Accord d'entreprise

Des paroles ou des actes, la CFTC choisit et réussit

 

Là où certains parlent et font des discours, la CFTC, elle, choisit d'agir, au quotidien pour DEFENDRE VOS DROITS !

Home 2Dernier exemple en date : la nouvelle vague de télétravail en cours de déploiement. Sollicités par plusieurs salariés de cette vague, nous apprenons que pour un certain nombre d'entre eux, pour des raisons techniques diverses, l'intallation d'une connexion internet professionnelle est impossible.

 

GBT a donc informé les salariés candidats dans cette situation qu'il leur faudrait utiliser leur connexion internet personnelle, ce pourquoi nous avons été saisis. Immédiatement, la CFTC est intervenue formellement auprès de la Direction en rappel de l'application de l'accord d'entreprise Modulation qui très clairement indique que GBT prendra en charge les Pausefrais techniques et de communication liés au télétravail.

Suite à notre intervention, l'installation des TAD a donc été mise en "pause" le temps que soit clarifiée cette problématique.

40La CFTC a donc obtenu confirmation qu'en application de l'accord, si l'installation d'un équipement pro est techniquement impossible, GBT compensera l'utilisation de l'accès internet personnel en prenant en charge l'abonnement (hors options type télévision, etc) au réel avec un plafond maximum de 40€ par mois, pour les collaborateurs en télétravail à 100%.

Les salariés devront établir mensuellement une note de frais, avec copie de leur facture, pour bénéficier de cette prise en charge.   

FwdLa Direction de GSD ayant apporté une réponse satisfaisante à la problématique que nous avons soulevée, et respectant ainsi parfaitement les engagements pris au travers de l'accord, le déploiement de la nouvelle vague TAD repart en mode "Forward" et les candidats seront prochainement conviés à une réunion pour répondre aux dernières interrogations et clarifications (notamment sur la modulation du temps de travail).

Pour les élus CFTC, ce qui importe avant tout, c'est le résultat obtenu POUR VOUS !

C'est ce qui motive nos actions au quotidien, dans le cadre légal qui s'impose à nous, sans concession et sans relâche, en restant au plus proche du terrain. C'est la responsabilité que vous nous avez confiée en choisissant les élus CFTC pour vous représenter, nous l'assumons et en sommes respectueux, elle nous inspire, et chaque réussite que nous obtenons est notre manière de vous en remercier.

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS ! 

  

Le mieux ennemi du bien !

Avantages sociauxVous l'avez surement remarqué, c'est quand on perd quelque chose qu'on réalise que c'était important, et qu'on le regrette vivement alors que quand on l'avait, on ne le remarquait même pas ou plus ...

Ainsi pour beaucoup de gens, le lundi de Pentecôte est un lundi comme les autres, un lundi de travail. Ailleurs que chez GBT, si on souffre d'un handicap on pose 1/2 journée de congés pour aller à un rendez-vous médical, ou si on veut accompagner ses enfants ou les chercher le jour de la rentrée scolaire. Pour toutes les femmes agents de voyages en France, lorsqu'on est enceinte, on travaille le même nombre d'heures, et pour tous nos collègues en France, l'ancienneté s'arrête à 20 ans, après la prime n'évolue plus et on ne bénéficie pas de jours de congés supplémentaires. Vous le voyez, la liste est longue de toutes ces petites choses dont on oublie qu'elles sont des avantages qu'on a que parce que la CFTC signe les NAO ... 

Et pour l'argent direz vous : oui, nous demandons une augmentation générale pour tous, équitablement. Oui, nous demandons l'augmentation des primes d'incentive, tant pour les primes GSD que pour les AIA. Oui, nous demandons la réévaluation de la prime de télétravail, du montant de CESU attribués tous les ans aux personnes en situation de handicap ou dont les enfants ou le conjoint le sont. Oui, nous demandons que l'augmentation minimum soit plus haute que 40€ bruts. Oui, nous demandons que Refuse mainsl'enveloppe allouée aux augmentations soit plus haute que 1,5% de la masse salariale. 

Et nous aurions pu décider comme d'autres que ce que la Direction acceptait n'était pas suffisant. Nous aurions donc pu refuser de signer l'accord NAO 2016 et choisir la facilité en nous cachant derrière des demandes non satisfaites, des demandes irréalistes au regard de la situation économique de notre profession en général et de notre entreprise en particulier.

NaoLa CFTC est le syndicat majoritaire chez GBT parce que vous l'avez décidé par vos votes. C'est une grande responsabilité que vous nous avez confiée, et nous l'assumons, sans défaillance, refusant la facilité, parce que pour VOUS c'est bien le résultat qui compte, pas les intentions ! VOTRE pouvoir d'achat, c'est bien nous CFTC qui le préservons en sécurisant par notre signature de cet accord le budget que l'Entreprise accepte d'y consacrer. Ce n'est pas assez, certes, mais c'est c'est ça ou rien ... 

Car, ne vous trompez pas, ces avantages qui sont "acquis" tous les ans dans les NAO, ils ne le sont pas au delà, Ils ne le sont pas si la CFTC ne signe pas les NAO. Toutes les déclarations du monde, les plus belles intentions affichées n'y changeront rien : il y a ceux qui veulent, et il y a ceux qui font. Et dans ce cas, le MIEUX n'est il pas l'ennemi du BIEN comme disait Voltaire ? Mais surtout, comme ajoutait Pierre Dac, le PIRE n'est il pas l'ami de l'EXCES ? 

Mains lien

 

Car nous à la CFTC, nous n'oublions jamais que c'est pour cela que vous nous avez accordé votre confiance : pour que nous agissions POUR VOUS, pour que nous défendions ce que nous avons ACQUIS POUR VOUS, pas pour que nous le mettions à risque comme au poker sur un coup de bluff.   

EngagementLa CFTC a signé les NAO le 18 Décembre 2015.

 

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Enfin, le CICE servira pour la GPEC !

3 ciceLe CICE, Crédit d'Impots Compétitivité Emploi, est un dispositif créé en 2013 pour soutenir les entreprises et les aider à gagner en compétitivité tout en préservant les emplois en France. Grâce à l'intervention des élus pendant la consultation sur le PSE 2013, AEV avait alors souscrit à ce dispositif.

Hélas, la Direction avait choisi d'affecter les sommes ainsi collectées au titre de l'année 2013 au projet Green Office. les élus CFTC s'étaient insurgés contre ce choix, alors que la Direction Générale s'était engagée à les consacrer à la formation professionnelle. Pour rappel, notre article CICE : consultation du CE sur l'utilisation des fonds 2013  .Comment l'investissement dans GoGreen a pu contribuer à l'amélioration de la compétitivité de notre entreprise reste à démontrer. 

CiceLors de la réunion du Comité d'Entreprise de Novembre, la Direction a informé les élus sur l'utilisatiuon des fonds relatifs à 2014, soit une somme supérieure à 1M€. Enfin, le message que nous portions depuis 2013 a été entendu, et ces sommes serviront au financement des mesures de GPEC, Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, défini comme l'un des axes prioritaires de la stratégie de GBT France. Enfin, le CICE sera consacré à ce pour quoi il a été créé : la sauvegarde de l'emploi au sein de GBT.

Gpec 1En Septembre,  un accord cadre GPEC a été négocié et signé par la CFTC, et le premier Comité de Pilotage GPEC se tiendra ce lundi 30 Novembre. Les membres CFTC de ce comité (Christine Carré, Marie Thiveaud en sa qualité de secrétaire de la commission Formation du CE, Laurent Vicente et Jocelyne Vignon) attendront de la Direction non seulement un état d'avancement sur le plan d'action GPEC initié en Avril, mais aussi et surtout des informations détaillées sur l'affectation prévisionnelle des fonds issus du CICE aux mesures de GPEC.

CFTC, Nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS 

Lire la suite

Les actions valent mieux que les mots !

Teletravail 1Ayant obtenu après des années de demandes, une négociation pour un accord général sur le Télétravail, notre organisation syndicale se réjouissait de cette avancée pour l’entreprise : encadrer les pratiques diverses et floues du flexi-office, ouvrir à tous les collaborateurs l’opportunité de pratiquer le télétravail sur des critères équitables et assurer des conditions d’exercice du travail à domicile protectrice pour TOUS..

Forte de cette progression sociale, la CFTC a donc signé l’accord Télétravail le 29 janvier 2015.

Pour autant, la mise en application de l’accord s’est heurtée à des réticences fortes de la part de la Direction Générale. La CFTC a poursuivi ses efforts, afin d’obtenir le respect des engagements, par le dialogue et la persuasion, avec opiniâtreté et persévérance, car l’essentiel est bien le résultat.

La CFTC n'a pas baissé les bras, sans relâche et en silence, poursuivant le but ultime d'obtenir l'application de critères objectifs pour valider les demandes de télétravail hors GSD, qui n'est pas un droit, mais un avantage pour les collaborateurs, apportant un équilibre vie professionnelle vie personnelle contribuant à un engagement et une implication au bénéfice de l'entreprise et dans le respect des engagements pris dans le cadre de l’accord Télétravail mais aussi  « Contrat de Génération » (ancien accord Senior) et de l’accord « Handicap ».

Dial social constructifComme indiqué dans la Communication Newsletter France n° 3, il en allait également de la stabilité et de la qualité du dialogue social, dans laquelle nous nous inscrivons et sur des engagements forts envers l'entreprise, notamment en termes de respect des objectifs stratégiques et la confidentialité des informations. L'avenir de nos emplois repose sur le succès de l'entreprise, lui nuire, directement ou indirectement, ne peut que faire peser les conséquences sur les salariés.

Notre position ferme mais constructive porte enfin ses fruits : le process de validation des demandes de Télétravail va reprendre, et sera géré par les RH sur la base de critères objectifs et équitables comme nous ne cessions de le demander POUR TOUS, comme cela est fait pour GSD.

La Direction Générale a entendu la parole des salariés que nous avons portée et compris à quel point cet avantage était important pour soutenir les efforts et l'engagement de tous les collaborateurs.

La CFTC n’a cessé d’expliquer à la Direction Générale qu'elle devait renouveler sa confiance à ses salariés, qui ont toujours été investis permettant à l’entreprise de relever de nombreux challenges, et pour qu’ils le soient toujours face aux défis présents et futurs

 

Ensemble tad

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

Interprétation ...

MusiqueC'est bien connu, l'interprétation peut parfois être aussi importante que le texte lui même. Ainsi une chanson interprétée par 2 chanteurs différents peut passer de l'émotion profonde à la guimauve gluante. Il en va de même pour une pièce de théatre, un film, un opéra, une symphonie, une lecture de roman, ... ou même comme on le voit chez AE GBT ces derniers temps, une note générale de la RH ou un accord d'entreprise sur le Télétravail par exemple.  

Mais si l'interprétation semble aller à l'encontre même de l'objet, on peut alors légitimement s'interroger sur QUI fait la mauvaise lecture du texte. Ceux qui l'ont écrit ou ceux qui le lisent ? A moins que ce qui est écrit soit suffisament flou pour expliquer la mauvaise lecture ? La question est posée ...

Mobilite technoSur le fond, certes le Télétravail n'est qu'un mode d'organisation inconnu il y a 10 ans. En ces temps anciens, venir TOUS LES JOURS au bureau pour travailler était bien la seule organisation connue du travail. Mais depuis, l'entreprise a équipé ses forces commerciales et consultants d'outils permettant le travail en mobilité, à distance ... à domicile. La Direction peut certes décider maintenant que le bureau redevient "the place to work", les collaborateurs s'y conformeront comme il se doit.

Equilibre de vieLa bonne nouvelle c'est qu'alors en toute logique, ils ne travailleront plus en dehors du bureau, en mobilité, à distance ... ou à domicile puisque l'entreprise le proscrirait. Ainsi, quelqu'en soit l'interprétation qu'on en fait, l'accord sur le Télétravail contribuera bien à rétablir l'équilibre vie professionnelle / vie personnelle !

C'est en tous cas l'interprétation qu'en fait la CFTC ! Finalement, la meilleure façon d'éviter les interprétations diverses et variées est pour la Direction de communiquer clairement sur l'accord Télétravail, et ce dans les mailleurs délais.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

 

La CFTC signe l'accord Cadre Télétravail

Engagement

La CFTC a signé ce jour l'accord Cadre Télétravail. La DRH devrait communiquer dans les prochaines semaines sur cet accord, qui deviendra dès lors le cadre juridique applicable à tous les salariés d'AEV pour l'exercice du Travail à domicile.

Des principes légaux fondamentaux doivent être rappelés :

  • Teletravail 1le principe de volontariat du salarié : l'entreprise ne peut en aucun cas imposer le télétravail à un collaborateur;
  • le principe de réversibilité : à tout moment, tant le salarié que l'entreprise peut mettre fin au télétravail qui est mode d'organisation du travail sans que ceci constitue un changement substantiel du contrat de travail.
  • La validation de la demande de télétravail : relève en dernier ressort du pouvoir de Direction de l'entreprise.

L'accord cadre sur le Télétravail s'inscrit en chapeau de l'accord sur la Modulation du Temps de travail en télétravail au GSD(qui reste inchangé) étendant l'accès au Télétravail à toutes les lignes de l'entreprise. Il vient en substitution des dérives de pratiques du "Flexi-Office" qui n'offraient ni encadrement juridique, ni préconisation visant à assurer des conditions de travail conformes, ni indemnisation des salariés pour les dépenses en découlant, ni assurance ou protection en cas d'accident, pour ne citer que les points principaux.

Reste maintenant à l'Entreprise à gérer la phase de transition, notamment en Ile-De-France en fonction de l'instalation dans les nouveaux locaux (projet Go Green), à permettre aux collaborateurs bénéficiant déjà de l'accord managérial pour l'exercice du Télétravail régulier de transcrire la pratique en un avenant protecteur (pour l'entreprise et le salarié), à définir les critères objectifs d'eligibilité par ligne, comme l'a déjà fait GSD précurseur dans le domaine.

StartLa CFTC au travers de ses Délégués Syndicaux et de ses élus restera TRES ATTENTIVE à la bonne mise en oeuvre de cet accord qu'elle a mis plus de 2 ans à négocier et conclure au bénéfice de la qualité de vie au travail des collaborateurs, au profit de l'engagement et de l'efficacité des salariés en France, afin qu'ils/elles puissent contribuer à la dynamique positive de GBT.  

N'hésitez pas à revenir vers vos élus CFTC au Comité d'Entreprise ou Délégués du Personnel, ou en cliquant directement dans le lien Contact pour tout complément d'information ou question relative à cet accord et son application. 

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

NAO 2015 : seule la CFTC a signé !

Nao 4A l'issue de la consultation du CE et le vote 4 Favorables 1 absention de ses élus, la CFTC a signé aujourd'hui le protocole d'accord pour les Négociations Annuelles Obligatoires 2015.

Nous vous avions informé dès le 3 décembre (NAO 2015 : ce que nous avons demandé pour vous !)  des revendications et demandes que nous avons formulé pour vous. Toutes nos demandes n'ont pu être entendues, mais les mesures accordées par la Direction sont mieux disantes que celles consenties les dernières années.

La principale amélioration porte sur l'enveloppe octroyée  pour les augmentations qui passe à 1,5% (au lieu de 1,1% en 2014) hors effet de l'ancienneté, soit + 36%. Les élus  CFTC avaient demandé à la Direction Générale un geste financier supplémentaire au bénéfice des collaborateurs pour soutenir leur engagement et confirmer concrètement la reconnaissance qu'affiche GBT envers ses collaborateurs, sa richesse principale, notre message a été entendu.

Certes, 1,5% n'est pas suffisant en soit, et l'attribution exclusive au mérite ne répond pas à notre demande, mais la CFTC considère à sa juste mesure le coup de pouce consenti  au vu du contexte difficile de l'activité en 2014.

Yes 1La Direction a satisfait, voire amélioré, à d'autres demandes portées par la CFTC :

  • Attribution d’un jour de CP supplémentaire  pour 30 ans d’activité
  • La création d’une prise en charge pour la garde d’enfants sous la forme  de « réservation de berceau » en crèches d’entreprise pour les enfants jusqu’à 3 ans, à partir de Septembre.
  •  L’extension au conjoint (amélioration par la Direction) et la possibilité de cumuler les CESU de 350€ par an offerts par l’entreprise pour les personnes en situation de handicap, en 2 phases.
  • Le rétablissement au temps plein pour le calcul des indemnités en cas de rupture du contrat de travail pour motif économique ou départ en retraite pour les collaborateurs ayant bénéficié d’un congé bonifié.

Fleches 1La CFTC prend acte de la reconduction en 2015 de mesures obtenues les années précédentes :

  • Lundi de Pentecôte offert en journée de solidarité
  • Réduction du temps de travail des femmes enceintes à compter du 5ème mois d’1 heure par jour
  • Les 2 heures offertes à l’occasion de la rentrée scolaire des enfants jusqu’à la 6ème
  • Les 6 demi-journées offertes aux personnes de situation de handicap pour  causes médicales
  • L’extension de la prime de transport de 200€/an pour les salariés en IDF éligibles
  • La réduction d’une heure de travail pour tous les 24 et 31 décembre
  • La monétisation de 10 jours de RC maximum
  • Le maintien du dispositif de  fond d’urgence / secours aux collaborateurs au travers de l’assistante sociale.

Ticket restoBien que sa demande n'ait pas été satisfaite dans le cadre des NAO, la CFTC a rappelé à la Direction son engagement pris en négociation de réévaluer en cours d’année sa contribution aux frais de repas, au travers des tickets restaurant ou frais de plateau, notamment au vu du transfert vers Rueil.

 La CFTC prend acte de l’engagement de l’entreprise d’ouvrir des négociations en 2015 sur le temps de travail, incluant le traitement des temps de trajet hors trajet habituel pour prévoir une compensation sous forme de récupération ainsi  qu’une refonte du Compte Epargne Temps et soumettra ses propositions dans ce cadre.

 Indemnite tad 2Enfin, la CFTC regrette que la Direction ait refusé de réévaluer la prime de télétravail, étayée par l’augmentation de l’indice des loyers publié par l’INSEE, alors même que l’entreprise entend réintroduire un critère minimum de surface pour l’exercice du Télétravail. L’indexation du calcul de la prime de Télétravail sur l’indice serait cohérente avec les demandes de la Direction. Nous continuerons à porter cette demande.

Le CE a rendu un avis majoritairement FAVORABLE, par 5 voix CFTC contre 4.

La délégation CFTC des Négociations Annuelles Obligatoires était composée deChristine Carré, William Roy et Jocelyne Vignon.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS.

 

 

Avenant Mutuelles : Dispense de cotisation pour les conjoints chez AEV

MutuelleAprès consultation du Comité d'Entreprise, un avenant à l'accord sur la Mutuelle pour les frais de santé et la prévoyance a été signé, sur proposition de la CFTC, visant à permettre  la dispense de cotisation pour l'un des conjoints tous 2 salariés d'AEV. Ainsi, comme l'autorise la Loi, pour les couples mariés ou pacsés dont les 2 sont salariés chez AEV, l'un des 2 pourra choisir d'être dispensé de cotiser au régime obligatoire tout en conservant un statut d'ayant droit.

La CFTC avait exprimé cette demande dès 2012, dans le cadre des NAO, et a soutenu sa demande pour aboutir à la signature de cet avenant. Nous restons néanmoins attentifs au maintien de l'équilibre financier de notre régime de santé et de prévoyance, nous préconisons en conséquence que le salarié cotisant le moins dans le couple demande la dispense, le salarié du couple au plus haut revenu cotisant pour toute sa famille.

 

Mutuelles 2L'ouverture de la dispense de cotisation aux couples dont les 2 conjoints adhèrent à une Mutuelle obligatoire et dont l'un seulement chez AEV ne peut être envisagée. Une telle extension mettrait en grave péril tout notre régime de Mutuelle tant pour les frais de santé que la Prévoyance, soit par des baisses de remboursement ou des cotisations complémentaires pour les ayant-droits, soit par une modification des quote-parts de cotisation car rappelons le ici AEV contribue grace à cet accord à hauteur de 60% de nos cotisations.

La Direction communiquera dans les prochaines semaines aux salariés concerné par cette possibilité de dispense pour les en informer. Nous saisissons l'opportunité de ce message pour rappeler ici à tous la nécessité d'informer notre courtier MERCER de tout changement d'état civil dans les meilleurs délais. Nous avons également alerté la Direction sur le manque de réactivité et la difficulté récurrente à contacter MERCER depuis de longues semaines. Ce point sera abordé lors de la prochaine réunion de la commission Mutuelle fin Mai.

Pour tout complément d'information ou question, n'hésitez pas à contacter un élu membre de la commission Mutuelle Comité d'Entreprise

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !