • 1. cerise | 15/10/2013
Quelle réorganisation ! eh oui actuellement tous les TC souffrent - les sites de Nantes Aix Strasbourg ayant fermés; les comptes ont été rapatriés sur les agences restantes et comme cela devait se produire il y a un manque d'effectif et un surcroit de travail et de clients mécontents qui appellent les TC - Où est passé la qualité AEV ? on en est loin .....et les pauvres TAD qui travaillent constamment au téléphone et qui sont agressés tous les jours par des retards de traitements de commandes avec les outils Amex défectueux
Le stress est à son plus haut et les TC sont fatigués de ses PSE qui ne leur rapportent rien à eux . Quand aurons nous un peu
d'oxygène dans les agences et @ home . Est ce que la Direction est consciente de ce malaise ?
mahdjoub nadia
  • 2. mahdjoub nadia | 14/10/2013
Bravo a cet article qui reflète vraiment notre quotidien . Beaucoup d'entre nous avons subi depuis des années les réorganisations incessantes de l'entreprise mais actuellement je pense que c'est la pire. On ne peut que comprendre les clients lorsque au téléphone toute la journée ils manifestent leurs mécontentements , les TC sont épuisés et nous avons aucun moyen de faire notre travail correctement . Et la direction dans tout ca ?

Ajouter un commentaire