Articles de cftcchezaev

  • Formation : une vraie ambition pour les collaborateurs

    Enfin, la Direction a répondu favorablement à la demande portée de longue date par la CFTC de tenir une réunion extraordinaire du Comité d' Entreprise sur le seul sujet de la formation.

    formation2.jpgSavez vous qu'AEV a l'obligation légale, doit consacrer au minimum 1,60% de la masse salariale totale au financement du plan de formation ?  Cette contribution se divise en 3 parties : Fongécif 0,20% - OPCA Transports 0,50% - Interne 0,90%. Dans les faits, nous l'avons tous constaté, au fil des dernières années le plan de formation s'est considérablement amondri, particulièrement au SDN, alors même justement qu'il devrait s'étoffer pour permettre aux salariés de s'adapter aux changements et évolutions de nos métiers, aux demandes internes de plus en plus pressantes comme l'Anglais et la pratique des logiciels de bureautique.

    En un mot, le plan de formation doit permettre de maintenir notre employabilité au long terme, et ne doit pas être limité par des contingences internes, tel une allocation des budgets par ligne d'activité. La CFTC a depuis plusieurs années alerté l'entreprise sur la nécessité de prioriser les objectifs de formation dans un contexte d'évolution de métier important et alors que l'Entreprise met sans cesse en avant le besoin de flexibilité et d'adaptation des collaborateurs d'AEV. L'entreprise est en capacité de déployer des moyens considérables quand il s'agit d'effectuer les "mandatory trainings" qui ne sont d'ailleurs pas des formations, la CFTC demande qu'elle déploye des moyens équivalents dans la définition des axes prioritaires du plan de formation en cohérence avec sa stratégie, dans la promotion et surtout dans la mise en oeuvre et la réalisation du plan de formation.

    Les élus CFTC du comité d'Entreprise, en particulier les membres de la Commission Formation, portent la demande d'un plan de formation 2014 à l'aune de l'ambition d'AEV, ouvrant l'accès aux collaborateurs quelque soit la ligne d'activité et le niveau, à des formations pertinentes dans le contenu (anglais, bureautique, tarification, technique, etc) et dans la forme (présentiel) pour permettre à toutes et tous de réussir et de contribuer à l'atteinte des objectifs de l'entreprise, de continuer à délivrer un service de qualité à nos clients, mais aussi de développer nos compétences et notre adaptation aux changements de nos métiers.

    La Direction a pris des engagements en ce sens aujourd'hui envers les représentants du personnel élus du CE, nous l'en remercions, les élus CFTC s'assureront que les engagements seront tenus. 

    Lisez aussi la nouvelle rubrique des "Informations Utiles" Les dispositifs de Formation : CIF, DIF, etc

    CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne 

     

  • La note de frais

    ndf.jpg

     

    Après l'expérience existentielle de l'ouverture d'un ticket, un collaborateur partage son expérience de la note de frais : lieu du déplacement Londres, pour une réunion sur 2 jours. OM dûment signé et validé, billet Eurostar réservé par le STS, hotel réservé par le service sur place.

    De retour, le collaborateur prépare sa note de frais pour cette mission : date, objet de la mission, trajet, etc et reporte dans la bonne colonne la dépense en Euros. Croyant bien faire, et pour faciliter la lecture le collaborateur reporte dans la colonne "parcours" pour les dépenses effectuées sur place, le montant en Livres Sterling (hélas, la Grande Bretagne résiste encore et toujours à l'Euro !).

    La note de frais part, avec les justificatifs, pour traitement à Comptabilité Générale.

    ndf2.jpgLe collaborateur reçoit 2 semaines après le mail suivant :

    Nous avons reçu votre ndf du septembre et octobre 2013 de 632.49 €, le justif de montant 52.24 € n'est pas rempli dans le KD. Merci de nous confirmer si c'est un oubli et si cela doit etre ajoutée dans la somme 

    Le collaborateur répond étonné, et présente ses excuses pour cette erreur et confirme qu'il faut bien corriger. En réponse, il reçoit le mail suivant :

    Bonjour,
    Nous avons besoin de validation de votre n+1 pour régler cette NDF de 580.25 €
     
    Le collaborateur vérifie, en effet il a oublié de faire approuver sa note, mais il ne comprend pas la réponse car sa note d'élève à 632,49€, pas à 580.25€ ! 
    Alors avant de la faire approuver, le collaborateur reprend en détail sa note de frais, cherche, recalcule, vérifie les justificatifs joints, enfin y passe une bon moment .... et trouve la solution !
    Il renvoit sa note de frais dûment approuvée dans un mail qui dit ceci :
    Bonjour,
    -.jpgIl me semble important de faire la différence entre les montants indiqués en Livre Sterling monnaie dans laquelle la dépense a été effectuée (pour un montant total de 232,50 £ en colonne D "Trajet/client") et le montant équivalent débité sur mon compte en Euros soit 284,99€ (dans les colonnes G à J "Hotel""Restaurant""Déplacements").
     Donc je confirme que le montant de ma note de frais en EUROS est de 632,49€ et non pas 580,25€ (soit l'addition de 347,50€ + 232,50£ !!!!)
     Veuillez trouver ci-jointe la note de frais approuvée par mon manager scannnée, avec mes excuses pour l'erreur de ma part. Merci de bien vouloir me confirmer par retour que ce document convient, et que le montant total en Euros sera remboursé.
    Bien cordialement,
     
    La comptabilité générale n'a pas répondu à ce mail, ni confirmé son accord, ni exprimé des excuses. Le virement a été fait pour 632.40€.
     __________________________________________________________________________________________________
     Fin de l'histoire
     
    Le traitement des notes de frais est externalisé à un prestataire extérieur en Inde depuis 2010; Ce type d'erreur aurait pu se produire aussi si la note avait été traitée ici. Mais jusqu'au PSE 2013, les comptables d'AEV contrôlaient les notes de frais avant de les faire partir : les erreurs étaient corrigées avant envoi, les remboursements toujours corrects, et les délais de maximum 15 jours ... mais ça, c'était avant !
     
    CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne 
      

  • Vous inscrire sur notre site

    newsletter.jpgNous avons reçu quelques questions concernant l'inscription à la newsletter du site CFTC chez AEV auxquelles nous nous efforçons de répondre ici : 

    • Puis je consulter le blog de la CFTC chez AEV poste de travail ? 
        • Oui, comme vous pourriez consulter le site de votre banque ou d'un magasin
    • Puis je m'inscrire à la newsletter du blog de la CFTC chez AEV sur mon adresse mail professionnelle ?
        • Non, l'entreprise ne l'autorise pas et nous vous encourageons vivement à respecter cette consigne et à utiliser votre adresse personnelle.
    • Puis je laisser un commentaire sur les articles et comment ?
        • Oui, sur certaines pages et sur les articles du blog, vous pouvez vous exprimer librement. pour autant, vos commentaires sont controlés par le modérateur, car nous sommes responsable de la publication. Les commentaires dont les termes seraient insultants, discriminatoires ou citant des noms ne seront pas publiés. 
    • Puis je m'inscrire à l'Espace Membres ?
        • L'Espace Membres est destiné aux Elus CFTC. L'accès sera étendu en 2014 aux adhérents CFTC chez AEV.
    • Puis je me désinscrire du blog et comment ?
        • Oui, dans les alertes que vous recevez, vous avez cette possibilité en cliquant sur le lien "se désabonner à ce site" à cet effet dans le mail.
    • Je me suis inscrit mais je ne reçois pas les alertes ?
        • Selon les paramètres de votre ordinateurs, les mails d'alerte sont parfois considérés comme des spams, ou envoyés vers des boîtes "spéciales" prévues par certaines messageries ( gmail par exemple ) il vous faut vérifier dans ces boîtes, et paramétrer que ces messages ne sont pas des spams.

    N'hésitez pas à revenir vers nous si vous rencontrez des difficultés pour l'inscriptioin ou la navigation sur le site CFTC chez AEV. 

    CFTC, vous informer pour mieux vous défendre.

  • Il faut tourner la page ...

    tourner-la-page-1.jpgLa Direction, sans doute à court d’arguments factuels, invite tous les collaborateurs à tourner la page du PSE, à ne pas ressasser le passé, à se tourner vers l’avenir avec engagement … vers l’ambition 2015 indubitablement.

    Les collaborateurs seraient prêts à tourner cette page, mais c'est cette page, tellement pesante, qui ne veut pas se laisser tourner !

     

    ras-le-bol.jpgComment la Direction peut elle à ce point ignorer les difficultés quotidiennes auxquelles sont confrontés la très grande majorité des salariés d’AEV suite à ce PSE 2013 ? La Direction à peut être les yeux fixés résolument sur l’horizon pour ne pas voir les dégâts provoqués par le champ de mines qu’elle  fait traverser à ses collaborateurs, à marche forcée.

    Et pour aider les salariés à « oublier le passé» et se tourner vers un avenir "accélérateur vers la TMC de nouvelle génération", la Direction refuse de diffuser le rapport d’expertise de Technologia sur les conséquences du PSE, reniant ainsi sans vergogne un engagement pris formellement.

    chsct-1.jpgLa CFTC soutient le droit des salariés à l’information, et ne peut laisser l’Entreprise fuir ses responsabilités dont la principale est de garantir la santé et la sécurité de ses employés dans le cadre de leurs contrats de travail.

    Nous enverrons à chaque salarié qui en fera la demande par mail à cftc.aev@gmail.com la synthèse du rapport des experts Technologia. La CFTC tient, elle,  ses engagements envers les collaborateurs qu’elle représente avec intégrité et conviction.

    CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne

  • Next Gen TMC

    2-0.jpgLes communications se suivent et se ressemblent ... toutes en anglais ! Celle reçue de Kim Goodman présentant la "next generation TMC"  hélas ne fait pas exception à la règle, et alors qu'elle décrit l'agence de voyages nouvelle génération, sa vision de ce à quoi ressemblera notre entreprise, de ce vers quoi nous devons progresser, la majorité des collaborateurs d'AEV en sont privés ! 

    En quelques mots, que sera cette "next generation TMC" ? Une agence 2.0, des services premiums, des plateformes techniques interconectées et mobiles, alimentant des bases de données élargies pour répondre aux attentes des voyageurs pendant leurs déplacements, des travel managers pour gérer les programmes voyages avec efficacité au quotidien, des directions achats pour tracer les volumes de dépenses et optimiser les négociations de contrats fournisseurs. De quoi faire rêver nos clients.

    C'est bien déjà dans cette voie que l'entreprise est engagée depuis quelques années déjà, l'objectif se précise mais reste le même : la transformation de notre métier à l'ère numérique, au delà d'Internet vers les solutions mobiles et les réseaux sociaux. Alors, quelle est la nouveauté ? 

    Ne cherchez pas, c'est juste l'emballage qui change, le marketing, le slogan : Next Gen TMC ... De quoi faire envie à nos futurs actionnaires dans le projet de joint venture annoncé il y a quelques semaine, de quoi aussi utiliser les fonds qu'ils apporteront dans l'affaire, de quoi générer des revenus supplémentaires et du retour sur investissement pour nos actionnaires.

    reseau-social.jpgLa seule chose que cette présentation n'aborde pas, les seuls qui ne voient pas ce que l'agence nouvelle génération signifiera pour eux/elles, comment elle améliorera leur quotidien qui en a pourtant bien besoin, ce sont nous les employés. Alors, la CFTC pose cette question à la Direction de l'entreprise : que sera la Next Gen TMC sans nous ? Sans notre travail, sans notre dévouement au client ? que sera t'elle sans notre professionnalisme, sans notre sens de l'entraide, sans notre conscience professionnelle qui fait chacun d'entre nous se surpasser au quotidien ? quels seront ses succès ? quelles seront ses victoires ? que sera son avenir ?

    La CFTC veut rappeler à chaque collaborateur, chaque collaboratrice d'AEV qu'il/elle est la richesse d'AEV au quotidien, soyez fier(e)s de votre travail, de votre expertise, individuellement ou en équipe.

    La CFTC rappelle à la Direction : n'oubliez pas que sans les collaborateurs, AEV , GBT et même la Next Gen TMC  n'existera pas ! Alors, parlons vraiment d'un RESEAU SOCIAL ! 

    CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne

  • Nos conditions de travail ...

    chsct-1.jpgLa réorganisation liée au PSE se met en place ... au forceps il faut bien le dire ! les équipes sont bouleversées, sans dessus dessous, les clients sont ballottés de droite de gauche, voire secoués énergiquement risquant l'explosion comme une boisson pétillante, les TL sont mis à rude épreuve à devoir gérer sans moyen et souvent sans soutien, leur collaborateurs, les clients, les tâches nouvelles qu'on leur distribue allègrement parce qu'on avait pas bien anticipé avant de licencier celles et ceux qui les accomplissaient si bien que l'entreprise avait tout simplement oublié leur importance et leur utilité, même certains managers paraissent eux mêmes démunis pour faire face malgré leurs efforts pour préserver leurs équipes et leur répondre!

    Ajouter à cela que la montée du Online est en retard (qui fait les prévisions ?),  que les engagements de délai pris par GTT pour la mise à jour d'ELT ne seront pas tenus (ont ils jamais été tenus dans le passé ?) que malgré les formations accélérées et prolongées les salariés d'Arvato ne sont pas devenus en 8 semaines des experts du train (Est ce surprenant quand les agents de voyages confirmés qu'AEV a licencié combinaient une formation BTS à plusieurs années d'expérience ?), qu'en parallèle TCA a bien du mal à compenser l'imprévision d'AEV (comment le feraient ils sans visibilité ?), tous les ingrédients d'un cocktail bien explosif sont réunis.

    stress-au-travail-flou-3.jpgCe sont précisémment TOUS CES RISQUES pour les salariés "qui restent" que le rapport des experts de TECHNOLOGIA mettaient en exergue, de quoi transformer l'explosif en nitroglycérine !

    L'entreprise a pris des engagements en regard de ce rapport qui ne sont pas respectés ou insuffisants : la charge de travail, la pression et le stress qui pèse sur les collaborateurs au quotidien est simplement INSUPPORTABLE ! le recours aux intérims, les appels à volontariat pour faire des heures supplémentaires sont autant d'aveux d'échec et de mauvaise anticipation imputables à la Direction d'AEV.

    L'entreprise ne peut pas fuir ses responsabilités, son obligation de résultat de prévenir les risques et garantir l'intégrité physique et mentale de ses employés, NOUS laisser payer ses erreurs au prix fort de NOTRE santé

    De nombreux collègues nous le disent, tous les jours, certains refusent les propositions d'heures supplémentaires malgré l'intérêt financier par solidarité avec celles/ceux qui ont été licenciés, s'interrogent sur la légalité des très nombreux intérims mis en place, interpellent les élus aussi.


    La CFTC apporte une seule  réponse : il se produit tout ce sur quoi nous avions mis en garde l'entreprise quand elle nous a exposé son projet, voire même pire. Les élus vont continuer à se BATTRE POUR DEFENDRE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL et obtenir de l'entreprise le respect des engagements pris :

      • s-opooser-proposer-1.jpgCommunication du rapport Technologia et du plan d'actions avec les résultats, mise en place d'actions supplémentaires quand et où nécessaire;
      • Désignation d'un cabinet expert de la prévention des risques pour mettre en place des actions pertinentes et efficaces pour prévenir les risques et en corriger les effets tout particulièrement les risques psychosociaux.
      • Obtenir des compensations AU BENEFICE DES SALARIES qui subissent ces conditions de travail dégradées dans une situation de stress et de pression mentale inégalée à ce jour.

    N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, et ainsi exprimer votre ressenti en toute liberté !

    CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne  

  • Nouveau blog : merci à vous !

    siteweb-2.jpgLe nouveau site de la CFTC chez AEV est né en ce début septembre 2013, et déjà il a reçu 1 575 visiteurs !

    Certes l'actualité s'y prétait, vous aviez besoin de retrouver ces articles, les informations d'AEV mais d'un autre point de vue, pour vous permettre de vous faire votre opinion.

    Nous avons essayer d'enrichir ce site pour vous, d'élarigir son utilité au delà du blog que vous connaissiez déjà : près de 4700 pages ont été visitées.

     Dans ces pages : les informations utiles, tous les contacts que vous cherchez régulièrement ou dont vous pouvez avoir besoin sans savoir où les trouver. Nous les avons répertoriés pour vous !

    Les contacts des élus qui vous représentent aussi, ainsi que la description de leurs rôles au sein des instances.

    L'agenda social de l'entreprise aussi : les prochaines réunions de Délégués du Personnel, du Comité d'Entreprise ou du CHSCT.

    Nous vous avons aussi proposé de nous donner votre avis sur ce nouveau site, et nous sommes très fiers du résultat : vous plébiscitez avec plus de 84 % de "très bien" ce nouvel environnement ! Merci notre plus grande satisfaction est d'avoir su vous satisfaire !

    N'hésitez pas à nous soumettre vos suggestions, remarques, critiques pour que ce site reste le vôtre !

    CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne

  • Des heures supplémentaires ....

    imagescah7xd3l.jpgIl  est beaucoup question d'heures supplémentaires en ce moment chez AEV : appels à volontariat pour travailler le soir, le samedi, pour aider Barcelone, etc .... Et beaucoup de choses sont dites par l'entreprise et le management, certaines même sont attribuées aux élus et méritent d'être clarifiées.

    Chacune et chacun d'entre nous doit avoir la possibilité de se porter volontaire pour effectuer des heures supplémentaires, car gagner plus est pour la plupart d'entre nous une opportunité qui ne peut pas être négligée.

    Et la retribution pour ce travail doit être équitable pour chacun et chacune qui fait cet effort pour palier aux difficultés que l'entreprise n'a pas su anticiper ou même a parfois elle même créées !  C'est le seul et unique message que les élus CFTC portent, rien de plus mais rien de moins !

    Pour autant, l'entreprise a pris des engagements, en particulier pour les TAD axcess@home, le cadre est très clairement défini dans l'accord d'entreprise de Mars 2012. Tous les salariés qui ont choisi le télétravail en modulation ont accepté ces conditions en signant leur avenant, et l'entreprise leur garantit ces modalités. Il est donc fondamental que l'entreprise respecte ses engagements, et ne s'autorise pas des aménagements quand bon lui semble ou que le business ou les conséquences prévisibles d'un PSE irréaliste le necessite. Car quand c'est un(e) salarie(e) qui demande une aménagement pour une raison personnelle, l'entreprise ne se montre pas aussi accomodante ! 

    Un contrat ou un accord d'entreprise qui vaut une loi doit être respecté, c'est bien ce que nous demande American Express dans les "informations obligatoires" qu'elle nous impose tous les ans, les élus CFTC demandent à la direction de mettre ses propres préceptes en application.

    tad.jpgDes aspects de l'accord TAD en modulation du temps de travail doivent être revus, simplifiés, clarifiés, des points doivent être ajoutés, la CFTC demande depuis des mois à la direction de se remettre autour de la table.... nous attendons ....mais à date la Direction d'AEV n'a pas encore trouvé la nécessité suffisante, ou le besoin de le faire ...

    Donc si on veut vous faire croire que les élus ou les délégués syndicaux s'opposent à défendre ou améliorer vos droits, posez vous la bonne question : qu'aurions nous à y gagner ? et à l'opposé qu'aurait la direction à en retirer

    Vous êtes TAD axcess@home et vous voulez être acteur/actrice ? contactez nous à cftc.aev@gmail.com pour nous soumettre vos suggestions ou demandes pour améliorer l'accord.

    CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne