Télétravail : la déclaration CFTC au CE du 28 Mai

Déclaration CFTC au CE le 28 Mai 2015.

 

La CFTC remercie la Direction Générale de sa présence, rare, devant l’Instance pour présenter ses orientations.  Pour autant, les éléments et réponses apportées à nos questions restent flous et du domaine de la bonne intention. Comme nous le déclarions lors de la première présentation, la CFTC jugera les actes, pas les paroles ou les promesses qui n’engagent que ceux qui les croient …

Nous attendions et espérions des indications et de la visibilité sur les axes stratégiques de développement, notamment sur la part des 900 millions de $ apportés par nos nouveaux actionnaires, qui serait investie sur le marché  français ou dans les technologies, socle de notre avenir. Hélas, la présentation s’est limitée à un état des lieux des actions engagées : une belle liste à la Prévert, mais où sont les indications sur les moyens associés aux objectifs affichés ? Où est la perspective sur les réorganisations et ses bénéfices attendus ?

Et la fameuse Nouvelle Culture d’Entreprise de quoi sera-t-elle faite ? et comment soutiendra t’elle le succès ? prenons un exemple récent pour illustrer :

Mr Col nous assuré au CE d’Avril ne pas être opposé à l’exercice du Télétravail ponctuel, qui n’est pas un droit mais une opportunité ouverte par un accord d’entreprise signé par la Direction. Mais dans ses actes, à part quelques rares exceptions basées sur des critères indéfinis, il refuse toutes les demandes. Cela va-t-il contribuer à l’engagement des collaborateurs ? ou à la nouvelle Culture d’Entreprise ?

Si la nouvelle Culture d’Entreprise, dont il est tellement question dans les orientations stratégiques comme le socle du succès  se réduit à des avantages de castes et des petits arrangements entre amis, faisant peser sur le terrain tous les efforts et l’engagement,  elle n’a rien de nouveau ! et il n’est pas nouveau non plus que la CFTC s’y oppose.

La Direction indique vouloir recréer une dynamique positive de succès, fondée sur le changement des pratiques inefficaces pour susciter l’engagement et la volonté de gagner des équipes rassemblées, une reconquête commerciale triomphante. Mais ses actes démontrent l’inverse par la négation absolue du nécessaire équilibre entre ce qu’elle demande aux collaborateurs et ce qu’elle leur accorde en regard.

Et que les premiers indices de succès commercial, pour positifs et encourageants qu’ils puissent être, ne soient pas l’arbre qui cache la forêt !

Les salariés d’AE GBT sont essoufflés, surchargés, essorés par les efforts consentis au court de ces dernières années. PAR SES ACTES, la Direction met aujourd’hui en risque, au premier chef, les individus mais aussi la dynamique positive qu’elle affirme rechercher, et au final la pérennité même du Business et d’AE GBT en France. La fin ne saurait justifier tous les moyens, surtout s’ils pèsent toujours sur les plus affaiblis. La CFTC ne peut donc que considérer les orientations stratégiques que présente la Direction pour ce qu’elles sont : des paroles et des promesses qui ne manqueront pas de se disperser au moindre souffle de vent…

                                                                                        ===========================================================

Ne demandez pas la déclaration ou communication de l'autre organisation syndicale, devant les instances ils n'avaient rien à dire ...

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

Commentaires (2)

POTIRON
  • 1. POTIRON | 03/06/2015
Tu as su exprimer vraiment ce qui se passe au niveau des collaborateurs qui sont engagés pour la plupart depuis des années ,et de la direction , les années se suivent et se ressemblent
agnes
  • 2. agnes | 03/06/2015
Bravo Jocelyne !
Belle communication
Agnès

Ajouter un commentaire