stress au travail

Des tickets, des tickets, toujours des tickets ....

Ticket techEn 1959, Gainsbourg chantait des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous, (cliquez ici pour l'écouter) chez GBT on peut transposer cette chanson avec les tickets !

Dans notre vie professionnelle quotidienne, et dans un nombre toujours élargi de sujets ou domaines, la seule et unique réponse de la Direction est "OUVREZ UN TICKET" !

Pc rameun problème technique, un PC qui rame, une application qui ne se lance pas, un e-mail qui ne part pas ? OUVREZ UN TICKET ?

une connexion qui se coupe, un casque qui ne marche pas ? OUVREZ UN TICKET !

besoin d'un service ou d'un rapport, d'une formation pour un client, de déployer un produit, d'obtenir un état financier ?  OUVREZ UN TICKET ? ( pour les commerciaux le ticket s'appelle une "case" )

Magie 1et dernière "innovation" en date, besoin d'une attestation, envoyer un arrêt maladie ou une feuille de congés, un problème sur votre fiche de paie ? OUVREZ UN TICKET !

Le ticket pour la Direction globale de GBT, doit avoir des "vertus magiques" à n'en pas douter ! Celle de tout résoudre, celle de tout suivre, car que feraient nos grands manitous sans des reportings détaillés ! 

InterditMais justement, quand nous, élus CFTC, demandons des éléments sur ces reportings, ce qu'ils disent du nombre d'incidents, de la durée de traitement, des types de problèmes rencontrés, des niveaux de résolution, et bien les rapports ne sont pas disponibles ! Pour nous qui VOUS représentons, les vertus magiques disparaissent ...

Pourtant, nous le savons tous sur certains aspects, les mesures doivent être excellentes : ainsi comme les tickets sont fréquemment fermés automatiquement sans qu'on nous ai rappelé ou parce qu'on nous a écrit en anglais (pour nombre d'entre nous le problème technique déjà en français on n'y comprend rien, alors en anglais ...), le délai de résolution doit être au top ! 

Dans le genre aussi, on a la réponse du "support" qui nous dit que pour résoudre un ticket, il suffit d'en ouvrir un autre ! Certains tickets doivent avoir des vertus magiques supérieures ! 

Emois tristes 1Pour nous, le ticket n'a aucune vertu magique : souvent il n'apporte qu'un stress supplémentaire au problème, il renforce notre sentiment que nous ne sommes pour la Direction que des NUMEROS, des numéros qui créent des tickets qui ont aussi des numéros !

Pour nous le ticket n'est que le vecteur d'incertitude, voire d'angoisse : vais je pouvoir travailler ? comment ça va impacter mon résultat et ma prime ? si je ne remplis pas bien le ticket RH, est ce que maintenant je vais même être payé(e) tout court ?  

Un des effets de la digitalisation ou numérisation qui touche aussi nos vies personnelles répondront certains, ce n'est pas spécifique à GBT !  peut être, mais GBT est notre employeur, il a pouvoir de décision quant à l'organisation du travail, mais il a aussi obligation de fournir à ses employés les outils et méthodes permettant d'accomplir les tâches qu'il lui confie, et surtout il a l'obligation de s'assurer que rien de ce qu'il demande à ses employés ne nuit à leur santé physique ou mentale. Et là c'est une obligation de RESULTAT !

Peut être GBT devrait ouvrir un GROS TICKET pour ça !  

BURN OUT : mieux vaut prévenir ...

Burn outDes initiatives, notamment portées par le Cabinet Technologia, visent à obtenir la reconnaissance comme maladie professionnelle du syndrôme d'épuisement professionnel, plus connu comme BURN OUT.

La Fédération des Intervenants en Risques Ssychosociaux (Firps)*  diffuse son guide pratique pour prévenir le burn-out. Il présente la définition du Burn-Out, les signes qui permettent de détecter le risque, mais aussi les bonnes pratiques que peuvent mettre en place les entreprises dans le cadre de la prévention, et enfin les coûts tant pour la société que pour les employeurs.

Nous vous proposons de le télécharger ici  firps-livret-burnout-dp.pdf (156.28 Ko)

* La Firps compte 18 cabinets spécialisés dans la prévention des RPS et dans le management de la qualité de vie au travail et regroupe près de 500 consultants. Ses membres sont : Absilia, Actems, Axis Mundi, Belledonne RH, BE Positive, Capital Santé, Eléas, IAPR, Icas, Ifas, IME, Isast, JLO Conseil, Pactes Conseil, Psya, Rehalto, Secafi, Stimulus.


CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Quel avenir avec la nouvelle entreprise ?

Journaux 1Nous avons été nombreux à lire avec inquiètude, parfois fatalisme, un article paru dans un quotidien "professionnel", repris depuis dans d'autres publications, prévoyant des plans massifs de réduction d'effectifs chez AEV et chez nos confrères de CWT à échéance des prochaines années, lesquelles seraient déjà validées dans le cadre de l'accord de Co-Entreprise récemment signé.

La CFTC s'interroge : ce quotidien fait état de source "américaine confidentielle" sans doute celle qui déjà à l'occasion du PSE 2013 avait souligné que c'était le manque d'adaptablitité au niveau des technologies des collaborateurs d'AEV qui faisait que l'impact était si fort en France. On peut donc légitimement s'inquièter de cette rumeur qui semble pour autant "proche du dossier"?

GpecCet article souligne la nécessité de "reconversion" pour les collaborateurs dans un environnement en constant boulversement, technologique en particulier, c'est bien ce que la CFTC défend depuis des mois, et l'entreprise avait pourtant bien pris l'engagement de débuter dès le mois de septembre 2013 les négociations en vue de conclure un accord de GPEC (Gestion Prévisionnelle des emplois et Carrières) : Ces discussions sont elles entamées ? NON ... Un agenda de ces négociations est il fixé ? TOUJOURS NON .... "ayez confiance" nous dit on ....

Pour la CFTC, une chose est sure : cette négociation est plus que prioritaire comme nous le soulignons depuis des mois... A bon entendeur !

Les élus CFTC du CHSCT ont hier interpellé la Direction à ce sujet et demandent que l'Entreprise clarifie officiellement sa position et ses projets en regard de cet article, pour les salariés et les clients, en lien avec la Joint-Venture, et les stratégies qui seront mises en oeuvre, voir à DEMENTIR FORMELLEMENT par  DES ENGAGEMENTS CLAIRS à échéance de 3 ans à 5 ans. Il en va de l'obligation légale de l'Entreprise de préserver la santé de ses collaborateurs, qui ne peuvent supporter l'inquiétude anxyogène créée par cette communication

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

L'appel pour la reconnaissance du Burn-Out

Cher(e)s Collègues,

StressLa CFTC demande à la Direction depuis de nombreuses années l'ouverture de négociations en vue de signer un accord d'entreprise sur la prévention des risques psychosociaux chez AEV. Nous avions même signé un accord pour définir la méthodologie et les étapes nécessaires, en particulier par l'établissement d'un diagnostic via une enquête interne auprès de salariés, l'enquête "mieux vivre au travail". A notre grand regret, l'entreprise s'est contentée de cette enquête et a négligé de donner suite à la négociation.

A nouveau, dans les contexte du PSE 2013, les élus du CHSCT soutenu par ceux du CE, à l'appui de l'expertise réalisée par le cabinet Technologia, ont obtenu de l'entreprise l'engagement de recourir à un cabinet préventeur afin d'établir un plan de prévention robuste et efficace pour anticiper les risques, en identifier les causes et mettre en oeuvre les mesures nécessaires afin de les réduire ou les minimiser. Enfin, associant les élus à la sélection et au choix, le cabinet préventeur a été validé par l'entreprise, les prochaines réunions du CHSCT devront Burnoutdéfinir le cadre de l'étude.

Le cabinet Technologia vient de publier une étude clinique sur le burn-out, et lance avec le soutien de RTL et du magazine l'Express un appel pour obtenir la reconnaissance du syndrome d'épuisement professionnel, le nom savant du burn-out, au tableau des maladies professionnelles reconnues par la Sécurité Sociale.

burn-out-etude-clinique-et-organisationnelle-janvier-20141.pdf burn-out-etude-clinique-et-organisationnelle-janvier-20141.pdf

BurnoutLa CFTC chez AEV, et plus largement le syndicat CFTC Tourisme et Loisirs, soutient cette initiative en signant cet appel. Nous mettons ici à votre disposition l'étude réalisée par Technologia, et vous encourageons à signer l'appel comme l'ont déjà fait plus de 2000 personnes, connus ou anonymes, de toutes catégories sociales et métiers, en activité ou retraité, RH ou élu, médecin du travail, .... des homes et des femmes, des citoyens.

Pour signer l'appel, consulter la liste des signataires suivez ce lien : http://www.appel-burnout.fr

Parlez en autour de vous, informez vos amis et collègues, partagez avec vos relations sur les réseaux sociaux, personne n'est à l'abri un jour de subir un burn-out, vous même, un proche, alors n'attendons pas agissons avant qu'il ne soit trop tard.

CFTC, vous informer pour mieux Vous Défendre.

 

Nos conditions de travail ...

chsct-1.jpgLa réorganisation liée au PSE se met en place ... au forceps il faut bien le dire ! les équipes sont bouleversées, sans dessus dessous, les clients sont ballottés de droite de gauche, voire secoués énergiquement risquant l'explosion comme une boisson pétillante, les TL sont mis à rude épreuve à devoir gérer sans moyen et souvent sans soutien, leur collaborateurs, les clients, les tâches nouvelles qu'on leur distribue allègrement parce qu'on avait pas bien anticipé avant de licencier celles et ceux qui les accomplissaient si bien que l'entreprise avait tout simplement oublié leur importance et leur utilité, même certains managers paraissent eux mêmes démunis pour faire face malgré leurs efforts pour préserver leurs équipes et leur répondre!

Ajouter à cela que la montée du Online est en retard (qui fait les prévisions ?),  que les engagements de délai pris par GTT pour la mise à jour d'ELT ne seront pas tenus (ont ils jamais été tenus dans le passé ?) que malgré les formations accélérées et prolongées les salariés d'Arvato ne sont pas devenus en 8 semaines des experts du train (Est ce surprenant quand les agents de voyages confirmés qu'AEV a licencié combinaient une formation BTS à plusieurs années d'expérience ?), qu'en parallèle TCA a bien du mal à compenser l'imprévision d'AEV (comment le feraient ils sans visibilité ?), tous les ingrédients d'un cocktail bien explosif sont réunis.

stress-au-travail-flou-3.jpgCe sont précisémment TOUS CES RISQUES pour les salariés "qui restent" que le rapport des experts de TECHNOLOGIA mettaient en exergue, de quoi transformer l'explosif en nitroglycérine !

L'entreprise a pris des engagements en regard de ce rapport qui ne sont pas respectés ou insuffisants : la charge de travail, la pression et le stress qui pèse sur les collaborateurs au quotidien est simplement INSUPPORTABLE ! le recours aux intérims, les appels à volontariat pour faire des heures supplémentaires sont autant d'aveux d'échec et de mauvaise anticipation imputables à la Direction d'AEV.

L'entreprise ne peut pas fuir ses responsabilités, son obligation de résultat de prévenir les risques et garantir l'intégrité physique et mentale de ses employés, NOUS laisser payer ses erreurs au prix fort de NOTRE santé

De nombreux collègues nous le disent, tous les jours, certains refusent les propositions d'heures supplémentaires malgré l'intérêt financier par solidarité avec celles/ceux qui ont été licenciés, s'interrogent sur la légalité des très nombreux intérims mis en place, interpellent les élus aussi.


La CFTC apporte une seule  réponse : il se produit tout ce sur quoi nous avions mis en garde l'entreprise quand elle nous a exposé son projet, voire même pire. Les élus vont continuer à se BATTRE POUR DEFENDRE VOS CONDITIONS DE TRAVAIL et obtenir de l'entreprise le respect des engagements pris :

    • s-opooser-proposer-1.jpgCommunication du rapport Technologia et du plan d'actions avec les résultats, mise en place d'actions supplémentaires quand et où nécessaire;
    • Désignation d'un cabinet expert de la prévention des risques pour mettre en place des actions pertinentes et efficaces pour prévenir les risques et en corriger les effets tout particulièrement les risques psychosociaux.
    • Obtenir des compensations AU BENEFICE DES SALARIES qui subissent ces conditions de travail dégradées dans une situation de stress et de pression mentale inégalée à ce jour.

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, et ainsi exprimer votre ressenti en toute liberté !

CFTC, notre engagement : Vous Défendre Comme Personne