Avantages sociaux chez AEV

Mutuelle : ce que nous défendons !

Avantages sociaux 1La CFTC est toujours à la tâche pour défendre les avantages sociaux, par la signature des NAO ce que nous assumons pleinement qui sécurise nombre "d'acquis" qui ne le sont que parce que nous signons : le lundi de Pentecôte offert, les jours d'ancienneté au delà des mesures conventionnelles, les réductions d'horaires pour les femmes enceintes, la prime de transport étendue à l'IDF dans certaines conditions, etc etc 

De la même façon, la CFTC était en première ligne pour défendre les avantages relatifs à la Mutuelle; Au sein de la Commission Mutuelle d'abord comme il se doit, là où d'autres ont choisi la politique de la chaise vide qui revient à abandonner le terrain. Ainsi, alors que la Direction envisageait la suppression de l'usage concerné depuis plusieurs années déjà, nous avons pu reporter cette décision. Malgré nos efforts et recherches, nous avons fait l'amer constat qu'il n'y avait aucune possibilité juridique de contraindre la Direction de GBT à renoncer à ce projet. 

Argent medecinNous poursuivons notre travail au sein de la Commission Mutuelle, pour améliorer les garanties proposées par notre régime de Mutuelle et Prévoyance; Ainsi, la CFTC a défendu que le retour à un régime bénéficiaire de nos frais de santé doit se traduire par une amélioration des garanties, dans les limites du contrat responsable que la législation impose : 

  • comme par une augmentation des remboursements sur les frais dentaires,
  • et/ou une augmentation de l'enveloppe remboursant des médicaments nons pris en charge (50€ aujourd'hui, acquis obtenu sur une proposition de la CFTC)
  • et/ou le remboursement d'une séance supplémentaire d'osthéopathie par an (2 x 30€/an aujourd'hui, à aussi un acquis obtenu sur une proposition de la CFTC). 

​​Autant de mesures favorables à votre pouvoir d'achat, à votre accès aux soins !

La Direction a pris note de nos demandes et les examinera, ces points seront discutés en Septembre avec la Commission Mutuelle puis avec le CE. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés ici. 

Les membres CFTC de la Commission Mutuelle : Philippe Robert (secrétaire), Sylvie Schell et Jocelyne Vignon (représentante syndicale)

CFTC, nos forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

=======================================================================================================================================

Déclaration Syndicale CFTC au Comité d'Entreprise :

La CFTC s’oppose à la dénonciation unilatérale par GBT au 1er Janvier 2018  de l’avantage historique dont bénéficient les retraités et les salariés de plus de 55 ans licenciés, à savoir une participation financière de GBT à la cotisation Frais de Santé.

Cette dénonciation s’appliquant à compter du 1er janvier 2018 privera dans l’avenir les salariés ainsi désignés (futurs retraités, mais aussi salariés de plus de 55 ans licenciés par GBT) d’un avantage social conséquent obtenus de longue date, et donc créé de facto un traitement selon nous discriminants, entre celles et ceux qui sont partis ou partiront avant le 31 décembre 2017 et qui en bénéficieront,  et les autres qui à partir de 2018 reviendront aux dispositifs légaux applicables à tous, ou l’accès à notre régime et ses garanties à leur seule charge alors que leurs revenus seront réduits.

Cette décision émane du Groupe GBT (*) qui, selon la CFTC, entend sous couvert d’uniformisation, réduire les avantages sociaux qui ont été chèrement acquis par un dialogue social constructif depuis des décennies dans notre entreprise.

Notre préoccupation première et primordiale, notre engagement fondamental au sein du CE envers les salariés qui nous ont choisis pour les représenter, est de mettre toutes nos forces en œuvre pour préserver et défendre les acquis sociaux, et notamment le bénéfice du régime de Mutuelle Frais de Santé et Prévoyance. Pour la CFTC, ce signal envoyé par le Groupe va radicalement à l’encontre des messages affichés de responsabilité sociale de GBT, et ouvre la voie à d’autres coupes sombres.  

(*) Note : la Direction a indiqué suite à notre déclaration que la décision de mettre fin à cet usage émane uniquement de la Direction Générale France.

Mutuelle : quelques précisions !

Mutuelle 1Une communication de la Direction (9 mai 2016) vous a informé récemment sur de nouveaux changements intervenus dans notre Mutuelle Frais de Santé, et il nous parait utile de vous apporter ici un complément d'information.

Tout d'abord, au regard de la bonne tenue de notre régime et du retour à l'équilibre entre cotisations et remboursements, une baisse des cotisations a été obtenue au 1er Avril, tout en maintenant les niveaux de couverture tels qu'actualisés en Janvier 2016. 

Taux de cotisation Plafond annuel de la tranche  => 31 Mars  a/c 1er avril 16
Tranche A 38 616 € 5,30% 5,09%
Tranche B 115 848 € 0,36% 0,35%
Tranche C 154 464 € 0,36% 0,35%

 

Note explicative : le taux Tranche A s'applique à tous les salaires jusqu'au plafond, et le taux B ou C sur les seuls montants au delà de la tranche A. exemple : salaire annuel de 40 000€ : 5,09% sur 38 616€ et 0,35% sur 1 384€. La baisse de cotisation sur la tranche A bénéficie donc à tous les salariés. 

Reste a chargePetit Rappel : pour se conformer aux nouvelles dispositions légales, et éviter notamment une hausse de la fiscalité sur les cotisations (qui aurait pesé tant pour GBT que pour tous les salariés) notre contrat Frais de Santé a été mis en conformité avec le "CONTRAT RESPONSABLE", depuis le 1er janvier 2016. Cette disposition impose des plafonds de remboursements selon les soins, en distinguant les montants de prise en charge autorisé par les mutuelles selon que les praticiens adhèrent (ou pas) au Contrat d'Accès aux Soins (abrévié en CAS ou non CAS). (voir communication RH du 17 décembre 15)

Ainsi, vous aurez pu constater des changements dans les prises en charge par la Mutuelle de frais avec des médecins habituels, ceux ci ne découlent pas du changement de gestionnaire (Gras Savoye ayant remplacé Mercer) mais bien de la mise en place du CONTRAT RESPONSABLE. 

Si vous avez des questions ou besoin de précisions, n'hésitez pas à interroger un élu CFTC membre de la Commission Mutuelles : Philippe Robert, Sylvie Schell, Marie Ouzougagh ou Jocelyne Vignon. 

 

Mutuelle : que de nouveautés !

Mutuelle 1En cette fin d'année, de nombreuses nouveautés s'annoncent pour notre régime de prévoyance Frais de Santé, communément appelé Mutuelle.Certains de ces changements sont rendus nécessaires par l'évolution de la loi, d'autres par des choix de l'entreprise, les derniers enfin résultent du travail de vos élus et représentants CFTC.

Les changements légaux tout d'abord. Par une loi, les pouvoirs publics ont décidé d'encadrer les montants minimum et maximum de remboursements par les mutuelles, dans le but de controler la dérive des frais de santé, et notamment des dépassements d'honoraires perçus par certains médecins. La loi définit donc les garanties autorisées dans le cadre d'un CONTRAT RESPONSABLE, permettant le maintien des avantages fiscaux du dispositif, principalement taxes sur les cottisations salariés et employeurs à hauteur de 13% (au lieu de 20% pour les NON-RESPONSABLES). Le premier changement de notre régime sera donc la mise en conformité des garanties pour entrer dans le cadre du contrat responsable. 

Argent medecinL'autre changement issu de la législation impose des niveaux de remboursements différents selon que le médecin que vous consultez a ou pas adhéré au CONTRAT D'ACCES AUX SOINS, en jargon s'il est CAS ou NON CAS. Hélas, ce point compléxifie fortement la lisibilité des garanties, et potentiellement réduira la prise en charge par la mutuelle du remboursement des vos consultations si votre médecin n'a pas adhéré. Pour autant, les mutuelles estiment que le nombre de médecins adhérents devrait augmenter sous la pression des patients. Pour savoir si votre médecin adhère, connectez vous à AMELI le site de la sécurité sociale www.ameli.fr, ou demandez le à votre médecin ! pour plus d'information, : 

En parallèle des changements légaux, la Direction de GBT France a pour sa part choisi de changer de courtier et de gestionnaire, MERCER, tout en conservant l'assureur QUATREM. Ce changement réulte notamment d'une qualité de service irrégulière du centre de gestion que de nombreux collaborateurs nous ont remonté. La Direction a choisi un nouveau courtier, TOWER WATSON, en charge de la négociation des contrats, et un nouveau gestionnaire, GRAS SAVOYE, qui sera en charge de gérer les demandes de remboursements et le soutien aux collaborateurs. Vous recevrez très rapidement une communication détaillée de la Direction sur les actions que vous aurez à réaliser en Décembre pour une transition fluide de vos dossiers, sans interruption de la couverture dont vous et votre famille bénéficiez. 

Med doucesEnfin, les derniers changements proviennent du travail de vos élus CFTC à la commission Mutuelles et des demandes qu'ils ont portés pour vous. Tout d'abord, la couverture sans frais supplémentaire de toute votre famille, conjoint et enfants, dont la contrepartie est l'adhésion obligatoire de tous les salariés au régime (seule dispense : les conjoints tous 2 salariés d'AE GBT). Deuxième avancée, rendue possible par le retour à l'équilibre du régime grâce aux ajustments mis en place en 2014, de NOUVELLES PRESTATIONS seront ouvertes :

  • 3 séances d'osthéopathie par an (au lieu de 2) à 40€ (au lieu de 30€), par bénéficiaire, et étendu à la chiropractie et l'acuponcture
  • Prise en charge à concurrence de 50€ par an et par bénéficiaire de pharmacie préscrite médicalement mais non remboursée par la SS
  • Prise en charge de pédicure et:ou podologue prescrit médicalement à hauteur de 200% du remboursement SS
  • Prise en charge de prothèse orthopédique (semelles par exemple) prescrité à hauteur de 350% du remboursement SS
  • Remboursement augmenté de 100€ pour les implants dentaires (maxi 2 par an:bénéficiaire)

Enfin, pour rester dans le cadre du Contrat Responsable, l'option qui était proposée dans notre régime pour augmenter les taux de remboursements Optique et Dentaire devient un contrat SUR COMPLEMENTAIRE distinct. La communication de la Direction sur la Mutuelle vous donnera tous les détails sur ce sujet.

PMutuelle 4our tout complément d'information, n'hésitez pas à contacter les élus CFTC à la Commission Mutuelle du Comité d'Entreprise : Philippe Robert, son secrétaire, Sylvie Schell, Marie Ouzougagh et Christophe Fontaine. 

CFTC, Nos Forces AVEC VOUS et POURVOUS.

Lire la suite

Mutuelle 2015 : ce qui change

Mutuelle 1La règlementation est en perpétuelle évolution, et ces changements ont bien entendu une incidence, parfois directe et immédiate, ou à plus long terme, sur notre régime de mutuelle Santé et Prévoyance..

Ces derniers mois, la législation a consiérablement évolué sur les régimes complémentaires de santé et de prévoyance. La première évolution a été la portabilité des frais de santé, entrée en vigueur en Juin 2014, qui assure aux collaborateurs quittant AEV et cottisant à pôle Emploi la prise en charge de la Mutuelle Frais de Santé pendant 1 an au frais du régime (c'est à dire l'ensemble des salariés et l'entreprise). Cette mesure entre en vigueur à compter de Juin 2015 pour le régime de Prévoyance. Si cette règlementation est protectrice pour les salariés qui seraient licensiés d'AEV, elle est coûteuse pour notre régime complémentaire déjà en équilibre précaire.

C'est pourquoi la Direction a décidé pour y faire face d'augmenter les cotisations tout en limitant certaines prestations. Le CE a rendu en Octobre 2014  un avis défavorable sur cette option (voir aussi Flash CFTC CE N° 7 - Octobre 2014), la commission Mutuelle a proposé d'autres modalités que l'Entreprise n'a pas retenu, arguant de coûts trop importants, mais aussi que puisque la contribution patronale entrant depuis Janvier 2013 dans l'assiette de revenus imposables, ils seraient aussi à la charge des salariés de façon indirecte.

ImagesD'autres changements vont intervenir en 2016 : obligation de mutuelle pour TOUS les salariés, encadrement des prestations et remboursements afin de contrôler les prix inflationnistes de certains professionnels de santé, etc ...

Le contrat avec notre courtier Mercer et l'assureur Quatrem arrive à son terme fin 2015. Les élus CFTC de la Commission Mutuelle appuieront les délégués Syndicaux CFTC qui devront, à l'issue d'un appel d'offre sur les 2 prestataires (courtier et assureur) valider un nouveau contrat.qui intègrera tous ces nouveaux paramètres. Notre priorité sera bien entendu de limiter le coût supporté par les salariés, directement ou indirectement, pour les niveaux de prestations et de garanties les plus élevés, dans une approche de régime socialement solidaire.

 CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

  

NAO 2015 : seule la CFTC a signé !

Nao 4A l'issue de la consultation du CE et le vote 4 Favorables 1 absention de ses élus, la CFTC a signé aujourd'hui le protocole d'accord pour les Négociations Annuelles Obligatoires 2015.

Nous vous avions informé dès le 3 décembre (NAO 2015 : ce que nous avons demandé pour vous !)  des revendications et demandes que nous avons formulé pour vous. Toutes nos demandes n'ont pu être entendues, mais les mesures accordées par la Direction sont mieux disantes que celles consenties les dernières années.

La principale amélioration porte sur l'enveloppe octroyée  pour les augmentations qui passe à 1,5% (au lieu de 1,1% en 2014) hors effet de l'ancienneté, soit + 36%. Les élus  CFTC avaient demandé à la Direction Générale un geste financier supplémentaire au bénéfice des collaborateurs pour soutenir leur engagement et confirmer concrètement la reconnaissance qu'affiche GBT envers ses collaborateurs, sa richesse principale, notre message a été entendu.

Certes, 1,5% n'est pas suffisant en soit, et l'attribution exclusive au mérite ne répond pas à notre demande, mais la CFTC considère à sa juste mesure le coup de pouce consenti  au vu du contexte difficile de l'activité en 2014.

Yes 1La Direction a satisfait, voire amélioré, à d'autres demandes portées par la CFTC :

  • Attribution d’un jour de CP supplémentaire  pour 30 ans d’activité
  • La création d’une prise en charge pour la garde d’enfants sous la forme  de « réservation de berceau » en crèches d’entreprise pour les enfants jusqu’à 3 ans, à partir de Septembre.
  •  L’extension au conjoint (amélioration par la Direction) et la possibilité de cumuler les CESU de 350€ par an offerts par l’entreprise pour les personnes en situation de handicap, en 2 phases.
  • Le rétablissement au temps plein pour le calcul des indemnités en cas de rupture du contrat de travail pour motif économique ou départ en retraite pour les collaborateurs ayant bénéficié d’un congé bonifié.

Fleches 1La CFTC prend acte de la reconduction en 2015 de mesures obtenues les années précédentes :

  • Lundi de Pentecôte offert en journée de solidarité
  • Réduction du temps de travail des femmes enceintes à compter du 5ème mois d’1 heure par jour
  • Les 2 heures offertes à l’occasion de la rentrée scolaire des enfants jusqu’à la 6ème
  • Les 6 demi-journées offertes aux personnes de situation de handicap pour  causes médicales
  • L’extension de la prime de transport de 200€/an pour les salariés en IDF éligibles
  • La réduction d’une heure de travail pour tous les 24 et 31 décembre
  • La monétisation de 10 jours de RC maximum
  • Le maintien du dispositif de  fond d’urgence / secours aux collaborateurs au travers de l’assistante sociale.

Ticket restoBien que sa demande n'ait pas été satisfaite dans le cadre des NAO, la CFTC a rappelé à la Direction son engagement pris en négociation de réévaluer en cours d’année sa contribution aux frais de repas, au travers des tickets restaurant ou frais de plateau, notamment au vu du transfert vers Rueil.

 La CFTC prend acte de l’engagement de l’entreprise d’ouvrir des négociations en 2015 sur le temps de travail, incluant le traitement des temps de trajet hors trajet habituel pour prévoir une compensation sous forme de récupération ainsi  qu’une refonte du Compte Epargne Temps et soumettra ses propositions dans ce cadre.

 Indemnite tad 2Enfin, la CFTC regrette que la Direction ait refusé de réévaluer la prime de télétravail, étayée par l’augmentation de l’indice des loyers publié par l’INSEE, alors même que l’entreprise entend réintroduire un critère minimum de surface pour l’exercice du Télétravail. L’indexation du calcul de la prime de Télétravail sur l’indice serait cohérente avec les demandes de la Direction. Nous continuerons à porter cette demande.

Le CE a rendu un avis majoritairement FAVORABLE, par 5 voix CFTC contre 4.

La délégation CFTC des Négociations Annuelles Obligatoires était composée deChristine Carré, William Roy et Jocelyne Vignon.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS.

 

 

Mutuelle & Prévoyance : un équilibre difficile à atteindre

Mutuelle 1Le contrat d'AEV avec Mercer et l'assureur Quatrem arrive à son terme le 31 Décembre 2014, la Commission Mutuelle du CE et les organisations syndicales ont donc travaillé avec la Direction en vue de reconduire le contrat pour au moins l'année prochaine.

Les changements de règlementation faisant porter sur le régime la portabilité pour les salariés quittant l'entreprise et cotisant à Pôle Emploi, pour la santé depuis juillet 2014 et pour la prévoyance à partir de Juillet 2015, et en allongeant de 9 mois à 1 ans doivent également être pris en compte dans le nouveau contrat.

Le bilan présenté sur 2013 et le premier semestre 2014 est contrasté.

Thumbs up2Les efforts consentis les années précédentes sur le régime Frais de Santé porte ses fruits : l'explosition des coûts constatés sur l'Optique est maitrisée grace à la nouvelle grille de remboursement progressive. Ce résultat pourrait encore être amélioré par l'utilisation plus large du réseau Kalivia qui regroupe 13 grandes enseignes, qui nous permet de choisir des lunettes et verres entrant dans le forfait de remboursement de notre mutuelle, donc sans reste à charge. Ce bon résultat est dégradé par un déséquilibre sur les frais dentaires et sur les frais d'hospitalisation, nécessitant de poursuivre les efforts de controle, en particulier pour éviter les dérives généralement imputables aux opérateurs de santé.

Thumbs down button 8356282Notre régime de prévoyance est lui pour la première fois en déséquilibre, principalement du fait de la nette augmentation des arrêts maladie de longue durée. Cette tendance observée depuis 2011 s'accentue et empire d'année en année. La CFTC a à plusieurs reprises dénoncé avec force l'augmentation de l'absentéisme et clairement établi qu'elle est une conséquence directe indiscutable des PSE à répétition, MAL CALIBRES, qui se succèdent depuis 2010. L'entreprise et sa Direction n'a pas rempli à ses obligations DE RESULTAT pour prévenir les risques pour la santé de ses collaborateurs, qui se traduisent aujourd'hui par une dégradation des comptes de la Mutuelle.

La Direction de l'Entreprise a enfin pris la mesure des risques, lançant très récemment un chantier "Qualité de vie au Travail" avec le soutien d'un cabinet préventeur (demandé par la CFTC depuis le PSE 2013 !) et  la particpation de collaborateurs volontaires. Si cette initiative doit aboutir à agir sur la cause, et réduire l'absentéisme lié aux surcharges de travail, dans l'immédiat il faut rétablir l'équilibre financier de notre régime de prévoyance.

Aujourd'hui, faut obvient de le souligner, l'Entreprise contribue et cotise au delà de son obligation légale, prenant une part plus importante de cotisation et diminuant ainsi la part payée par les salariés, cet avantage est diminué depuis l'intégration de cette cotisation patronale au revenu brut servant de base à l'impôt sur le revenu des collaborateurs.

Stop fx6iox7nLa CFTC s'opposera à tout projet présenté par l'Entreprise qui ferait porter sur les seuls collaborateurs le déficit du régime de prévoyance.  L'entreprise doit assumer ses erreurs et leurs répercussions financières, les salariés eux en subissent déjà les conséquences depuis des années au quotidien et au prix de leur santé !

L'entreprise doit présenter au CE cette semaine son projet, nous ne manquerons pas de vous tenir informés à l'issue de la consultation.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS ! 

 

Mutuelle : vers un équilibre des frais de santé !

MutuelleUne nouvelle législation est entrée en vigueur au 1er Juin 2014, modifiant les conditions de la portabilité de la Mutuelle pour les frais de santé : la loi octroit à tout salarié quittant l'entreprise et inscrit à Pôle Emploi la possibilité de conserver pendant 12 mois (contre 9 mois auparavant) le bénéfice de la Mutuelle Frais de Santé de l'entreprise GRATUITEMENT.

Cette mesure fait appel à la solidarité du régime pour protéger les salariés qui sortent de l'entreprise le temps qu'ils/elles retrouvent un emploi, la CFTC a soutenu cette mesure sociale au niveau national. Pour autant, cette loi fait peser sur les salariés et l'entreprise le poids de cette couverture étendue.

Cela dit, ce qui vous importe c'est ce que cela va changer POUR VOUS

Mutuelles 2

La commission Mutuelles, les syndicats représentatifs  et la Direction ont travaillé de concert avec notre courtier MERCER et l'assureur QUATREM pour limiter l'impact financier sur notre régime. Le but recherché était d'éviter une hausse des cotisations ou une baisse des prestations afin de compenser cette nouvelle charge imposée par la loi. Les efforts conjugués ont permis au terme d'une négociation de plusieurs mois avec nos prestataires, de limiter à 2% la hausse de cotisation à compter du 1er septembre pour couvrir la portabilité des frais de santé alors que le coût annoncé initialement était proche de 10%. L'augmentation mesuelle de cotisation à charge des salariés sera de l'ordre de 0,52€ à 1,05€ selon les niveaux de salaires.

UnknownUn élément important, facteur de ce succès a été la bonne tenue de notre régime suite aux aménagements mis en place depuis 2 ans. Un bilan de notre régime de santé pour l'année 2013 a été présenté fin mai aux nouveaux élus de la commission Mutuelle. Les aménagements conclus fin 2012 ont porté leurs fruits : le régime est quasiment à l'équilibre alors qu'il était alors dans le rouge le plus vif avec un déficit abyssal approchant les 350 000€. Par exemple, la grille de remboursement des frais optiques proportionnellement à la correction, avec un plafonnement des remboursements de la monture était en avance sur la législation, qui vient de fixer les mêmes règles pour réduire les coûts facturés par les opticiens.

Pour autant, la question restera d'actualité en 2015 car au 1er juin 2015, la prévoyance sera à son tour garantie gratuitement pour 12 mois aux collaborateurs quittant l'entreprise, la commission Mutuelle du CE avec les délégués syndicaux poursuivront un travail d'analyse approfondie pour maintenir des garanties étendues pour une cotisation raisonnable, tout en réduisant ou éliminant les effets du changement de la loi qui s'impose à nous. 

CFTC, nos forces, AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

Avenant Mutuelles : Dispense de cotisation pour les conjoints chez AEV

MutuelleAprès consultation du Comité d'Entreprise, un avenant à l'accord sur la Mutuelle pour les frais de santé et la prévoyance a été signé, sur proposition de la CFTC, visant à permettre  la dispense de cotisation pour l'un des conjoints tous 2 salariés d'AEV. Ainsi, comme l'autorise la Loi, pour les couples mariés ou pacsés dont les 2 sont salariés chez AEV, l'un des 2 pourra choisir d'être dispensé de cotiser au régime obligatoire tout en conservant un statut d'ayant droit.

La CFTC avait exprimé cette demande dès 2012, dans le cadre des NAO, et a soutenu sa demande pour aboutir à la signature de cet avenant. Nous restons néanmoins attentifs au maintien de l'équilibre financier de notre régime de santé et de prévoyance, nous préconisons en conséquence que le salarié cotisant le moins dans le couple demande la dispense, le salarié du couple au plus haut revenu cotisant pour toute sa famille.

 

Mutuelles 2L'ouverture de la dispense de cotisation aux couples dont les 2 conjoints adhèrent à une Mutuelle obligatoire et dont l'un seulement chez AEV ne peut être envisagée. Une telle extension mettrait en grave péril tout notre régime de Mutuelle tant pour les frais de santé que la Prévoyance, soit par des baisses de remboursement ou des cotisations complémentaires pour les ayant-droits, soit par une modification des quote-parts de cotisation car rappelons le ici AEV contribue grace à cet accord à hauteur de 60% de nos cotisations.

La Direction communiquera dans les prochaines semaines aux salariés concerné par cette possibilité de dispense pour les en informer. Nous saisissons l'opportunité de ce message pour rappeler ici à tous la nécessité d'informer notre courtier MERCER de tout changement d'état civil dans les meilleurs délais. Nous avons également alerté la Direction sur le manque de réactivité et la difficulté récurrente à contacter MERCER depuis de longues semaines. Ce point sera abordé lors de la prochaine réunion de la commission Mutuelle fin Mai.

Pour tout complément d'information ou question, n'hésitez pas à contacter un élu membre de la commission Mutuelle Comité d'Entreprise

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !