Actualités

Communication CFTC - Définition de l'accident de travail ou de trajet

Par Le 13/06/2024

Définition de l’accident du travail

« Est considéré comme accident du travail, quelle qu’en soit la cause, l’accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant, à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou chefs d’entreprise. » (CSS art. L. 411-1)

Deux éléments sont donc retenus pour définir un accident du travail :

  • L’existence d'un fait accidentel survenu à une date certaine
  • Un lien entre ce fait accidentel et le travail avec provocation d’une lésion immédiate ou différée

Toutes les lésions physiques sont susceptibles d'être prises en charge au titre de la législation sur les accidents du travail, que celles-ci soient externes (plaies, fractures, blessures de toute sorte…), ou interne (infarctus, hémorragie, hernie…), superficielles ou profondes.

Pour qu'il y ait accident du travail, il n'est pas nécessaire que le choc reçu soit physique, il peut être mental ou psychologique (état d’anxiété par suite d’une agression verbale, dépression nerveuse après un entretien d’évaluation, stress post-traumatique et un syndrome anxio-dépressif)

La victime d’un accident du travail doit, dans un délai de 24 heures, sauf force majeure, impossibilité absolue ou motifs légitimes, en informer ou en faire informer l’employeur ou l’un de ses préposés (CSS art. L. 441-1)

http://www.inrs.fr/demarche/atmp/principales-definitions.html

Définition de l’accident de trajet

 Aux termes de l’article L. 411-2 du Code de la Sécurité sociale, « est également considéré comme accident du travail, lorsque la victime ou ses ayants droit apportent la preuve que l’ensemble des conditions ci-après sont remplies ou lorsque l’enquête permet à la caisse de disposer sur ce point de présomptions suffisantes, l’accident survenu à un travailleur mentionné par le présent livre, pendant le trajet d’aller et de retour, entre :

  • La résidence principale, une résidence secondaire présentant un caractère de stabilité ou tout autre lieu où le travailleur se rend de façon habituelle pour des motifs d’ordre familial et le lieu du travail. Ce trajet peut ne pas être le plus direct lorsque le détour effectué est rendu nécessaire dans le cadre d’un covoiturage régulier
  • Le lieu du travail et le restaurant, la cantine ou, d’une manière plus générale, le lieu où le travailleur prend habituellement ses repas, et dans la mesure où le parcours n’a pas été interrompu ou détourné pour un motif dicté par l’intérêt personnel et étranger aux nécessités essentielles de la vie courante ou indépendant de l’emploi. »

Communication CFTC - Cumul des congés payés durant un arrêt de travail

Par Le 13/05/2024

  Une petite révolution dans le droit du travail !

La loi n°2024-364 du 22 avril 2024 a été publiée au Journal officiel du 23 avril. 

Elle contient des dispositions relatives au report de congés payés pris durant un arrêt de travail et acte que désormais, les salariés peuvent acquérir des congés payés même pendant une période d'arrêt maladie !

C’est une surprise car on s’attendait à ce que le Conseil constitutionnel soit saisi avant la promulgation de la loi : cela n'a finalement pas été le cas.

Le sujet avait déjà connu des rebondissements, puisque le 13 septembre dernier, la Cour de cassation avait jugé que la suspension du contrat de travail pour maladie ou pour AT/MP permettait désormais aux salariés d'acquérir des congés payés, en se conformant à la réglementation de l'Union européenne. 

Ces arrêts avaient écarté les dispositions du Code du travail qui empêchaient toute acquisition de congés payés durant un arrêt de travail pour maladie ordinaire, ainsi que celles limitant l’acquisition des congés en cas d’arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnel dépassant une durée d’un an.

Afin de mettre en conformité le code du travail avec le droit européen, le gouvernement a donc du intégrer des modifications dans la loi portant Diverses Dispositions d'Adaptation au Droit de l'Union Européenne (DDADUE), à l'article 37, qui prévoit donc deux dispositions principales qui viennent apporter un cadre à la suite des décisions de la Cour de cassation : 

  • L'acquisition des congés payés notamment l'acquisition de 2 jours de congés ouvrables par mois dans la limite de 24 jours par période de référence
  • Un report de 15 mois des congés payés acquis non pris en raison d'un arrêt de travail ou acquis durant un arrêt de travail.

 A noter : la loi est rétroactive pour les salariés en poste lors de son entrée en vigueur. 

­

­

­

­

A retenir :

- Les salariés en arrêt de travail pour maladie ordinaire cumulent 2 jours de congés payés par mois => L3141-5-1

- Les jours de congés payés acquis avant l'arrêt de travail, et qui n'ont pas pu être pris à cause de l'arrêt de travail, peuvent être reportés de 15 mois postérieurement à la reprise du travail => L3141-19-1 

- La période d'acquisition de congés payés durant un arrêt pour accident du travail (AT) ou maladie professionnelle (MP) n'est plus limitée à 12 mois => L3141-5

- Les employeurs ont un mois pour informer les salariés de leurs droits à congés, à leur retour d'arrêt maladie. => L3121-19-1 et L3121-19-3

­

­

­

­

Négociations Annuelles Obligatoires 2024

Par Le 07/03/2024

NAO 2024 = Négociations Aux Oubliettes ?

 

Une fois encore, un rendez-vous raté face à une Direction France arc-boutée sur ses dogmes d’alignement par le bas des salariés sur GBT MONDE.

Les Négociations Annuelles Obligatoires sont terminées et, une fois de plus, cette négociation n’en fut pas une !

Pour la CFTC, engager sérieusement et loyalement des négociations sur les salaires ne signifie pas simplement convoquer les organisations syndicales représentatives à un nombre de réunions de négociations pour se conformer à une obligation légale, puis prendre des décisions unilatérales.

C'est pourtant bien ce qui s'est passé.

En effet, la CFTC avait préparé une trentaine de propositions et revendications et attendait des réponses à l’ensemble de ses demandes afin de pouvoir négocier en connaissance de cause ; mais la direction n’a même pas pris la peine de chiffrer ces demandes, ni d’expliquer pourquoi aucune d’elles n’était finalement retenue.

L’augmentation de l’inflation en France en particulier sur l’alimentaire, pouvait augurer une volonté d’apporter des mesures complémentaires favorables au pouvoir d’achat ; le constat est en réalité tout à fait autre, avec des propositions de la Direction complètement décalées par rapport aux demandes de la CFTC et aux attentes des salariés.

Mais jugez-en vous-même puisque vous pouvez trouver l’ensemble de nos propositions sur le SharePoint de la CFTC.

La Direction, quant à elle, s'en tient à un simple maintien de l’enveloppe d’augmentation au mérite de  2 %. 

En adoptant une politique orientée principalement sur l’affichage et la communication, sans contenu concret en termes de récompense financière globale des équipes, la Direction applique une augmentation au mérite uniquement à certains salariés de l’entreprise, et oublie complètement que l’inflation est subie par l’ensemble des salariés !

La seule nouvelle « mesurette » retenue par la direction concerne une revalorisation du montant de la prime du samedi de 30 euros brut, mais uniquement pour les salariés réalisant deux samedis travaillés dans le même mois et à compter du deuxième samedi uniquement.

Dans sa "grande générosité" l'entreprise avoue elle-même que cette décision ne concernerait, à date, que... huit salariés sur Traveler Care.

L'entreprise qualifie ces mesures de « prudentes » et les justifie par "la situation économique difficile de GBT France versus GBT Monde". 

Mais, sauf erreur de notre part, l’enveloppe des NAO est décidée par le GROUPE qui se targue par ailleurs, dans ses diverses communications, d’avoir obtenu des résultats financiers exceptionnels en 2023. D’ailleurs les résultats 2023 pour la France seraient positifs sans la provision passée pour le coût du PSE !

C'est précisément au regard de ces communications que la CFTC attendait une enveloppe supérieure aux années précédentes, notamment - et à minima - s’agissant des augmentations au mérite et surtout un effort sur les augmentations générales.

La compétitivité de l’entreprise est pourtant le fruit du travail des salariés et les propositions ne sont pas à la hauteur de leurs attentes. 

Le fruit de votre travail fait la richesse du dit Groupe !

Nous estimons qu’il n’est pas possible, et même qu’il est inacceptable, de geler les mesures financières au prétexte du PSE, d’autant plus que les PSE se succèdent constamment dans l’Entreprise sans pour autant que la situation ne s'améliore, si l'on en croit le discours alarmiste tenu aux organisations syndicales à chaque NAO.

Fin 2023 et courant 2024, la Direction GBT France poursuit la mise en place d’un PSE avec 30 suppressions de postes, provisionné à hauteur de 7,4 millions d’euros et occasionnant une forte baisse de la masse salariale dans les années à venir.

Les salariés, quant à eux, subissent une perte de pouvoir d’achat et attendaient de la part de GBT un soutien financier autant qu'une reconnaissance de leurs efforts.

La CFTC avait proposé, entre autres, une augmentation générale, en lien avec l’inflation  particulièrement importante concernant l’alimentation, nous l'avons tous amèrement constaté.

Face à l’absence d’écoute et face à des propositions déconnectées de la réalité des attentes des salariés, les organisations syndicales n’ont donc pas signé ces NAO et un procès-verbal de désaccord a été établi.

La direction, constante dans son monologue, a ainsi décidé d’appliquer unilatéralement ses maigres propositions.

Elle y a inclus les règles sur l’organisation des congés payés, que nous jugeons défavorables pour les salariés de Traveler Care et qui empêchent les échanges annuels avec le CSE.

  

Le CSE a donc rendu un avis défavorable à l’unanimité sur les mesures salariales ainsi que sur les mesures durée de travail.

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2023 : partie 6

Par Le 13/02/2024

Car Policy

 

Nous vous avons récemment présenté les 5 premières parties d’un résumé des principaux projets pour lesquels le CSE a été consulté durant le second semestre 2023.

Voici le sixième et dernier volet ; restez connectés et pensez à vous abonner à la newsletter afin d'être alertés dès la parution d'un nouvel article.

 

Partie 6 : Projet Car Policy : Avis défavorable à l’unanimité

En novembre 2023, la direction du Groupe GBT a décidé ce qui suit, à valoir pour toutes les entités dans le monde :

  1. Pour les nouveaux embauchés, aucune attribution d’une voiture de fonction ni de service ou de « car allowance »
  2. Pour les salariés actuels bénéficiant d’un véhicule de fonction : maintien de l’avantage aux mêmes conditions ; en revanche, aucune évolution de celui-ci.

  • Les élus soulignent qu’il sera difficile, suite à cette décision, d’attirer de nouveaux talents sans proposer de voitures de fonction à l’avenir.

  • Les élus s’inquiètent du positionnement du groupe GBT qui tend à abaisser les avantages de manière générale.

  • Les élus attirent l’attention des salariés sur la rédaction de leur contrat de travail qui pourrait garantir une catégorie de voiture autorisée.

Toute modification demanderait l’accord préalable du salarié, le refus n’étant pas considéré comme fautif.

 

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous rappellent qu’ils sont à votre disposition pour toute question ou commentaire.

A bientôt.

Abonnez-vous à la newsletter du blog www.cftcaev.com afin d’être alertés dès la parution d’une nouvelle communication. 

Nous le mettons à jour avec de nouveaux articles très régulièrement pour vous informer de tous les principaux sujets abordés lors des CSE. Merci de votre confiance.

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2023 : partie 5

Par Le 05/02/2024

Formation professionnelle

Nous vous avons récemment présenté les 4 premières parties d’un résumé des principaux projets pour lesquels le CSE a été consulté durant le second semestre 2023.

Voici le cinquième volet et nous publieront le dernier prochainement ; restez connectés et pensez à vous abonner à la newsletter afin d'être alertés dès la parution d'un nouvel article.

Partie 5 : Formation professionnelle, bilan 2022 et bilan intermédiaire 2023 : Avis défavorable à l’unanimité

Les élus rappellent :

  •  Que trois réunions doivent avoir lieu chaque année, en mars, octobre et novembre. Ils constatent que ce rythme n’a pas été respecté, la dernière réunion datant d’octobre 2022.

Cette manière de procéder laisse à penser que le sujet de la formation n’est pas prioritaire.

Les élus espèrent :

  • Que le dialogue social sera mieux organisé en 2024 et que la Gestion des Emplois, des Parcours Professionnels et de la Mixité des Métiers (GEPPMM) se verra accorder toute la place qui lui revient.

A ce titre, un projet d’accord sur la GEPPMM a été soumis aux Organisations Syndicales. Il n’a pas été signé en raison du désaccord de l’ensemble d’entre elles avec son contenu, en particulier s’agissant du budget, inexistant.

Il conviendrait de remettre cette discussion sur la table, si la Direction entend prouver ses intentions de nourrir de réelles ambitions en la matière et de s’en donner des moyens.

Les élus constatent :

  • Que le taux d’accès à la formation est de 65 % au total. Or, ce taux d’accès apparait comme très faible si l’on en retire les formations obligatoires. Il met aussi en évidence que les formations recensées sont de courte durée, soit une heure environ en moyenne par « formation ». D’ailleurs, des sessions d’une durée d’un quart d’heure sont considérées comme des formations et non comme une simple information.
  • Que les formations effectuées en e-learning ne peuvent donner lieu à une vérification des acquis des stagiaires, en raison de l’absence de formateurs capables d’en juger. Ce constat va à l’encontre de la définition même de l’action de formation issue de la réforme de 2018.
  • Qu’il existe un décalage considérable entre les moyens déployés en 2021, ayant opportunément  bénéficié d’un large financement public, et les moyens déployés en 2022. Ce constat corrobore l’idée d’un abandon de l’effort de formation consenti par GBT France.
  • Que La formation des collaborateurs de Traveler Care, soient 1 925 stagiaires, ne représente qu’un coût de 29 385 euros, alors que la formation des commerciaux, soient 279 stagiaires, génère un coût de 38 400 euros. Cela représente un investissement plus de neuf fois inférieur par stagiaire pour les collaborateurs de Traveler Care qui semblent en vérité ne bénéficier que d’actions en e-learning, à l’inverse des commerciaux. En effet, rapportés aux effectifs concernés, les coûts pédagogiques dans les lignes  « commercial » et « M&E »  sont nettement supérieurs à ceux de la ligne « Traveler Care », qui apparaît comme le parent pauvre.
  • Que certaines formations sont annulées le jour même en raison des contraintes imposées par l’activité trop intense, et cela sans être repositionnées ensuite.

Ce dysfonctionnement est d’autant plus préoccupant que la formation est considérée comme prioritaire. Les Élus souhaitent savoir quelle proportion de salariés n’a pu être formée alors que leur formation était prévue et pour quelles raisons.

Les élus demandent :

  • Qu’un message soit passé aux Team Coaches et aux Teams Operations leur expliquant qu’il conviendrait de ne pas annuler des formations prioritaires pour cause d’activité excessive.
  • Qu’une priorité soit donnée aux formations à l’anglais, et qu’elles soient adaptées à chaque besoin afin de représenter une véritable montée en compétence des collaborateurs. ce qui est d’autant plus indispensable que les communications internes sont de plus en plus rédigées ou exprimées en anglais. Ces formations ne doivent pas être prévues hors temps de travail.
  • Que la formation s’oriente vers les séniors, en particulier au vu de la récente réforme des retraites. Ces formations revêtent à nouveau le statut d’investissement pour l’entreprise autant que pour les collaborateurs concernés.

Concernant le sujet NDC :

Ces formations sont fondamentales pour l’avenir immédiat de l’Entreprise, dès 2024. (les vidéos d’Amadeus étaient en anglais au début).

Laisser les salariés livrés à eux-mêmes, sans « line instructors », face à l’apprentissage d’un outil aussi important que NDC, n’est pas acceptable. Si des pertes sont engendrées en raison de ce défaut de formation, les élus demandent que les salariés n’en soient pas tenus pour responsables.

En comparaison, tout ce qui est transmis par les line instructors est beaucoup plus clair, concis et rassurant et peut faire l’objet de questionnements, d’approfondissement et de clarification. Malheureusement, ces formations, administrées par les line instructors, sont en nombre très insuffisant.

Les élus insistent sur le fait que toutes les formations NDC soient délivrées exclusivement par des  line instructors.  Il s’agit de la clef de la réussite future de GBT.

De plus, ces formations NDC ne doivent pas concerner que Traveler Care.

Concernant les formations relevant de Training For Excellence (Traveler Care Excellence pour 2024)

Elles sont suivies par tranches séparées dans le temps. Ce fonctionnement n’est pas judicieux, car les différentes parties de la formation sont partiellement oubliées dans l’intervalle. De fait, les salariés n’optimisent pas tout le profit qu’ils pourraient en tirer. Il faut qu’ils puissent effectuer leurs formations en une seule fois  pour favoriser leur mémorisation et leur assimilation.

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous rappellent qu’ils sont à votre disposition pour toute question ou commentaire.

A bientôt pour la suite. 

Abonnez-vous à la newsletter du blog www.cftcaev.com afin d’être alertés dès la parution d’une nouvelle communication. 

Nous le mettons à jour avec de nouveaux articles très régulièrement pour vous informer de tous les principaux sujets abordés lors des CSE. 

Merci de votre confiance.

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2023 : partie 4

Par Le 26/01/2024

NEO SNCF

 

En cette nouvelle année 2024, les élus CFTC vous renouvellent leurs meilleurs vœux.

Nous vous avons récemment présenté les 3 premières parties d’un résumé des principaux projets pour lesquels le CSE a été consulté durant le second semestre 2023.

Voici le quatrième volet et nous publieront la suite prochainement ; restez connectés et pensez à vous abonner à la newsletter afin d'être alertés dès la parution d'un nouvel article.

 

Partie 4 : Projet « NEO SNCF » : Résolution du CSE approuvée à l’unanimité

 

Les élus du CSE GBT France sont dans l’incapacité d’émettre un avis éclairé sur le projet “NEO SNCF” pour les motifs suivants :

  1. L’origine du projet tient à une négociation d’un contrat exclusif entre GBT et la SNCF, dont ils n’ont pas connaissance des détails spécifiques, visant à réduire les coûts opérationnels et de distribution pour GBT à compter du 1er janvier 2024.
  2. La direction de GBT France n’a pas été en mesure d’indiquer, par gate ni pour les sous-traitants, les données sur les volumes de changements et annulations effectués par les collaborateurs sur les réservations On line SNCF.
  3. La direction n’a pas non plus été en mesure de fournir aux élus les impacts sur l’emploi pour chaque gate.
  4. Les élus considèrent, en l’absence de tout élément venant les démentir, que les calculs ont été largement sous-estimés sur les impacts :
        • En termes de volumes de travail
        • En termes de FTE (équivalent temps plein)

Ils sont donc inquiets sur les conséquences potentielles sur l’emploi, ne serait-ce que sur l’équipe du tchat qui n’effectue que des modifications sur le rail et l’aérien.

Par ailleurs, les élus sont inquiets des impacts du projet :

  1. Sur la dégradation des relations entre les collaborateurs et leurs clients, ces derniers se voyant renvoyés vers le « support d’aide à la navigation » (Risques Psycho Sociaux accrus) avec un risque sur la TSF.

Les élus du CSE ont admis le principe de la mise en place d’un pilote sur certains clients depuis le 21 novembre 2023.

Avant la généralisation de ce projet, les élus souhaitent optimiser la mise en place de ce pilote pour la suite du déploiement et demandent à la direction de leur transmette les éléments suivants :

  1. La communication mise en place sur les clients concernés par la phase pilote.
  2. La communication transmise aux collaborateurs concernés.
  3. Les résultats de ces pilotes sur les volumes impactés.
  4. Les éventuels dysfonctionnements et résolutions apportées.
  5. Les résultats des enquêtes clients concernés.
  6. La transmission des données chiffrées manquantes évoquées ci-dessus en tirant expérience du pilote sur 4 clients.

Lorsque NEO SNCF sera généralisé, les élus demandent la mise en place d’un suivi mensuel, sur chaque gate :

  1. Des volumes concernant les modifications et/ou annulations,
  2. Des économies générées,
  3. Des impacts sur les effectifs.

 

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous rappellent qu’ils sont à votre disposition pour toute question ou commentaire.

A bientôt pour la suite. 

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2023 - Partie 3

Par Le 15/01/2024

Changement de fournisseur des titres restaurant

En cette nouvelle année 2024, les élus CFTC vous renouvellent leurs meilleurs vœux.

Nous vous avons récemment présenté les 2 premières parties d’un résumé des principaux projets pour lesquels le CSE a été consulté durant le second semestre 2023.

Voici le troisième volet et nous publieront la suite dans le courant du mois de janvier ; restez connectés et pensez à vous abonner à la newsletter afin d'être alertés dès la parution d'un nouvel article.

Partie 3 : Projet de changement de fournisseur des titres restaurant dématérialisés : Avis abstention à l’unanimité

Les élus prennent note du projet de l’entreprise et de l’argument selon lequel l’utilisation de la carte devrait toucher un plus grand nombre de commerçants. Cela pourra être vérifier à l’usage.

Toutefois, les élus attirent l’attention de la direction sur la date de chargement des Tickets Restaurant qui devra impérativement intervenir le premier jour ouvré du mois. Ils demandent à l’entreprise d’effectuer le règlement auprès du prestataire dans des délais permettant ce chargement.

Enfin, le CSE aurait souhaité que ce projet lui soit présenté un peu plus en amont afin de permettre aux salariés d’avoir plus de temps pour épuiser leur solde avec l’ancienne carte.

En effet, ce dernier ne sera plus utilisable après le 29 février 2024.

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous rappellent qu’ils sont à votre disposition pour toute question ou commentaire.

A bientôt pour la suite. 

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2023 - Partie 2

Par Le 12/01/2024

All Inn Survey

En cette nouvelle année 2024, les élus CFTC vous renouvellent leurs meilleurs vœux.

Nous vous avons récemment présenté la première partie d’un résumé des principaux projets pour lesquels le CSE a été consulté durant le second semestre 2023.

Voici le second volet et nous publieront la suite dans le courant du mois de janvier ; restez connectés et pensez à vous abonner à la newsletter afin d'être alertés dès la parution d'un nouvel article.

Partie 2 : Projet « All in Survey » : Avis défavorable à l’unanimité

Les Elus constatent que seule la population des Team Coaches est ciblée.

Les questions relatives aux entretiens (personnels et professionnels, réguliers et significatifs, être face-à-face et écouter activement, prendre le temps d’écouter les difficultés et offrir un soutien proactif) posent une question essentielle :

  • Quels moyens seront-ils donnés aux Coaches pour atteindre leurs objectifs ?

A ce titre, nous sommes toujours dans l’attente de l’analyse de la charge de travail des Coaches et du plan d’action qui doit en découler.

Les Elus posent également  une autre question :

  • Quelles pourront être les conséquences disciplinaires liées aux résultats des enquêtes ?

Le fait de recueillir les « sentiments » des collaborateurs paraît en effet relever de notions qui nous semblent très subjectives, voire dangereuses. 

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous rappellent qu’ils sont à votre disposition pour toute question ou commentaire.

A bientôt pour la suite. 

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2023 : Partie 1

Par Le 09/01/2024

Calcul du KPI Hotel

 

En cette nouvelle année 2024, les élus CFTC vous présentent leurs meilleurs vœux et vous rappellent qu’ils sont à votre disposition pour toute question ou commentaire.

Nous allons vous présenter un résumé des principaux projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté durant le second semestre 2023.

Voici le premier et nous publieront d’autres communications dans le courant du mois de janvier pour les sujets suivants ; restez connectés et pensez à vous abonner à la newsletter afin d'être alertés dès la parution d'un nouvel article.

 

Partie 1 : Projet de changement de calcul du KPI Hôtel : Avis défavorable à l’unanimité

 

Les Elus continuent de s’interroger et de s’inquiéter sur les conséquences de ce changement sur le calcul des nuitées qui pourrait impacter négativement les primes trimestrielles des conseillers vendeurs.

En effet :

  • Les dossiers avec nuitées seules, sans transport air ou rail, ne seront plus comptabilisés.
  • Les dossiers avec réservation de voiture associée ne seront plus comptabilisés.
  • Les réservations annulées ne seront plus comptabilisées alors qu’elles l’étaient auparavant.

Tout cela malgré le travail effectué pour ces réservations et annulations.

Les objectifs seront-ils adaptés en conséquence ? 

 

De plus, la multiplicité des outils de réservation est susceptible de compliquer les remontées dans "Quest" et les Elus s’interrogent sur la fiabilité de celles-ci.

Comment vérifier que la totalité des réservations remontera ?

 

Les Elus contestent ce nouveau mode de calcul, étant donné :

  1. Que le travail a été effectué par les conseillers vendeurs ;
  2. Que les conseillers vendeurs seront pénalisés sur le calcul des opportunités de réservation si toutefois seule la réservation d’hôtel est annulée alors que le transport ne l’est pas. 

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous renouvellent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2024.

A bientôt pour la suite

 

Communication CFTC sur le PSE GBT

Par Le 22/12/2023

Comme vous le savez, tous vos élus du CSE se sont opposés au plan de sauvegarde de l’emploi présenté par la direction de GBT début juin et comportant 30 suppressions de postes.

Nous avons démontré avec nos experts au fil des réunions que ce plan n’était ni justifié ni acceptable, les mesures d’accompagnement proposées n’étant pas à la hauteur des moyens dont dispose GBT pour les financer.

Malheureusement la direction régionale du travail a homologué ce plan.

Nous contestons aujourd’hui cette décision de l’administration du travail devant le tribunal administratif afin d’obtenir son annulation et par conséquent l’annulation de tous les licenciements.

Préserver l’emploi a toujours été la priorité des élus du CSE.

Ce plan ne le sauvegarde pas mais met en danger l’avenir des salariés de GBT en France.

Nous reviendrons vers vous dans les prochaines semaines pour vous tenir informés de la suite de cette procédure.

Nous en profitons pour vous souhaiter un joyeux Noël et de très bonnes fêtes de fin d’année.

Information CFTC sur le bulletin de paie

Par Le 21/11/2023

Information sur le bulletin de paie : rubrique « date d’entrée »

L’ancienneté ou la durée d’ancienneté 

La durée d’ancienneté correspond à la date d’embauche en retranchant les durées de travail qui ne sont pas considérées comme temps de travail effectif. C’est donc un laps de temps passé dans l’entreprise. C’est une notion importante qui peut être utilisée pour différents avantages sociaux (congés payés supplémentaires ou indemnités de licenciement…)

Cette ancienneté peut être impactée par différents évènements comme certaines absences et peut donc évoluer et être recalculée.

Ainsi, deux salariés peuvent avoir la même date d’entrée au sein de l’entreprise mais pas la même ancienneté

Les périodes d'absence prises en compte dans le calcul de l'ancienneté sont les suivantes :

  • absence à la suite d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle ;
  • congé de maternité ou d'adoption ;
  • congés payés annuels (Cass. soc. 16-2-1987 n° 84-41.785) ;
  • congé de transition professionnelle, congés de formation économique, sociale et syndicale, des cadres et animateurs pour la jeunesse, des administrateurs de mutuelle ;
  • congés de présence parentale et parental d'éducation pour partie ;
  • congé de solidarité internationale, de solidarité familiale et de proche aidant ;
  • absence des candidats et titulaires d'un mandat parlementaire, des élus locaux, des représentants d'une association familiale, d'une association ou d'une mutuelle, des sapeurs-pompiers volontaires ;
  • service dans la réserve opérationnelle, la réserve civile de la police nationale, la réserve de sécurité civile ou la réserve sanitaire ;
  • participation aux séances d'un Conseil de l'Ordre.

 

Cependant, ne doivent pas être prises en compte par exemple,

  • les périodes d'absence pour maladie (Cass. soc. 10-2-1999 n° 95-43.561 ; 16-9-2009 n° 08-41.999), sauf stipulations conventionnelles contraires (Cass. soc. 30-9-2020 n° 18-18.265).
  • Les périodes d’absences pour congés sabbatiques ou congés sans solde 

La date d’entrée ou la date d’embauche 

La date d’entrée ou date d’embauche, quant à elle, ne varie jamais ; c’est une date précise qui correspond donc à l’entrée du salarié au sein de l’entreprise.

Donc, même si l’ancienneté peut être impactée par certaines absences, cela ne remet pas en cause la date d’entrée du salarié au sein de l’entreprise.

La date d’embauche est donc la date d’entrée dans l’entreprise, du premier jour de travail (avec ou sans transfert du contrat de travail) ; Ainsi, par principe, la fusion ne devrait pas impacter la date d’entrée du salarié puisque le nouvel employeur doit poursuivre le contrat aux conditions initiales, la date d’embauche est celle du premier jour du contrat de travail initial et non celui de la date de transfert.

Elections 2023

Par Le 11/10/2023

Propagande cftc 1er tour elections 2023propagande-cftc-1er-tour-elections-2023.pdf (836.88 Ko)Propagande 2eme tourpropagande-2eme-tour.pdf (227.26 Ko)

Vous avez tous reçu la communication de la DRH vous annonçant que le site de vote électronique est ouvert depuis ce matin pour le 2nd tour de l'élection de vos représentants du personnel.

Nous vous remercions pour vos votes en faveur de la CFTC au 1er tour et nous vous invitons à confirmer votre choix en donnant votre voix aux candidats de la CFTC pour ce 2nd tour, pour les titulaires et les suppléants.

Cette élection est essentielle, alors agissez maintenant et choisissez des représentants engagés, volontaires et constructifs (pour plus de d'informations, vous pouvez lire les 2 documents en pièces jointes)

Vous avez jusqu'au 20 octobre à 15 h pour voter, même si vous n'avez pas pu le faire au 1er tour !

Très bonne semaine à tous.

Information de la CFTC sur le PSE GBT France

Par Le 11/10/2023

Information de la CFTC sur le PSE GBT France

Vous avez tous reçu une communication émanant de la direction afin de vous informer sur la mise en place d’un projet de licenciement collectif pour motif économique et d’un plan de sauvegarde de l’emploi 2023, entrainant la suppression de 30 postes.

La direction a tout d’abord  présenté ce projet  aux organisations syndicales en vue de la signature d’un accord sur les mesures d’accompagnement.

Les organisations syndicales ne sont bien évidemment pas d’accord avec le fait de supprimer des postes mais revendiquent néanmoins l’amélioration des dispositifs d’accompagnement du PSE, entre autre les mesures financières ; elles se sont battues également afin de préserver les emplois ; Les négociations n’ont pas abouti, les montants et propositions de GBT n’étant pas à la hauteur, et les organisations syndicales n’ont pas signé cet accord.

 La direction a alors décidé de maintenir son projet et de mettre en place ce PSE de façon unilatérale, ce qui implique que l’Inspection du travail (la DRIEETS) doit en homologuer le contenu.

Les organisations syndicales ont donc poursuivi leur travail en adressant à la DRIEETS leurs réserves sur le projet et leurs revendications pour l'améliorer (revendications rejetées par la Direction).

La DRIEETS, à notre demande et parce qu'il n'y a pas eu d'accord syndical, a demandé à l’entreprise d’améliorer certaines mesures de son projet, suivant ainsi certaines de nos recommandations.

Ce document a alors été présenté au Comité Social et Economique qui a rendu un avis défavorable à l’unanimité, avis motivé dans un document de 8 pages que vous pouvez consulter sur le site du CSE, rubrique Plan Social.

https://cseaegbt.portailce.com/Article/Article/154

Voici, selon nous, les éléments principaux qui soulignent à quel point ce PSE n’est pas justifié :

  • L’insuffisance notoire des informations transmises aux organisations syndicales et aux élus (y compris à l’expert-comptable du CSE)
  • L’absence avérée d’un motif économique réel et sérieux.

(La direction ne fournit pas de certitude ni d'évaluation tangible et vérifiable du niveau des économies potentielles ciblées par ce projet et poursuit un objectif de profitabilité et non de sauvegarde de sa compétitivité)

  • L'inexistence des efforts de recherche de reclassement.
  • L'inadéquation entre les mesures sociales d'accompagnement proposées et les moyens d’un groupe mondial comme AMEX GBT, disposant d'actionnaires parmi les fonds de pension les plus puissants du monde.

… Sans compter :

  • le risque que ce énième PSE fait courir sur la santé et les conditions de travail des salariés de l'entreprise qui s’investissent année après année, crise après crise, PSE après PSE,
  • et plus globalement, le risque que ce PSE fait courir sur l’avenir de l’entité GBT France

La direction a donc présenté son document unilatéral à la DRIEETS (Direction Régionale Interdépartementale de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités) pour homologation.

De leur côté, les Instances Représentatives du personnel (CSE et organisations syndicales) ont transmis à la DRIEETS leurs observations, des documents d'analyse détaillée et de nombreux arguments, dans le but principal de justifier officiellement auprès de ces services  leur demande de ne pas homologuer le projet unilatéral de PSE établi par la Direction d’Amex GBT France.

Malgré tout, les services de la DRIEETS ont décidé d’homologuer ce Plan de Sauvegarde de l'Emploi.

Les élus et mandatés de la CFTC en sont consternés et s'interrogent sur l'absence de prise en compte des nombreux éléments et arguments transmis afin de prouver à la DRIEETS que ce PSE n’est pas justifié.

Sous le prétexte, non démontré, d’un motif économique, ce plan n’est que la mise en œuvre d’une stratégie mondiale imposée par le groupe GBT et déconnecté des réalités et besoins locaux de GBT France.

Nous restons convaincus que l'« effort » de suppression d’effectif demandé à chaque filiale du groupe n’est en aucune mesure conforme aux dispositions légales inhérentes à un plan de sauvegarde de l’emploi.

Il ne résulte pas d’une restructuration, réfléchie, ajustée et raisonnable, mise en œuvre par le management français en vue de gagner des parts de marchés et d’accroître la profitabilité opérationnelle de la société.

En conclusion, ce PSE n’ayant pas été signé par les organisations syndicales et le CSE ayant rendu un avis défavorable à l’unanimité, il est unilatéralement géré par l’entreprise.

En conséquence, même si vos élus sont à votre disposition pour défendre vos intérêts, vos questions doivent être posées à la Direction qui a décidé unilatéralement de mettre en place ce PSE.

Nous vous invitons à mettre en copie le CSE (pour rappel l’adresse électronique de votre instance représentative du personnel secretariat.CSE@cseaegbt.fr )

Nous vous informons d’ores et déjà que chaque salarié licencié a la possibilité de contester son licenciement, à titre individuel et à ses frais, devant le Conseil de Prud’hommes dans le délai d’un an après notification du licenciement.

Communication CFTC sur l'enquête "All In Survey"

Par Le 09/10/2023

ENQUÊTE « ALL IN SURVEY »

Du 30 octobre au 19 novembre prochain, les collaborateurs de Traveler Care vont être sollicités pour répondre à une enquête destinée à évaluer leurs Team Coachs.

La CFTC tient à alerter les salariés sur le fait que les élus du CSE n’ont jamais validé ce projet pour lequel ils ont été informés et consultés mais qu’ils ont au contraire rendu un avis défavorable à l’unanimité.

En voici ci-dessous la motivation :

 « Les Elus constatent que seule une population est ciblée et que la Survey ne s’applique pas à tous les niveaux de management, pourquoi avoir uniquement ciblé les Team Coachs et pas le Team Ops ?

Les Elus constatent que le niveau de responsabilité identifié (Team Coach) ne correspond pas forcément aux critères d‘évaluation et de valorisation qui à notre sens sont plus liés à des actions de la Direction générale et RH GBT France et Monde (exemple : augmentation de salaire).

Par ailleurs, les questions relatives aux entretiens (personnel et professionnel régulier et significatif, être face-à-face et écouter activement, prendre le temps d’écouter les difficultés et offrir un soutien proactif) posent la question des moyens qui sont donnés aux Coachs pour atteindre leurs objectifs.

Nous sommes toujours dans l’attente de l’analyse de la charge de travail des Coachs et du plan d’action qui va en découler.

Les Elus finalement s’inquiètent des conséquences, disciplinaires liés aux résultats des enquêtes. Le fait de recueillir les sentiments des collaborateurs est une notion qui nous semble très subjective et dangereuse. ».

Bien que le CSE ait émis un avis défavorable à l’unanimité, l’entreprise a fait le choix de ne pas prendre en compte les préconisations faites pour améliorer ce projet et a choisi de le mettre en place  en l’état, puisque juridiquement, elle en a le droit, malheureusement…

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 8

Par Le 18/07/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

 

Partie 8 : Templates : Résolution du CSE

 

Le CSE constate que de nouvelles directives/consignes dans les relations clients OBT, AIC (Animation à Intervalle Court) ont déjà été transmises aux salariés par la Direction des Opérations France avec des formations déjà planifiées (et qui ont commencé cette semaine) à l’issue de réunions de présentation ont eu lieu sans consultation ni même information préalable du CSE.

 Les communications par mail, les réunions d’équipe qui ont suivi et les formations planifiées attestent :

  • du nombre important de salariés concernés par les changements ;
  • d’éléments concrets témoignant des répercussions du projet sur les conditions de travail avec augmentation des RPS :
    • risque de perte de sens du métier de conseiller voyage :
      • risque de perte d’autonomie importante dans la relation client ;
      • risque de diminution des relations avec les clients en les amenant à privilégier l’interface informatique ;
      • risque de déqualification des tâches liées au choix de menus déroulants/mails sur des modèles de réponses à fournir standardisés, impersonnels ;
    • risque de mécontentement des clients, voire d’agressivité avec une relation humaine de plus en plus limitée ;
    • risques accrus de plusieurs changements de tâches au cours d’une journée de travail couplés avec une augmentation de l’intensité du travail dans l’objectif de réduire le temps passé avec les clients (objectif de diminution de l’AHT) ;
    • risque à terme de délocalisations/suppressions de postes sur GBT France remplacés par des process automatisés, plus particulièrement, mais pas uniquement pour le service BOC & QSC ;
  • Des objectifs d’utilisation de ces Templates ont été évoqués en réunion de TC avec leurs Team Coachs : 10 % dans un premier temps, avec augmentation à venir rapidement.

Les formations planifiées et programmées en complément de la courte vidéo transmise avec le mail confirment l’importance du projet nécessitant l’accompagnement au changement important en cours dans les conditions de travail des salariés concernés.

Ce projet ʺTemplateʺ est donc bien un projet important et c’est pour cela qu’une consultation du CSE au sens de l’article L.2312-8-4° du Code du travail était nécessaire. Nous déplorons que la Direction n'ait pas signé cet ordre du jour.

Le CSE alerte sur ces mesures qui pour l’instance vont augmenter les risques psychosociaux et demande l’actualisation du DUER et du PAPRIPACT sur ces nouveaux risques.

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 7

Par Le 07/07/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

Partie 7 : Note congés payés 2023 : Refus de vote

L’instance refuse une nouvelle fois d’exprimer son avis sur le projet de la note CP 2023.

Les élus sont indignés et stupéfaits, car une nouvelle fois, en pleine consultation plusieurs communications sont envoyées aux salariés de Traveler Care le 1 et le 13 mars les informant d’un nouveau process officiel qui modifie les modalités de demande de congés sans aucune information préalable aux élus. Ce process pose de nombreuses questions qui n’ont pu être débattues par les élus (aucune trace datée de la demande formulée par le salarié, incertitude sur l’application des congés de fractionnement, cumul CP/RC, etc.), rendant la consultation déloyale et inutile.

Les élus n’ont donc aucun intérêt à rendre quelque avis que ce soit et vont transmettre cette résolution à l’Inspection du travail en complément de la demande d’interprétation de l’application de la convention collective sur les congés supplémentaires d’ancienneté par la Direction que les élus estiment tronquée. »

 

Les élus de la CFTC vous souhaitent d'excellentes vacances !

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 6

Par Le 06/07/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

 

Partie 6 : Mesures salariales et avantages annexes : vote défavorable à l’unanimité

Les salariés de GBT France attendaient en effet cette année des primes et des augmentations générales, alors que la rentabilité économique de la Société s’est redressée, comme le confirme l’analyse de notre expert-comptable sur la situation économique et financière de l’Entreprise.

Les salariés de GBT France attendaient des propositions beaucoup plus attrayantes pour attirer de nouveaux collaborateurs et intéressantes pour les retenir.

Au vu des mesures salariales largement insuffisantes actant une baisse de pouvoir d’achat des salariés, les Elus s’interrogent et s’inquiètent sur l’avenir des NAO au vu du peu de marges de manœuvre dont semble disposer la Direction française soumise aux injonctions du Groupe ayant par exemple refusé le versement d’une prime de partage de valeurs.

Les augmentations au mérite ne peuvent suffire, elles augmentent même les inégalités entre collaborateurs.

Seules des augmentations générales d’un montant supérieur au taux d’inflation seraient adéquates dans le contexte actuel.

Dans les mesures proposées, seule la revalorisation des tickets-restaurant concerne l’ensemble des salariés… 

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 5

Par Le 05/07/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

Partie 5 : Fermeture du site de Toulouse : vote abstention à l’unanimité

« Les Elus prennent acte de la décision de GBT de fermer le site de Toulouse occupé par huit salariés, du fait du passage de ces derniers en télétravail à 100 % suite à la perte du client Airbus dédié à ce site.

Les Elus constatent que GBT ne met pas malheureusement une fois de plus les moyens nécessaires pour appliquer le principe de réversibilité sur le bassin géographique du site fermé pour que les salariés qui le souhaitent puissent travailler sur un site. »

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 4

Par Le 04/07/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

Partie 4 : Real Timer : vote défavorable à l’unanimité

Les Elus déplorent une fois de plus qu’un projet soit initié avant l’avis du CSE.

De nombreuses inquiétudes perdurent à savoir : le nombre de Real Timers (trois a priori prévus) au regard du nombre de salariés à contrôler (environ 400) et de l’étendue de la plage horaire et de la complexité de la gestion de nombreux outils. Les inquiétudes portent également sur les relations entre le Real Timers et les TC. D’une part, nous notons l’absence de lien hiérarchique qui risque de générer des conflits sur les décisions à prendre et d’autre part, le contrôle exercé par les Real Timers risque de générer des pressions sur les TC, et donc une augmentation des RPS, la recommandation de bienveillance par la Direction n’est pas à nos yeux suffisante vis-à-vis de ce risque. Nous attendons par ailleurs les éléments relatifs à la formation des Real Timers que la Direction a annoncée. Nous n’en connaissons ni le contenu précis, ni la durée, ni la date.

Les Elus sont également inquiets sur l’absence d’objectif spécifique concernant la TSF, l’adhérence ou les alertes PTC… et sur l’absence d’incentive pour les Real Timers. L’incentive applicable à leur poste d’origine étant neutralisée. Les Elus s’inquiètent aussi de la charge de travail des TC des équipes dans lesquelles des collaborateurs seront sortis pour devenir Real Timers.

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 3

Par Le 03/07/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

Partie 3 : Politique sociale, conditions de travail et emploi : vote défavorable à l’unanimité

Concernant l’évolution de l’emploi, l’expert du CSE a souligné que huit PSE ont eu lieu dans l'entreprise depuis 2005.

En intégrant le PSE/PDV de 2020, les chiffres aboutissent à la suppression de 891 postes, soit 62 % des effectifs.

En totalisant tous les motifs de départ nous constatons une perte de 1 660 personnes sur quinze ans.

Et l’effectif continue de s’éroder, en passant de 921 salariés au 31 décembre 2020 à 838 au 31 décembre 2021, avec 23 entrées, 113 départs, dont 66 au titre du PDV.

Chiffre particulièrement inquiétant : le nombre encore élevé de démissions (14) en 2021, et un total de 285 depuis 2009. Comment ne pas y voir une disparition de l’attractivité de GBT et un mal être certain des salariés qui préfèrent changer d’employeur ?

Ce constat nous paraît d'ailleurs se confirmer avec la hausse très nette des arrêts maladies de courte durée en 2021 : + 165 arrêts de moins de quinze jours, alors qu’il faut noter + 190 arrêts de 15 à 90 jours.

La baisse importante des absences de plus de 90 jours (- 3 018) est due, selon la Direction,  au retour au travail de salariés en longue maladie.

Autre point noir majeur en 2021, le disfonctionnement du Hub et les éventuels préjudices financiers qui en découlent, que les salariés ainsi que l’employeur risquent d’avoir subi (approches quantitative et valorisées impossibles en raison du refus du Hub de faire les recherches adéquates !).

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 2

Par Le 26/06/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

Partie 2 : Projet de plan d’incentive 2023 de Traveler Care : vote abstention à l’unanimité

Pour rappel, l'incentive en entreprise est un outil qui permet de motiver, récompenser et enfin fidéliser les équipes.

Pour les élus , le plan d’incentive 2023 de GBT ne répond pas à ces objectifs, ni aux attentes en matière d’équité. En effet, la grille d’évaluation sur trois niveaux restreint la possibilité de mesurer au plus près la performance des équipes et ne correspond pas avec celle des autres lignes.

Il ne répond pas aux besoins de reconnaissance de la performance collective et individuelle des équipes et ne reflète pas non plus la réalité du travail des collaborateurs sur le terrain.

Les taux d’atteintes étant :

· de 0 à 100 : Below = 0 euros ;
· de 100 à 102 : Meet = 381 euros ;
· à partir de 102 : Exceed = le montant dépendra de la somme restante, avec un minimum de 420 euros.

Les élus ont souligné le fait que le niveau "Below", porté à 100 % d’atteinte des objectifs, démontre une exigence de performance ne tolérant aucune erreur, ce qui est humainement impossible et encore moins quand on connaît le niveau de fiabilité des outils utilisés combiné à des changements permanents d’organisation et d’outils. Ces points ne sont pas pris en compte alors qu'ils pénalisent les salariés.

Il est à noter que pour être considéré comme « Exceed » un collaborateur devra atteindre 102 %, et non 101 % : le salarié se trouve donc sanctionné financièrement alors même qu’il aurait dépassé ses objectifs sur trois niveaux, ce qui est démotivant et contraire au but recherché par un plan d'incentive.

Les élus regrettent également l’absence de revalorisation depuis de nombreuses années alors que l’année 2022 aura vu une inflation record de 6 %.

Enfin, le versement minimum garanti de la note "Below" n’existe toujours pas malgré la demande répétée des élus.

Concernant L’AHT, les élus dénoncent la difficulté d’atteindre les objectifs du fait des problèmes outils et des process demandés, de plus en plus chronophages. 

Pour les Coachs, les élus souhaitent que ceux-ci puissent avoir le temps nécessaire à
l’accompagnement quotidien des collaborateurs, qu’ils puissent bénéficier d’un réel soutien et
de la bienveillance de leur management, car comme leurs équipes ils veulent pouvoir travailler efficacement et sereinement.

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023 : partie 1

Par Le 23/06/2023

Communication CFTC sur les informations consultations du 1er semestre 2023

Partie 1 : Formation professionnelle : vote défavorable à l’unanimité

Les élus n’ont pas manqué de constater le manque d’ambition et de moyens mis par l’entreprise dans le Plan de Développement des Compétences.

La Société satisfait à ses obligations d’adaptation et de maintien dans l’emploi, mais nous attendions plus de la part d’un grand groupe international comme Amex GBT.

Notre vision de la formation professionnelle continue va bien au-delà de ce qui est proposé par l’Entreprise.

Depuis la réforme de la Formation de 2018, en plus de satisfaire à l’obligation d’adaptation et de maintien dans l’emploi des salariés de l’entreprise, GBT doit se saisir également, comme tout employeur, des problématiques suivantes :

· Permettre aux salariés d’occuper un nouvel emploi dans le cadre d’un reclassement.
· Assurer la formation sécurité au travail.
· Proposer des actions de type bilan de Compétences, VAE, tutorat, ainsi que des périodes
de transition professionnelle pour les salariés en retour après une longue absence ou ayant
plus de vingt années d’activité professionnelle.

· Faire le lien entre les entretiens professionnels et les actions de formation.

· Permettre aux collaborateurs d'acquérir des compétences leur assurant une employabilité en externe comme en interne, notamment à l'occasion d'une réorganisation.


Nous avons insisté sur le fait que le dispositif « training for excellence » soit remis en place afin que les collaborateurs puissent suivre des formations sur leur temps de travail et non pas sur leur temps personnel.

Abandon de poste

Par Le 27/04/2023

Nouvelle procédure suite abandon de poste volontaire

L’article L. 1237-1-1 du code du travail prévoit désormais que le salarié qui a abandonné volontairement son poste et ne reprend pas le travail après avoir été mis en demeure de le faire est présumé démissionnaire. Cette mise en demeure peut se faire par lettre recommandée ou par lettre remise en main propre contre décharge.

Le délai minimal laissé au salarié pour reprendre son poste de travail est de 15 jours à compter de la présentation de la lettre recommandée ou de la lettre remise en main propre contre décharge (article R. 1237-13).

À l’expiration de ce délai, le salarié est présumé démissionnaire. Les règles législatives, conventionnelles et jurisprudentielles relatives à la démission doivent donc trouver à s’appliquer.

Jusqu’à présent, ces salariés qui ne venaient plus travailler sans justification, finissaient en général par être licenciés pour faute par leur employeur. Ils pouvaient alors toucher l’assurance chômage.

Un décret paru ce mardi 18 avril 2023, au Journal Officiel, les privera désormais de l’assurance chômage.

Ce décret est pris pour l'application de l'article 4 de la loi n° 2022-1598 du 21 décembre 2022 portant mesures d'urgence relatives au fonctionnement du marché du travail en vue du plein emploi. Le décret, ainsi que les dispositions du code du travail qu'il modifie, peuvent être consultés, dans leur rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr).

Ci-joint, le décret no 2023-275 du 17 avril 2023 sur la mise en œuvre de la présomption de démission en cas d’abandon de poste volontaire du salarié ainsi que des précisions sur certains motifs qui peuvent légitimer l’absence du salarié.

Joe 20230418 0091 0008joe-20230418-0091-0008.pdf (152.67 Ko)Precisions sur abandon de poste motifs legitimesprecisions-sur-abandon-de-poste-motifs-legitimes.pdf (406.36 Ko)

Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) 2023

Par Le 17/02/2023

Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) 2023

Dans un contexte général plus que difficile, le millésime 2023 des NAO devait être, pour notre direction, l’opportunité d’un signal fort envers les salariés ; lesquels sont de plus en plus nombreux à douter de la volonté de notre entreprise de maintenir un pouvoir d’achat mis à rude épreuve par une série d’évènements dont il est superflu de dresser la liste.

Les élus de la CFTC avaient demandé à la direction uniquement des mesures en matière de rémunération :

  • Enveloppe de majoration de la masse salariale à hauteur de 4% pour les augmentations au mérite
  • Augmentation générale des salaires de 8% pour compenser l’inflation
  • Mise en place de la PPV (prime de partage de valeurs) proposée par le gouvernement pour l’ensemble des salariés, pour un montant de 1000 €
  • Augmentation de la prime forfaitaire de travail à domicile à hauteur de 180 € pour les salariés en télétravail intégral et au prorata pour les salariés en télétravail pendulaire
  • Augmentation des Tickets Restaurant à hauteur de 15 € avec une participation de l’employeur à hauteur de 70% et une participation de 30% pour le salarié 

Toutes ces demandes n’étaient, pour les élus, que le reflet d’une reconnaissance à minima de l’investissement des salariés alors que l’entreprise renoue avec la rentabilité !

La direction ne soutiendra pas le pouvoir d’achat mais a proposé UNIQUEMENT une augmentation au mérite de 2% de la masse salariale qui ne profitera qu’à certains salariés et une augmentation limitée des tickets restaurants à hauteur d’une valeur faciale de 10.83 € (dont 60 % à la charge de GBT)

C’est clairement insuffisant pour l’ensemble des salariés.

Cette NAO 2023 n’est pas à la hauteur des attentes des collaborateurs !

Rappelons le contexte : après des années 2020 et 2021 dans un environnement COVID, les NAO de 2022 avaient abouti à une enveloppe d’augmentations au mérite de 2%. Celle-ci s’est avérée trop faible, ne serait-ce que pour compenser l’inflation constatée. Dans le même temps, plusieurs grands comptes perdus ont eu pour conséquence qu’une partie des salariés a été débauchée par la concurrence et grassement augmentée.

Notre demande d’augmentation générale des salaires visait à pallier le manque d’attractivité salariale par rapport au marché et à reconnaître l’investissement des salariés avec un accroissement raisonnable de leur pouvoir d’achat… C’est visiblement trop demander pour notre Groupe…


Aujourd’hui, la politique RH doit pourtant être plus percutante avec un leitmotiv à la hauteur des paroles des dirigeants du Groupe : “recruter et fidéliser”.

Le contexte économique et social de 2023 est encore inquiétant, avec une inflation galopante (estimée pour le moment dans une fourchette de 6 à 12%, voire plus...), en rupture avec les années précédentes.

Pour éviter une perte de pouvoir d’achat des salariés liée à cette inflation, et pour compenser l’effondrement du ratio AG (Augmentation Générale) / inflation des années précédentes, les élus de la CFTC ont revendiqué une AUGMENTATION GENERALE de 8% pour les salariés.

Les élus de la CFTC exhortent Le Groupe GBT et la direction France à changer son fusil d’épaule et à revoir sa politique inique concernant ses salariés. Ne laissons pas s’installer et se renforcer sur le long terme une démotivation génératrice de sentiments de colère et d’injustice, délétère pour l’ambiance et l’image de notre entreprise.

Il faut restaurer la confiance avec les salariés sans qui cette entreprise ne serait rien !

Les élus de la CFTC ne souhaitent pas que GBT connaisse une nouvelle vague de départs qui fragiliserait à nouveau les projets et les conditions de travail alors que nous sommes déjà en sous-effectif...

Nous demandons un geste fort de la direction à l’issue de cette Négociation Annuelle Obligatoire « ratée » pour ne pas laisser derrière nous le goût amer des injustices incomprises, et réparer le mal déjà fait.

Oui ! les élus de la CFTC veulent que GBT redevienne une entreprise où l’on s’investit durablement, plutôt qu’elle ne soit qu’un moyen d’ajouter “une bonne ligne sur notre CV”, à faire valoir ailleurs…

Les élus de la CFTC n’ont donc bien évidemment pas été signataires de ces NAO 2023.

A l’issue des négociations, la direction nous a fait parvenir un PV de désaccord.

Etant donné que les motifs de notre refus n’y figuraient pas, les élus de la CFTC ont également refusé de le signer.

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2022 - partie 5 - Fermeture du site de Mérignac

Par Le 03/02/2023

Dans la continuité de présentation des principaux projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté, nous vous résumons aujourd’hui le cinquième et dernier projet du second semestre 2022.

Fermeture du site de Mérignac

Pourquoi ?

Lors de la généralisation du télétravail, un site à Mérignac avait été ouvert pour accueillir deux salariés rencontrant des difficultés à télétravailler et finalement, un seul salarié s’est rendu dans cet établissement.

Etant donné qu’il a quitté l’entreprise, Amex GBT est amené à fermer ce site.

Extrait des éléments qui ont motivé l’avis « abstention » des élus du CSE à l’unanimité

« Les Elus prennent acte de la décision de GBT de fermer le site de Mérignac occupé depuis sa création par un seul salarié.

Du fait de sa démission, cet établissement n’a ainsi plus de raison d’être.

Les Elus avaient soutenu à l’époque l’ouverture de ce site, qui permettait aux salariés qui ne pouvaient pas télétravailler de travailler dans cet espace dédié.

Les Elus constatent que GBT ne met malheureusement aujourd’hui pas les moyens nécessaires pour appliquer le principe de réversibilité sur le bassin géographique du site fermé pour que les salariés qui le souhaitent puissent travailler sur site. »

Les élus de la CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles.

Restez connectés pour vous tenir au courant des actions des élus de la CFTC et n’hésitez pas à nous contacter.

 

Abonnez-vous à la newsletter afin d’être alertés dès la parution d’un nouvel article.

Pensez à vérifier les SPAMS ou courriers indésirables de votre boîte de réception afin de ne manquer aucune de nos communications.

Le prochain article concernera les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO 2023)

Merci de votre confiance.

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2022 - partie 4 - Déménagement du site de Nice vers Sophia Antipolis

Par Le 26/01/2023

Dans la continuité de présentation des principaux projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté durant le second semestre 2022, nous vous résumons aujourd’hui l’avant dernier projet.

Déménagement du site de Nice vers Sophia Antipolis

Pourquoi ?

Pour s’adapter aux nouvelles formes de travail et répondre à une demande croissante de pouvoir travailler depuis un site géographiquement plus accessible.

Où ?

Bureau privatif dans un espace de coworking à Sophia Antipolis en remplacement du bureau de Nice.

2 élus de la CSSCT ont visité ce site le 21 novembre.

Extrait des éléments qui ont motivé l’avis « abstention » des élus du CSE à l’unanimité

« Les Elus constatent que le nouveau site de Sophia-Antipolis est encore en travaux qui seront visiblement finis fin novembre.  

Ils peuvent néanmoins rendre un avis pour ne pas être bloquants, mais un avis qui comprend de nombreuses réserves qui demanderont à être levées une fois les travaux finis :

  • L’installation des bureaux selon les préconisations de la CSSCT ce matin (perpendiculaires aux vitres) ;
  • La mise en place de tous les éléments de sécurité : extincteur, fiche de sécurité avec les serre-files, badge d’accès, sécurisation du local informatique notamment ;
  • Les conditions dans lesquelles un système de vidéo-surveillance est mis en place (non abordées dans la consultation).

Les Elus demandent une visite supplémentaire une fois les travaux réalisés afin que les réserves évoquées soient levées. »

Une visite supplémentaire a donc été effectuée par une élue de la CSSCT le 30 novembre et elle a pu constater que les travaux étaient terminés et que le site était prêt à recevoir les collaborateurs.

Le dernier article sur les principaux projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté durant le second semestre 2022 sera prochainement publié ; restez connectés.

Les élus de la CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous renouvellent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2023.

N’hésitez pas à nous contacter.

Pensez à vous abonner à la newsletter afin d’être alertés dès la parution d’un nouvel article et n’oubliez pas de vérifier si ces communications arrivent éventuellement dans vos spams.

Merci de votre confiance.

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2022 - partie 3 - Déménagement du siège

Par Le 24/01/2023

Dans la continuité de présentation des principaux projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté durant le second semestre 2022, nous vous résumons aujourd’hui le troisième projet.

Il y aura d’autres communications pour les suivants :

Déménagement de Rueil Malmaison et emménagement sur le site d’Issy les Moulineaux

Pourquoi ?

Opportunité de rapprocher sur un même site l’ensemble des sociétés du groupe : Amex GBT, KDS et Egencia et de réduire considérablement les coûts immobiliers.

Néanmoins, le bail de Rueil se terminant fin décembre et les travaux sur le site final qui accueillera les collaborateurs d’Amex GBT n’étant pas terminés à cette date, il a été décidé de prévoir un espace de travail provisoire, au 5ème étage du bâtiment NODA.

Le déménagement a eu lieu durant le week-end du 17-18 décembre ; le mobilier actuel a donc été transféré.

Deux élues de la Commission Santé Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) ont procédé à la visite de cet espace de travail provisoire le 19 décembre 2022 en attendant l’intégration des équipes dans les lieux définitifs avec une nouvelle organisation qui donnera lieu à la seconde étape de la consultation.

Extrait des éléments qui ont motivé l’avis « abstention » des élus du CSE à l’unanimité

« Les élus ont pu constater que les bureaux, chaises, caissons, PC, imprimantes, photocopieurs sont bien arrivés ainsi que les cartons ; il y a également plusieurs armoires.

Les branchements sont faits, le wifi fonctionne.

Plusieurs bureaux et salles de réunion sont à réserver si besoin ; ils sont d’une capacité de 1 à 10 personnes (salle concorde)

L’implantation est conforme au plan présenté en CSE, soit 54 postes pour M&E et 30 postes pour Traveler Care ainsi que tous les autres postes complémentaires.

Les élus ont pu constater, lors de leur visite, que certains éléments de sécurité étaient manquants :

  • Les extincteurs
  • Les fiches signalétiques concernant les serre-files et les guides en cas d’évacuation
  • Les panneaux d’affichage obligatoires (médecins du travail, syndicaux…)
  • Les distributeurs de gel hydroalcoolique devront être commandés car il n’a pas été possible de reprendre ceux de Rueil sans abimer les murs
  • Les panneaux d’indication de sortie principale ainsi que les panneaux pour indiquer le placement des défibrillateurs

Il n’y a qu’un défibrillateur, un second devra être installé.

Le badge d’entrée de Rueil fonctionne pour entrer au 5ème étage ; en revanche, il devra être activé pour passer le portique du RDC et accéder au RIE et un badge supplémentaire pour l’accès au parking.

Il est à noter que certaines fenêtres peuvent s’ouvrir, ce qui peut poser un problème pour la sécurité des collaborateurs, et qui devrait être réglé avant leur arrivée.

Le côté de l’étage qui est en travaux est relativement éloigné des espaces de travail ; les endroits où il y a plus de proximité ont été neutralisés avec des parois ; lors de leur venue, les élus n’ont pas pu constater s’il y avait du bruit ou de la poussière ou autres nuisances, étant donné que les ouvriers n’étaient pas présents.

Les élus relèvent le fait que le choix du site à Issy les Moulineaux va augmenter considérablement le temps de trajet de la majorité des collaborateurs en multipliant le type de transports (notamment le tramway T2) »

La suite bientôt ; restez connectés.

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous renouvellent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2023.

N’hésitez pas à nous contacter.

Pensez à vous abonner à la newsletter afin d’être alertés dès la parution d’un nouvel article et pensez à vérifier si ces communications arrivent éventuellement dans vos spams.

Merci de votre confiance.

Communication CFTC sur les consultations du 2nd semestre 2022 - partie 2

Par Le 20/01/2023

Dans la continuité de présentation des principaux projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté durant le second semestre 2022, nous vous résumons aujourd’hui le deuxième projet.

Il y aura d’autres communications pour les suivants :

RAP

A noter que le CSE n’a eu qu’une information sur ce projet et n’a pas été consulté

Pourquoi ?

Les nombreux appels sortants avec leur temps de traitement liés au manque de disponibilité de nos fournisseurs rendent les collaborateurs indisponibles pour répondre aux appels entrants des clients.

Objectif :

Mener une action coup de poing et ponctuelle qui permette au reste de l’équipe de se concentrer sur la prise d’appels en regroupant les appels sortants sur un seul collaborateur.

Résultat attendu :

Améliorer la TSF

Extrait des éléments de la déclaration des élus :

« Nous regrettons, une fois de plus, que le CSE ait été informé après la mise en place d’un pilote et d’une communication aux salariés.

Pour le CSE, le projet RAP constitue un changement important des conditions de travail, modifiant l’organisation du travail et les fonctions de certains salariés, sans à ce stade connaître les conditions de déclenchement de cette nouvelle organisation, ni les modalités de sélection et d’accompagnement des salariés concernés.

Ces changements importants doivent logiquement être pris en compte dans l’évaluation des risques psychosociaux associés à des postes “monotâche” subis.

Ce projet aurait donc bien dû, selon les Élus, faire l’objet d’une procédure de consultation du CSE. »

La suite la semaine prochaine ; restez connectés.

Les élus CFTC espèrent que ces informations vous seront utiles et vous renouvellent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2023.

N’hésitez pas à nous contacter.

Pensez à vous abonner à la newsletter afin d’être alertés dès la parution d’un nouvel article et pensez à vérifier si ces communications arrivent éventuellement dans vos spams.

Merci de votre confiance.

Point sur les consultations du CSE du 2nd semestre 2022 - partie 1

Par Le 16/01/2023

En cette nouvelle année 2023, les élus CFTC vous présentent leurs meilleurs vœux et vous rappellent qu’ils sont à votre disposition pour toute question ou commentaire.

Nous allons vous présenter un résumé des principaux projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté durant le second semestre 2022.

Voici le premier et il y aura d’autres communications pour les suivants :

LIVE LISTENING

Pourquoi ?

  • Parce qu’il y a un manque de visibilité sur l’aspect qualitatif des conversations avec nos clients.
  • Pour identifier les forces et axes de développement et renforcer les compétences des conseillers voyage et d’améliorer la qualité de service apportée aux clients.

Les team-coaches évaluent 2 appels par trimestre et par conseiller vendeur à l’aide d’une grille avec 8 règles d’or et 3 niveaux d’évaluation.

Les appels de plus de 10 mn ainsi que les appels internes ne sont pas concernés.

Extrait des éléments qui ont motivé l’avis défavorable des élus du CSE à l’unanimité :

« Le système d’écoute n’apparaît ni nécessaire ni proportionné aux buts recherchés au vu :

    • De l’expertise et de l’ancienneté de la très grande majorité des conseillers vendeurs que l’entreprise ne reconnaît donc pas ;
    • De l’impossibilité pour certains salariés (VIP) d’être plus qu’excellents avec un « Attachment Rate » constamment à 100 % dans un contexte de sous-effectif ;
    • D’un accompagnement en termes de formation (Training for excellence) que l’Entreprise n’est actuellement plus en capacité d’assurer en raison de la charge de travail du fait de la baisse d’effectifs qui a suivi le PSE et de l’absence de remplacement des départs, les intérimaires ne permettant pas de les compenser.

Le système d’écoute en direct n’est pas proportionné aux buts recherchés, car il ne résout pas le problème de fond, le facteur premier des problèmes qui surviennent dans la relation client, à savoir le dysfonctionnement des outils couplé à un sous-effectif chronique, qui entraîne des débordements d’appels. L’écoute en direct n’est pas le moyen adapté pour atteindre l’objectif de dépasser 85 % de CSAT.

Les Elus notent par ailleurs le refus de la direction de répondre positivement aux propositions du CSE de limiter la mise en place de l’écoute aux salariés nouveaux entrants et à ceux ayant moins de cinq ans d’ancienneté en excluant les salariés du service VIP

 Les Elus sont extrêmement inquiets des conséquences potentielles sur la santé des salariés du fait d’une augmentation des risques psycho-sociaux.

Ce système d’écoute est générateur de stress pour les Coachs et pour les conseillers vendeurs. » 

A bientôt pour la suite ; pensez à vous abonner à la newsletter afin d’être alertés dès la parution d’un nouvel article

La CFTC vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année

Par Le 22/12/2022

La CFTC vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année et espère que les articles publiés sur ce blog vous sont utiles.

N'hésitez pas à en parler avec vos collègues afin d'informer le plus grand nombre d'entre vous.

 

 

Point sur les consultations du CSE du 1er semestre 2022

Par Le 12/09/2022

En cette rentrée, la CFTC souhaite vous faire un point sur les projets pour lesquels le CSE a été récemment informé et consulté ainsi que sur les points sensibles abordés.

Projet NDC (New Distribution Capability)

New Distribution Capability, ou plus communément appelée NDC, a été lancé par IATA il y a 10 ans avec comme objectif, avoué des compagnies aériennes :
 

  • De reprendre le contrôle de leur distribution
  • De pouvoir valoriser la richesse de leur catalogue.

Les compagnies aériennes ont introduit NDC comme nouvelle norme de l’industrie, formalisée et promue par l’IATA. NDC permet aux compagnies aériennes d’avoir un contrôle total sur leurs offres et leurs prix, tâches qui étaient traditionnellement déléguées et exploitées par le GDS.

Outre le fait que les compagnies aient envie de réduire les coûts de distribution, la problématique est la gestion de ce changement qui génère un nouveau mode de fonctionnement.

Malgré le fait que la date d’intégration de NDC par GBT ne soit pas encore fixée, le CSE a rendu un avis favorable avec réserve à l’unanimité en mars 2022.

Les élus sont persuadés qu’ils ne peuvent pas faire autrement que d’éviter de prendre du retard et que l’entreprise soit prête lorsque le déploiement de NDC devra se faire. À ce titre, ils n’ont pas souhaité bloquer le projet.

  • Sur le principe, le CSE prend en compte le fait que GBT n’est pas à l’initiative du projet NDC, mais doit le prendre en compte au titre d’une évolution majeure du marché.
  • GBT se doit ainsi d’être leader dans sa prise en compte pour maintenir et si possible augmenter sa compétitivité vis-à-vis des concurrents sur la qualité de la prestation de service rendue aux clients.
  • Ce projet fait cependant naître des interrogations sur les conséquences de la généralisation de NDC pour les conseillers voyages, sur leur qualification, leurs compétences avec des risques mis en avant par les Elus du personnel sur la valorisation, l’expertise, la valeur ajoutée, le sens du métier de conseiller voyage du fait du passage du contenu du travail vers un mode graphique, simplifié avec même des risques à terme de conséquences sur le volume d’emploi.
  • Concernant l’application de NDC à Air France sur des fonctionnalités limitées, la Direction a mis en place un groupe de travail, a pris en compte les observations des Elus, a répondu à toutes les questions. Les Elus demandent à la Direction de lui transmettre dès sa finalisation le programme et planning de formation qui serait validé si Air France mettait en place NDC au 1er mai.

Ce projet ne sera pas mis en place pour le moment, tant que l’outil ne sera pas suffisamment opérationnel pour les agents de voyage.

Projet de déménagement du site de Lyon au 1er juillet 22

Contexte du projet :

En raison de la crise sanitaire et de la mise en place du télétravail, un terme a été mis au bail de l’immeuble Le Bonnel qui arrivait à échéance le 31 mars 2021.

Toutefois afin d’offrir un espace de travail aux collaborateurs ne pouvant télétravailler, GBT a signé, en avril 2021, un contrat de location dans un espace de coworking de la société MULTIBURO situé Rue Maurice Flandin.

Néanmoins, dans le cadre de sa politique de rationalisation et suite à l’acquisition de la société EGENCIA, GBT a souhaité regrouper les équipes dans un seul endroit situé rue Robert, Immeuble Le Boléro, au 1er étage.

Les membres du CSE émettent à l’unanimité un avis favorable avec réserve et notent que :

  • l’emplacement reste proche de la gare de Lyon Part-Dieu ;
  • le nombre de places de parking pour les voitures passe d’un à quatre ;
  • la superficie des bureaux est plus importante et permet donc de meilleures conditions de travail avec un espace privatisé pour les repas et une salle de réunion et une salle de travail ;
  • les collaborateurs seront libérés à partir de 15 heures le 24 juin afin de pouvoir faire leurs cartons.

Les Elus préconisent :

  • que l’imprimante WiFi/scanner soit déplacée dans un lieu moins proche des collaborateurs ;
  • la vérification de l’existence de stores afin d’éviter la luminosité sur les écrans des bureaux positionnés parallèlement aux fenêtres. A défaut le changement de place des collaborateurs concernés.

Les Elus demandent qu’une grande vigilance soit portée à l’installation des PC, lors du transfert, de façon à ce que les collaborateurs puissent travailler sereinement dès le 27 juin au matin.

Les Elus s’interrogent sur les suites du rapprochement géographique des équipes de GBT et d’Egencia à Lyon, alors que d’autres rapprochements se profilent et pourraient être les prémices de réorganisation des filiales du Groupe en France.

Enfin, dans un souci de ne pas bloquer ce projet de déménagement, les Elus ont accepté, une nouvelle fois, de rendre un avis (le 15 juin) avant la visite des locaux par la CSSCT (le 24 juin). 

Projet de gestion des visites médicales par le prestataire ADP

PRESENTATION DU PROJET

Jusqu’au 30/06/22, HR HUB GBT prenait en charge le suivi de la gestion administrative des visites médicales.

Depuis le 01/07/22, la gestion administrative des visites médicales a été transférée à ADP

Le CSE a émis un avis défavorable à l’unanimité ; voici les motivations de cet avis :

D’une part, l’avis du CSE sur un projet soumis à consultation doit refléter la position des élus sur les trois volets du projet :

  • ses motifs ;
  • son contenu ;
  • ses conséquences.

En l’absence d’informations précises et écrites complètes sur ces trois volets, les Elus seraient légitimes à refuser d’exprimer un avis.

D’autre part, au regard des informations communiquées ce jour, les Elus du CSE ne peuvent que constater que ce projet ne résout en rien les problèmes soulevés, mais, au contraire, ajoute un intermédiaire qui vient complexifier le process ; la seule solution sérieuse consiste dans la réinternalisation au sein de GBT France d’une personne compétente, qualifiée, disposant des pouvoirs nécessaires, avec un back-up, pour être en mesure de simplifier la gestion des visites médicales.

Le projet présenté a pour objet de déporter le traitement de l’enregistrement des visites médicales chez le prestataire ADP afin de l’optimiser ; une nouvelle fois, nous regrettons que la solution ne réside que dans l’externalisation.

Nous n’avons pu obtenir aucune garantie sur l’efficience de ce process ni sur l’engagement d’un délai de traitement ni sur la mise en place d’un suivi sûr de la qualité de service attendue.

Les Elus attendent l’engagement de la Direction pour communiquer aux collaborateurs, l’adresse du centre auxquels ils sont rattachés.

Par ailleurs, nous rappelons à la Direction qu’un examen de mi-carrière doit être organisé dans l’année civile des 45 ans du salarié afin de renforcer la prévention de la santé au travail en prenant en compte l’âge et l’état de santé du salarié.

Les Elus ne peuvent être qu’inquiets au regard des nombreux dysfonctionnements remontés précédemment sur la gestion des arrêts maladie, malgré l’externalisation avec ADP, et qui sont très impactants pour un nombre significatif de collaborateurs.

L’instance attend de GBT qu’elle traduise dans les actes les propos qu’elle tient en termes d’engagement de respect et de bien-être des salariés ; il en va également de l’obligation de moyen renforcée en termes de sécurité physique et mentale de GBT France. 

Projet d'externalisation d'une partie des taches du support informatique : insight

  • Contexte :

Actuellement l'équipe IT s’occupe de configurer les nouveaux appareils et les envoie aux utilisateurs.

Ils organisent également les retours d'appareils anciens / cassés au bureau de Paris.

Dans le cadre de la nouvelle organisation avec Insight, ils créeront une image de tout nouvel appareil et se chargeront de l’envoi aux utilisateurs.

L'équipe IT contactera ensuite les utilisateurs et configurera les appareils à distance.

Insight organisera également le retour de tout appareil ancien / cassé vers son dépôt plutôt qu'au bureau de Paris et organisera la destruction de ces appareils.

  • Pourquoi ?

Certains pays utilisent déjà Insight qui peut centraliser les stocks et ainsi économiser sur les commandes aux fournisseurs.

  • Le CSE a donné un avis « abstention » à l’unanimité et a fait la déclaration suivante :

« Nous prenons acte de la décision du Groupe d’externaliser une partie des tâches du support informatique. Nous notons qu’il n’y aura pas de suppression de poste en France et que la gestion des tickets reste identique (à distance). Nous notons également que la DRH est ouverte à une organisation de télétravail la plus favorable pour les salariés.

Le CSE restera vigilant sur l’évolution possible de cette externalisation et sur le maintien de la qualité de service. ».

La CFTC espère que ces informations vous seront utiles et vous souhaite une excellente rentrée ; n’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos commentaires.

Projet "Live Listening" - Ecoute des communications en direct

Par Le 09/09/2022

Projet « Live Listening »

Le CSE a été consulté au mois de juin sur le projet « Live Listening » pour le département Traveler Care.

       Il s’agit d’un projet d’écoute des communications en direct réalisée par le Team Coach pour les collaborateurs de son équipe, sans enregistrement de l’appel.

  • La direction a précisé qu’il s’agit d’identifier les forces et axes de développement pour renforcer les compétences des conseillers voyages afin d’améliorer la qualité de service apportée à nos clients.

Il est prévu 2 écoutes par collaborateur et par trimestre avec un maximum de 6.

Les appels entrants et sortants avec les clients sont concernés.

La direction précise que les appels avec les fournisseurs, les appels internes ou personnels ainsi que les appels clients avec une durée supérieure à 10 mn ne seront pas concernés.

Les équipes qui ne traitent pas d’appels clients et/ou ne sont pas sur un traitement de commande via le téléphone ne sont pas éligibles

A l’issue de cette écoute, le collaborateur aura une session de coaching spécifique avec un échange sur les points forts et les opportunités d’amélioration identifiés. Ce coaching sera par ailleurs programmé dans IEX à l’avance.

A cet effet, une grille d’évaluation sera remplie, répartie en 8 points clés qui seront les « règles d’or » avec 3 niveaux d’évaluation :

  • Compétence sur laquelle capitaliser
  • Opportunité de développement
  • Axe d’amélioration

  • Le CSE a rendu un avis défavorable à l’unanimité en juillet et voici les grandes lignes de ses motivations :

Le système d’écoute en direct n’apparaît pas nécessaire pour « améliorer l’expérience client » au vu :

    • De l’expertise et de l’ancienneté de la très grande majorité des conseillers vendeurs que l’entreprise ne reconnaît donc pas ;
    • De l’impossibilité pour certains salariés (VIP) d’être plus qu’excellents avec une Attachment Rate constamment à 100 % dans un contexte de sous-effectif ;
    • D’un accompagnement en termes de formation (Training for excellence) que l’Entreprise n’est actuellement plus en capacité d’assurer en raison de la charge de travail du fait de la baisse d’effectifs qui a suivi le PSE et de l’absence de remplacement des départs, les intérimaires ne permettant pas de les compenser.

Le système d’écoute en direct n’est pas proportionné aux buts recherchés, car il ne résout pas le problème de fond, le facteur premier des problèmes qui surviennent dans la relation client, à savoir le dysfonctionnement des outils couplé à un sous-effectif chronique, qui entraîne des débordements d’appels. L’écoute en direct n’est pas le moyen adapté pour atteindre l’objectif de dépasser 85 % de CSAT.

Les Elus notent par ailleurs le refus de la direction de répondre positivement aux propositions du CSE de limiter la mise en place de l’écoute aux salariés nouveaux entrants et à ceux ayant moins de cinq ans d’ancienneté en excluant les salariés du service VIP

 

Les Elus sont extrêmement inquiets des conséquences potentielles sur la santé des salariés du fait d’une augmentation des RPS (Risques Psycho Sociaux)

Ce système d’écoute est générateur de stress

    • Pour les Coachs :
      • Qui vont planifier les écoutes et les pratiquer à raison de 1h06 en moyenne par jour (durée établie sur une équipe de 22 conseillers qui peut varier d’un Coach à un autre), ce qui va occasionner une forte augmentation de la charge de travail sans que d’autres tâches soient enlevées. Les Elus sont inquiets et alertent la Direction sur un risque important de dégradation des conditions de travail et de l’état de santé moral des salariés Coach ;
      • Qui vont devoir assurer un rôle d’« agent de surveillance »
    • Pour les conseillers vendeurs :
      • Qui vont subir des écoutes des Coachs sans être informés du moment auquel l’écoute va être diligentée ;
      • Qui n’auront aucune trace des échanges lors de l’écoute avec un risque potentiel d’interprétation des propos tenus ;
      • Qui sont dans une période de sous-effectifs (départs non remplacés, recours à des intérimaires insuffisant) avec des débordements constants ;
      • Qui subissent un dysfonctionnement régulier des outils de travail ;
      • Qui sont infantilisés par une grille avec un discours qui « doit donc être standardisé, homogène et qualitatif pour tous les appels », avec une assimilation d’une entreprise du voyage à un « centre d’appel ».

Le plan de formation pour les conseillers vendeurs et les Teams Coachs paraît insuffisant.

    • 4 line instructors seraient chargés de former chacun environ 100 salariés conseillers vendeurs (au nombre de 385) avec 5 sessions de 20 à 35 personnes par semaine.
    • Les 17 Team Coachs seraient répartis en deux groupes pour leur formation.

La CFTC estime qu’au-delà de l’aspect humain (conditions de travail et risques psychosociaux qui sont les plus importants), l’entreprise semble ne pas respecter l’aspect purement juridique tel qu’il est spécifiquement défini par la CNIL.

Point sur les dysfonctionnements du Hub RH-paie

Par Le 19/07/2022

La CFTC souhaite vous informer des actions faites par le CSE au sujet des remontées concernant le HUB paie.

En février, les élus du CSE ont envoyé un courriel à Patricia Huska (DRH monde) afin de l’alerter sur les nombreux dysfonctionnements du traitement des dossiers de paie des collaborateurs par le Hub RH.

Nous lui avons rappelé que, lorsque la direction nous avait présenté ce projet de délocalisation en avril 2017, elle nous avait assuré que tout se passerait bien mais n’avait toutefois pas été en mesure de répondre à toutes nos interrogations.

Il s’avère maintenant que nos inquiétudes de l’époque se confirment et étaient même en deçà de la réalité constatée aujourd’hui. Les élus et bon nombre de collaborateurs sont dans une situation de perte de confiance alors que les engagements pris par la Direction pour assurer une qualité de service « normale » dans la gestion de tous les éléments de la paye ne sont pas tenus et que la situation s’est même dégradée ces derniers mois, ces dernières années.

La CFTC estime que cette situation n’est plus acceptable alors que GBT prône des valeurs d’employeur remarquable qui se soucie de la qualité de la relation de travail et des conditions proposées à ses salariés.

Les élus du CSE ont donc demandé à Patricia Huska qu’une personne « qualifiée » avec un back-up soit embauchée afin de pouvoir gérer la réglementation complexe de tous les éléments de la paie en France, notamment les absences pour raisons médicales et autres sujets très techniques et spécifiques à notre pays.

Elle a répondu qu’elle pensait avoir déjà abordé un certain nombre des points soulevés et qu’elle était déterminée à apporter encore de l’amélioration.

Le CSE est également en attente du retour de la Direction au niveau du Comité Européen où le sujet a été évoqué dans la dernière réunion.

A la suite de cela, le CSE a été informé et consulté sur un projet de gestion des arrêts maladie par la société ADP

Les élus du CSE ont rendu un avis défavorable à l’unanimité car :

1/ Ce projet a tout d’abord été présenté sous la forme d’une information lors du CSE de janvier 2022 en réponse aux graves problèmes de dysfonctionnements du hub paye soulevés lors du CSE d’octobre 2021 et de nombreuses fois avant de porter ce point à l’ODJ.

2/ Au regard des informations communiquées, les élus du CSE ne peuvent que constater que ce projet ne résout en rien les problèmes soulevés.

Le projet présenté a pour objet de déporter le traitement de l’enregistrement des arrêts maladies chez le prestataire ADP afin de réduire le délai de traitement des déclarations des arrêts maladies.

Les élus n’ont pu obtenir aucune garantie concernant :

  • L’efficacité & l’efficience de ce process
  • L’engagement d’un délai de traitement
  • La mise en place d’un suivi sûr de la qualité de service attendue.
  • Les termes et garanties du contrat entre ADP & GBT pour être certain qu’il permet de résoudre les problèmes particulièrement difficiles des salariés en incapacité et/ou en invalidité

Les nombreux dysfonctionnements remontés sont très (trop) impactant pour une grande majorité des collaborateurs qui se trouvent dans un état de santé fragilisé.  Il est inacceptable que ceux-ci doivent se battre pour qu’on envoie les déclarations à la CPAM afin de percevoir leurs indemnités.  

Parallèlement à tout cela, les élus ont demandé depuis plusieurs mois, à avoir un point sur le nombre de tickets reçus et le traitement de ceux-ci et n’ont, à ce jour, toujours pas réussi à obtenir cette information.

  • Aidez-nous à faire prendre pleinement conscience à l’entreprise de l’ampleur des dysfonctionnements en faisant cet effort de :
  1. Vérification de vos bulletins de paie : informations journalières, solde CP, salaire, primes et diverses indemnités, titres repas …
  2. Signalisation : saisir un ticket dès qu’une anomalie ou une question vous interpellent.

Vous pouvez ensuite transmettre votre requête à un(e) élu(e) du CSE pour que votre dossier soit suivi par l’un(e) de vos représentant(e)s

La CFTC vous assure de sa volonté à rester mobilisée sur ce sujet afin de vous soutenir et défendre vos droits.

Projet de nouvelle organisation de la durée du temps de travail chez Traveler Care

Par Le 02/06/2022

La direction nous a présenté un projet de nouvelle organisation de la durée du travail au sein du Département Traveler Care ; projet visant à suspendre la modulation pendant un an à compter du 1er janvier 2023 afin d'avoir une organisation du temps de travail unique et une flexibilité pour les clients.

Pause dejCeci implique que tous les collaborateurs auront 70 pauses déjeuner allongées (de 1h30 ou 2h) maximum par an, en principe 37h de travail par semaine et 12 RC par an, dont 7 seront posés à l'initiative de GBT et les autres selon les allowances. Mais attention, la direction ne veut pas garantir 12 RC car d’autres organisations (35H par semaine par ex sans RC) seraient envisageables.

Cela va impacter les 161 HW actuellement en modulation et les 143 TAD non modulants ; les 41 collaborateurs en BTC ou implant non modulants n’auront pas de changement.

Les élus CSE ont donné un avis défavorable à l’unanimité pour ce projet et la CFTC a fait la déclaration suivante :

 

"La délégation syndicale CFTC s’oppose fermement à cette mesure autoritaire et injuste prise encore une fois sans aucune concertation.

Les syndicats réunis quelques mois auparavant lors de la négociation de l’accord de substitution ont d’ailleurs décrié fortement cette mesure en argumentant qu’elle n’était fondée sur aucune nécessité business et non prouvée à date par la direction de Traveler Care, hormis la flexibilité que celle-ci pourrait apporter et le besoin pour la direction de Traveler Care d’avoir une amplitude horaire allongée.

Nous pensons que cette mesure servira surtout de variable d’ajustement dans une période où les collaborateurs sont constamment en flux tendu, à la suite du PDV/PSE qui a vu partir près de 150 collaborateurs.

La méthode démontre à nouveau que la co-construction n’est pas la valeur actuelle de notre direction et nous le regrettons.

Quelle sera donc la suite du programme des réjouissances qui vont nous être réservées ?

Aujourd’hui un horaire de travail non adapté à notre vie sociale, demain un horaire de travail en décalé ?

C’est donc cela la récompense des salariés pour leur investissement une nouvelle fois constaté pendant la crise sanitaire ?

Pourquoi tant de précipitation pour une décision qui est censée intervenir en 2023 ?

Pourquoi est proposé aux salariés un avenant si flou sur le nombre réel de JRTT dont bénéficiera chacun ? Hormis le fait que les salariés auront un certain nombre de JRTT imposés, on sait bien que les JRTT non imposés seront tout de même compliqués à poser et finalement le choix des dates pour les collaborateurs sera TRES limité.

Nous souhaitons rappeler ici que le télétravail à domicile permet d’agencer son environnement de travail en aménageant son bureau en fonction de ses goûts et besoins. La qualité des temps de pause participe aux performances du télétravailleur, force l’autonomie des salariés et facilite l’organisation personnelle dans le traitement de leurs tâches quotidiennes professionnelles mais également personnelles.

Une priorité, le volontariat :

Une nouvelle organisation du temps de travail ne peut être mise en place que sur la base du volontariat.

Nous alertons la responsabilité de tous sur la préservation de la santé mentale et physique du travailleur.

Une organisation du temps de travail en télétravail, c’est :

  • Une meilleure attractivité pour le recrutement. 
  • Une fidélisation des collaborateurs.
  • Une réduction des frais généraux et des dépenses.
  • Une augmentation de la motivation. 
  • Une augmentation de la compétitivité. 
  • Une augmentation de la productivité.
  • Un salarié bien traité, traitera mieux ses clients.

A la suite de cette mise en place, la direction devra veiller au droit à la déconnexion qui s’entend comme un droit reconnu et opposable à ne pas être sollicité via les outils numériques professionnels de communication pendant les heures et périodes non travaillées.

A cet effet, la direction devra communiquer avec les salariés sur le fait qu’ils ne doivent pas céder à l’immédiateté que de tels outils peuvent favoriser.

La mise en place d’une organisation du temps de travail doit être un projet, compris et accepté de tous."

NAO 2021 : ce que nous avons obtenu pour VOUS

Par Le 25/02/2021

Nao 5Cette année les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) se sont déroulées en Décembre Janvier, sous l'ombre de la crise COVID et de ses conséqunecs pour GBT.

Si l'an dernier la signature des NAO 2020 ont permis à la France de maintenir l'enveloppe d'augmentation au mérite (pour rappel la CFTC demande toujours une augmentation générale des salaires que le Groupe refuse systématiquement), cette année toute mesure salariale a été entièrement proscrite comme elle l'est depuis l'an dernier dans tous les pays chez GBT.

Il nous a donc fallu innover et proposer d'autres mesures significatives pour votre pouvoir d'achat.

Nao 21 yes

Malheureusement, toutes nos demandes n'ont pu être satisfaites, particulièrement cette année du fait de la crise.

Nao21 no 2

Notre équipe continuera bien entendu à porter ces demandes, dans le cadre des prochaines NAO ou pour certains sujets dans d'autres négociations. Nous restons plus que jamais mobilisés pour obtenir des avantages sociaux pour tous les salariés.

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS .

Dialogue social : toujours constructifs !

Par Le 01/12/2020

Dialogue constructifPour nombre de salariés, les effets du dialogue social restent souvent obscurs. Et comme vous, nous les représentants que vous avez choisi et élu, nous trouvons que les résultats se font attendre alors que les changements au sein de GBT sont tellement rapides et s'enchainent.

Etablir un dialogue social constructif est une oeuvre de longue haleine qui requiert détermination et patience :

  • sans cesse il faut remettre les sujets sur la table,
  • sans cesse il faut argumenter pour défendre vos droits,
  • sans cesse il nous faut démontrer que placer les employés au centre des débats est au bénéfice de l'entreprise,
  • sans cesse il faut milimètre après milimètre gagner du terrain pour aboutir à des décisions qui vont dans le bon sens.

Bien trop souvent ces petits pas gagnés de haute lutte ne sont pas à la hauteur de nos espoirs et de nos combats pour vous. Mais parfois, à force de persévérance, à force d'argumentaires étayés et positifs, nous sommes entendus et écoutés.

Teletravail 4Ainsi la CFTC a obtenu la formalisation des prises en charge dans le cadre de l'ouverture au volontariat au télétravail, applicable à tous.

Ainsi, la CFTC a obtenu que dans le cadre de cette campagne que les conseillers voyages de Traveler Care ne seraient pas soumis à la modulation du temps de travail, leur choix d'y souscrire dans la période actuelle étant dicté par le contexte de crise et les incertitudes futures.

Seule la CFTC a signé l'accord qur le Télétravail en 2020, donc ces avancées c'est bien la CFTC qui les a sécurisées pour VOUS !

Nous poursuivons nos efforts bien sur, et notamment pour :

  • obtenir l'application de l'accord 2020 aux salariés qui ont candidaté au télétravail pendant le 1er confinement
  • améliorer la gestion des planifications et la stricte application de l'accord Modulation, en particulier le respect des jours "OFF" planifiés à l'initiative du salarié et des délais en cas de modification des plannings.

Chaque victoire est un encouragement à poursuivre notre combat pour VOUS, nous ne gagnons maheureusement pas toujours et pas autant que nous le voudrions, mais jamais nous ne renonçons, nous vous le devons. 

CFTC, AVEC vous et POUR vous !

CPF : Il est encore temps !

Par Le 10/11/2020

CpfEn cette période d'évolution rapide de nos métiers, notamment au regard des nouveaux modes de communication et de développement du numérique, il est plus que jamais essentiel de se former et de développer les compétences qui nous serons nécessaires à l'avenir.

Nous disposons pour ce faire du COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (qui a remplacé le DIF) qui peut nous servir à financer des formations indépendamment du plan que GBT pourra proposer. Pour en bénéficier, chaque salarié doit créer son espace CPF et y transfèrer ses droits acquis dans l'ancien système.

COMMENT FAIRE :

Pour les salariés GBT, vous devez reprendre votre fiche de paie du mois de Janvier 2015 sur laquelle figure en bas à droite votre solde de droit à DIF.

Pour les salariés exHRG votre droit à DIF figurera soit sur votre fiche de paie de Décembre 2014 soit Janvier 2015.

Vous vous rendez sur le portail : www.moncompteformation.gouv.fr

Vous sélectionnez "je crée mon compte" et renseignez les informations requises (dont le n° de sécurité sociale)

Vous accédez à la page d'accueil qui vous permettra de reporter le solde d'heures apparaissant sur votre fiche de paie.

Le calcul est ensuite automatique, chaque heure est valorisée à hauteur de 15€. 

Formation clavier

La date limite initialement prévue le 30 décembre 2020 pour réaliser ce transfert est reportée au 30 juin 2021.

Alors ne perdez pas vos droits, et n'hésitez pas à contacter un élu CFTC pour toute question ou aide

 

 

 

Déclaration CFTC au CSE

Par Le 21/04/2020

DrapeauxA l'occasion de la dernière réunion du CSE jeudi 16 Avril, la CFTC a donné lecture de la déclaration suivante : 

******************

La CFTC souhaite ici présenter sa position dans le cadre de cette crise exceptionnelle.

Les effets de cette situation sans précédent sont innombrables, et touchent tous les domaines de nos vies professionnelles et personnelles. Les mesures gouvernementales de confinement qui s’imposent à  toutes et tous bouleversent nos vies, et nous devons nous y adapter et  nous y conformer, avec des degrés de difficulté propres à chacun.

Les conséquences sur notre entreprise sont à cette heure elles aussi incommensurables : l’activité est totalement stoppée, et sans visibilité sur une date éventuelle de reprise et de son ampleur, que ce soit en France, mais partout ailleurs dans le monde. Nos directions, Groupe et françaises, ont mis en place dans des délais aussi courts que possibles, des mesures de protection des personnes, par la fermeture des sites, de protection de notre activité, par la mise au chômage partiel, qui parallèlement permet de néanmoins rester au service de nos clients.

Les remontées que nous recevons à ce jour de nos collègues, sont plutôt celles d’une appréciation des efforts de notre direction, pour une communication régulière, pour leur donner confiance dans un avenir globalement incertain, pour les assurer de leur implication à sauver GBT et nos emplois.

Mains lienLà où d’aucuns se limitent à critiquer ; les élus CFTC, eux, veulent se concentrer sur l’accompagnement des salariés dans cette période difficile, soutenir l’entreprise pour préparer au mieux la reprise, en soumettant des propositions constructives, en accord avec les remontées terrain. Nous représentons la parole et l’intérêt des salariés, nous l’exerçons sans concession. Mais pour la CFTC, notre rôle s’étend aussi à accompagner nos collègues dans la compréhension des décisions et mesures prises dans ce contexte sans précédent. Nous sommes aussi présents, pour les aider à mieux appréhender les enjeux et à se préparer à l’avenir et aux changements que cette crise imposera à notre métier et notre manière de l’exercer chez GBT.

 

La CFTC réaffirme, ici, sa volonté de poursuivre, comme elle l’a toujours fait dans les difficultés passées que notre entreprise a pu traverser, à soutenir les employés, défendre leurs droits, dans le souci permanent de la pérennité de l’entreprise et de nos emplois. C’est une grande responsabilité, et nous continuerons de l’assumer avec force et courage, en conscience, pour le bénéfice du collectif.

  

**************

 

 

Nous restons à vos cotés !

Par Le 23/03/2020

Covid 19Cher(e)s Collègues,

Alors qu'une crise sanitaire inédite frappe tout notre pays et le monde, notre activité et notre entreprise, les élus CFTC chez GBT restent à vos côtés pour répondre à vos interrogations, vous aider dans la résolution de problèmes relatifs à votre situation pendant cette crise ou toute autre question que vous pourriez avoir.

GBT a pour la première fois de son histoire fermé tous ses sites en France, pour sauvegarder la santé de toutes et tous dans le respect des instructions gouvernementales. Cette situation est exceptionnelle pour tous, la direction comme nous les salariés, et chacun fait de son mieux pour prendre les meilleures décisions possibles dans les délais les meilleurs, avec des contraintes légales et venant du groupe qui peuvent malheureusement parfois générer ce qui parait comme des retards. 

TempsNous bénéficions en France de dispositifs sociaux comme le "chômage" partiel qui, malgré le terme, PRESERVENT NOS EMPLOIS, c'est un avantage considérable, nos collègues dans la plupart des autres pays du monde n'ont pas ce filet de sécurité. La CFTC travaille d'arrache pied avec la Direction pour protéger les salariés les plus fragiles, pour résoudre les problématiques qui remontent au fil de l'eau, nous sommes mobilisés plus que jamais pour traverser cette crise sans précédent et que notre entreprise soit en mesure de reprendre son activité dans les meilleures conditions possibles lorsque l'heure viendra. 

Vous retrouverez très rapidement sur ce blog des informations utiles sur le chômage partiel, la rémunération, les obligations légales dans ce cadre, et toute autre point à préciser. N'hésitez pas à partager cet article avec vos collègues, notamment celles et ceux en suspension totale d'activité afin qu'ils puissent s'inscrire à la newsletter et recevoir chez eux les informations. 

Espérons qu'en ressortira un plus grande solidarité au profit du collectif, et que l'expérience de cette crise nous rendra tous plus forts, plus conscients et plus solidaires, dons notre entreprise et dans notre vie. 

 

Incentive Traveler Care 2020

Par Le 02/03/2020

Mi janvier, la CFTC chez Amex GBT lançait une enquête auprès des salariés de Traveler Care au sujet de l'incentive.

Conseillers voyages ou coachs de Treveler Care, nous vous avons donné la parole. Notre objectif : recueillir vos préférences pour mieux les défendre face à la Direction.

Nous remercions celles et ceux qui ont répondu, plus de 18% de l'effectif, constituant un panel suffisant pour être réellement représentatif. 

Nous partageons avec vous les résultats de cette enquête, qui donnent une image claire de ce que VOUS PENSEZ DE L'INCENTIVE, et de ce que vous voulez préserver : le COLLECTIF 

Incentive tc

N'hésitez pas à partager largement ce résultat avec vos collègues ! 

CFTC, AVEC VOUS et POUR VOUS

NAO 20 : ce que nous avons obtenu pour vous !

Par Le 31/01/2020

Cher(e)s Collègues,Nao 5

Les négociations obligatoires 2020 sont conclues, et la CFTC a obtenu l'inscription "en dur" de mesures importantes, la reconduction de mesures antérieures, mais aussi de nouvelles mesures sociales.

Premièrement, le Lundi de Pentecôte, journée de solidarité offerte est cette année pérénisée.

Ensuite, les mesures relatives à l'équilibre vie personnelle vie professionnelles pour les femmes enceintes (1 heure de moins par jour à compter du 5ème mois de grosses et 2 jours de télétravail par semaine) seront quant à elles pérénisées dans le cadre de l'accord Temps de Travail qui va être révisé suite à la fusion avec HRG. 

Les 6 demi-journée par an pour des rendez vous médicaux pour les personnes en situation de handicap seront elles pérénisées dans le cadre du nouvel accord Handicap à renégocier lui aussi.

Les mesures relatives au remboursement des frais de transport (Province et IDF selon les conditions légales) ainsi que les indemnités kilométriques vélo, sont reconduites. Ainsi que les 2 heures pour la rentrée scolaire, comme la modalité de 35h en 4 jours pour les personnes de plus de 55 ans.

Nao 1L'enveloppe pour les augmentations au mérite en 2020 s'établit à 1,3% de la masse salariale, comme en 2019. La CFTC a obtenu que le minimum d'augmentation passe de 40€ à 45 € brut par mois. Cette enveloppe est indépendante des augmentations conventionnelles, notamment ancienneté, qui résulteront elles des négociations annuelles au niveau de la branche, et que GBT devra appliquer quand elles seront déterminées, les négociations aux Entreprises du Voyage ont débuté.

 

A l'initiative de la CFTC déjà en 2019, la mesure permettant la distribution de chèques CESU aux personnes en situation de handicap pou parents d'enfants en situation de handicap avait été rétablie via le CSE. Cette année, nous avons obtenu que cette enveloppe soit entièrement et définitivement déléguée au CSE qui donc mettra très prochainement cette mesure en place. 

De même, la CFTC était la seule organisation à faire cette demande, une enveloppe supplémentaire dédiée à l'aide aux frais de garde sera versée au CSE qui pourra ainsi ouvrir cette mesure selon des conditions fixées par la CSE aux bénéficiaires. Ces 2 mesures se traduisent par l'augmentation de la subvention versée au CSE pour les activités sociales et culturelles qui passent de 0,65% à 0,80% de la masse salariale.

Enfin, l'engagement est pris d'inclure dans l'accord de substitution que résultera de la fusion HRG des mesures plus larges pour l'alimentation du Compte Epargne Temps, dont un abondement de 20% de l'entreprise pour certains types d'absence. Par ailleurs, un dispositif de "dons de jours" avec là aussi un abondement par l'entreprise sera également mis en place. 

2020 1Comme tous les ans, nos toutes nos demandes n'ont pu être satisfaites : augmentation de la prime d'incentive Traveler Care pour les conseillers ou les Team coaches ou Opération, l'augmentation de la prime télétravail, l'attribution de jours d'absences supplémentaires. Nous le regrettons, et nous maintiendrons tous nos efforts pour qu'elles soient prises en compte dans le cadre de l'accord de substitution HRG ou pour les prochaines NAO. 

N'hésitez pas à contacter un élu CFTC pour nous faire part de vos suggestions, car nous sommes là pour vous représenter et défendre vos droits et ce que vous attendez !

CFTC, AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

Incentive Traveler Care 2020

Par Le 14/01/2020

Une nouvelle fois, la CFTC chez Amex GBT innove pour mieux vous représenter !

Votre avisVous qui appartenez à Traveler Care, conseillers voyages ou coachs, les élus CFTC vous donnent la parole : dites nous simplement en répondant à un court questionnaire  ce que vous pensez de l'incentive ! A l'appui de vos réponses, que nous espèrons le plus nombreuses possibles, nous serons surs de défendre ce qui est réèllement ce que vous souhaitez.

Comment faire :

Accédez au questionnaire dans l'Espace CFTC de l'intranet. Il vous suffit de copier ce lien \\fragbtdat01.gbt.gbtad.com\BRT-NAS03-GROUP51\CFTC  dans votre navigateur Windows ou demander le à un élu CFTC

Téléchargez le formulaire entièrement anonyme, et exprimez vous

Renvoyez le formulaire rempli AU PLUS TARD LE 15 FEVRIER 2020

soit par mail : prenez en photo votre questionnaire rempli et envoyez la photo par mail à cftc.aev@gmail.com

soit par courrier : CFTC chez American Express GBT, Green Office Bâtiment Ouest, 18 rue des 2 gares, 92500 Rueil Malmaison 

 

N'hésitez pas à partager largement ce questionnaire avec vos collègues, vos reponses feront notre légitimité face à la direction et donc plus elles seront nombreuses, plus forte elle sera. 

CFTC, AVEC VOUS et POUR VOUS

CFTC mobilisation 17 décembre pour les retraites

Par Le 12/12/2019

La CFTC au niveau national a poursuivi les échanges et négociations avec le gouvernement sur le projet de réforme des retraites. Il fait partie de l'ADN de notre organisation de toujours s'inscrire dans une démarche constructive, comme nous le faisons au quotidien aussi au niveau de GBT. 

s-opooser-proposer.jpgNéanmoins, lorsque les conditions ne sont pas remplies notamment dans le respect de la qualité de vie des salariés, ou de l'équilibre avec la vie familiale, la CFTC assume ses choix et sait s'opposer.

C'est aujourd'hui le cas au sujet du projet de réforme des retraites présenté hier par Mr Edouard Philippe. 

Pour la CFTC, la mise en place dès 2022 d'un âge "pivot" ou "d'équilibre" à 64 ans pour tous les salariés n'est pas acceptable. Cela revient à augmenter de fait la durée de cotisation et donc de travail, y compris pour celles et ceux qui ont commencé leur carrière depuis le plus longtemps. Pour la CFTC, ce point doit être retiré de la réforme et la gestion de l'équilibre des régimes de retraite doit être pleinement déléguée aux partenaires sociaux comme cela était le cas pour la gestion de l'Agirc-Arco.

Par ailleurs, les critères de pénibilité permettant un départ en retraite avancé restent trop flous, et doivent être améliorés.

De ce fait, la CFTC appelle à la mobilisation le mardi 17 décembre, et invite tous ses adhérents ou sympathisants à soutenir ces revendications.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse officiel Cp11decembreretraites2cp11decembreretraites2.pdf (91.59 Ko)

Drapeaux

Congés Traveler Care : enfin le message est passé

Par Le 24/11/2019

Vacances calDepuis de longs mois, les élus CFTC n'avaient de cesse de remonter les diverses problématiques issues du terrain sur toujours le même sujet : la pose des congés (RC et CP) au regard des allowances.

Tous les mois de nombreuses réclamations ou des points particuliers étaient remis à l'ordre du jour sur le sujet : non respect par la direction de traveler care des règles édictées dans la note des congés payés, annulation ou report de vacances hors délai, fractionnement des congés principaux imposé par les allowances mais non compensé comme prévu par la convention collective, tableau des allowances qui varie d'un jour à l'autre, mais qui surtout parait incohérent avec des semaines incomplètes (2 jours à 0 et 3 jours ouverts à congés) 4 ou 5 semaines d'affilée à 0 sur des équipes de 17 ou 20 personnes, etc etc ......

Poser un RC pour se rendre à un rendez vous médical important pouvait mener à devoir implorer son manager en exposant des situations intimes pour au bout du compte se voir répondre "non, l'allowance est à 0, tu dois changer de date", ce qui nous le savons tous est parfois juste impossible.

Chene et roseauCet exemple met en évidence ce qui a changé en 2019 : l'inflexibilité du management au regard du respect des allowances est devenu le point d'achoppement central sur le sujet, qui génère toujours plus l'insatisfaction des salariés qui se sentent "empêchés" de bénéficier de leur repos, que ce soient les congés payés ou les repos compensateurs ou jours Off pour les home workers. Ce sentiment implique par conséquence un désengagement des salariés, des absences pour maladie qui aggravent encore la situation pour nos clients, mais aussi des dissensions de plus en plus vives entre collègues au sein des équipes. 

Au regard de cet historique, les élus CFTC du CSE ont tenté lors de notre dernière réunion une nouvelle (et dernière) fois de faire entendre à la direction la perception des conseillers voyages : leurs droits à repos et congés ne sont pas respectés, la flexibilité ne peut pas être à sens unique ! Revenons aux bons vieux basiques  : face à la tempête, l'inflexibilité du chène l'a déraciné là où le roseau qui plie mais ne rompt pas a redressé la tête l'orage passé.  

Call centerDepuis toujours, les conseillers savent qu'ils doivent répondre aux clients et que l'entreprise doit organiser les congés pour traiter l'activité, cela n'est pas nouveau. Depuis plusieurs années, le tableau des allowances remplit cette fonction d'organisation, avec un certaine latitude pour les managers d'adapter les plannings, permettant aux salariés de trouver des solutions. La direction répond que "certaines latitudes" ont donné lieu sur quelques équipes à des débordements préjudiciables au service. Là encore, revenons au bons sens: si votre petit dernier fait une grosse bêtise, faut il alors punir sévèrement toute la fratrie ? Si des managers commentent des erreurs, il appartient à leur hiérarchie de contrôler leurs décisions, et si nécessaire de les aider à mieux les prendre pour ne pas les réitérer, mais pas de faire subir les conséquences aux conseillers. 

 

DeterminationEnfin, VOTRE PAROLE que les élus CFTC portaient semble avoir été entendue par la direction Traveler Care. Enfin, nos argumentaires étayés et nos interventions humaines ont été écoutés. Nous avons demandé une communication claire est transparente, nous avons demandé de prendre le temps nécessaire pour étudier les situations avec recul.

Dès vendredi matin, la communication reportant de 2 semaines la date de validation des congés répond à ces demandes. Nous regrettons que cela reporte d'autant la possibilité d'organiser les vacances, mais cela semble positif si les vacances répondent mieux aux attentes du plus grand nombre.

Nous suivrons dans les faits à l'appui de vos remontées que les actions confirment les paroles. Soyons clairs, tout le monde ne verra pas tous ses souhaits satisfaits, des ajustements sont toujours nécessaires, mais ils doivent être équilibrés et réciproques. Les élus CFTC restent hautement vigilants et mobilisés, à vos cotés, dans les jours à venir, nous n'abandonnerons pas !

 

 

Accord Forfait Jours : ce que la CFTC a obtenu pour vous

Par Le 21/11/2019

Une communication officielle vient de l'annoncer, la CFTC a signé l'accord introduisant chez GBT les forfaits jours pour les cadres autonomes ainsi que l'accord sur le droit à la deconnexion.

 

Pourquoi la CFTC a t'elle signé cet accord  ? Parce que les conditions que nous avons pu obtenir sont MEILLEURES que le code du travail et même que la convention collective sur le nombre de jours travaillés par an. Parce que nous avons obtenu que pour les niveaux F (bands 30) chaque salarié choisisse individuellement de conserver son nombre de jours de RTT ou une compensation financière pour les jours perdus. Parce que dans les faits, les cadres chez GBT n'ont jamais compté leurs heures ni ne recoivent compensation pour les nombreuses heures supplémentaires qu'ils offrent à GBT ! 

A qui s'applique cet accord ? à tous les cadres niveaux F (Band 30), Niveau G (Band 35) et hors grilles (Band 40 et +) à l'exception des teams coachs de traveler care et de WFM. Pourquoi avons nous limité l'application de l'accord ? parce que dans les faits les coachs et WFM sont liés à l'horaire collectif des BTC, qui donc les contraint dans leur capacité à organiser en toute autonomie leur journées de travail. Donc, pour ces salariés, rien ne changera en 2020.

Pour les cadres concernés, chacun recevra un avenant individuel à son contrat de travail, qui devra spécifier l'augmentation salariale associée, le nombre de jours travaillés par an, et chacun aura donc la possibilité de signer ou pas son avenant, et pour les Band 30 de choisir son option au regard de sa situation propre. 

Dans le quotidien, cet accord signifie qu'un cadre en forfait jour n'est pas tenu au respect d'horaires de travail sauf impératifs ponctuels, que donc un manager ne pourrait plus vous dire "tu es arrivé en retard ce matin" ce qui n'exlut pas cependant d'être à l'heure à une réunion ou un rendez vous. Néanmoins, vous continuerez à bénéficier du droit au repos quotidien de 11 heures par 24 heures. Ainsi si pour un évènement par exemple, vous travaillez jusqu'à 23h un soir, il relèvera de votre autonomie de ne débuter votre travail le lendemain qu'à 10h00. 

Pour suivre les jours travaillés, mais aussi le respect des temps de repos légaux, chacun devra tenir à jour un fichier répertoriant ses jours non travaillés, malheureusement un outil de gestion informatisé n'a pas pu être mis en place dans le cadre de cet accord, mais nous ne perdons jamais espoir à la CFTC !  

 Un autre élément fondamental de cet accord est bien sur le suivi de la charge de travail, garde fou essentiel à respecter puisque les heures travaillées ne sont plus un critère. Pour évaluer et suivre cette charge, vous aurez 2 fois par an un entretien spécifique avec votre manager. Le passage en forfait jours ne changera pas votre charge de ravail, toujours lourde chez GBT, mais ces entretiens bi-annuels vous permettront d'exprimer officiellement et dans un document transmis à la RH si vous estimez que votre charge de travail est trop lourde. GBT serait en défaut face à ses obligations légales si elle ne menait pas d'actions pour rétablir la situation. Cet aspect de l'accord peut vous paraitre moins important, alors que c'est une point essentiel car il s'impose à GBT qui ne peut pas y déroger.

En parrallèle, la CFTC est également signataire de l'accord sur le droit à la déconnexion, qui lui s'applique à l'ensemble des salariés. Pour la CFTC, c'est une première étape vers notre objectif : un accord plus large sur la Qualité de Vie au Travail. A compter de 2020, des alertes seront mises en place pour identifier les connexions récurrentes hors des horaires normaux d'ouverture, pour sensibiliser les salariés à la nécessité de préserver les temps de repos et la vie personnelle. 

CFTC, à vos cotés pour défendre vos droits. 

 

 

Référent harcèlement sexuel et agissements sexistes

Par Le 24/06/2019

ReeferentDepuis le 1er janvier 2019, la loi prévoit des référents à disposition des salariés pour toute question relative au harcèlement sexuel et aux agissements sexistes. L'un des référents est désigné par l'entreprise, l'autre est élu parmi les représentants au CSE.

Jv 1Jocelyne Vignon a été désignée pour remplir ce rôle par vote à la majorité des membres du CSE. 

Son rôle est défini ainsi : Il sera en charge d'orienter, d'informer et d'accompagner les salariés en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes (article L. 1153-5-1 du Code du travail). Ainsi, les entreprises verront leur obligation de prévention renforcée, complétée par une obligation de réaction, par la mise en place d'un référent harcèlement sexuel car ce dernier, après sa formation, aura pour rôle d'être un soutien moral à toutes les victimes de harcèlement sexuel et d'agissements sexistes sur le lien de travail.

 

NAO 2019 : c'est signé !

Par Le 15/02/2019

Nao 19

Comme tous les ans, les Négociations Annuelles Obligatoires se sont déroulées chez GBT depuis décembre 2018. Nous vous avions informés des principales demandes que la CFTC a formulées, et nous sommes parvenus au terme d'une ultime réunion le 5 février à un accord, confimé par signature hier.

Nous avons obtenu plusieurs de nos demandes (partiellement ou totalement) :

Nao 19 tab2

Nos autres demandes n'ont pas (encore) abouti, notamment l'augmentation de la prime de télétravail, le remplacement de dispositif de berceau, etc etc ... et nous le regrettons. Mais nous poursuivrons nos efforts en 2020 pour proposer des mesures concrètes qui font une différence dans votre vie ou votre pouvoir d'achat.

CFTC, une équipe AVEC VOUS et POUR VOUS !

NAO 19 : ce que nous demandons pour VOUS !

Par Le 29/01/2019

Nao 19Comme tous les ans, les Négociations Annuelles Obligatoires portant sur la rémunération, le temps de travail, les avantages sociaux, ont été ouvertes début Décembre. La CFTC a soumis dès la fin décembre ses revendications à la Direction. Faute d'avoir reçu les demandes de toutes les organisations en début d'année, la Direction a été contrainte de décaler les étapes de la négociation. 

Nous partageons ci-dessous les principales demandes que nous avons formulées pour VOUS cette année :

  • Attribution d'une Prime "MACRON" de 150€ à tous les salariés dans le cadre du dispositif légal
  • Augmentation générale des salaires de 2,5%
  • Augmentation de la prime TAD, à 115€ brut par an
  • Augmentation des primes Incentives Traveler Care (TC et Coach) Meetings & Events et AIA
  • Reconduction des mesures NAO des années précédentes : Lundi de Pentecôte, jour de congé supplémentaire à compter de 30 ans d'ancienneté, prime de transport pour IDF et prime d'indemnité kilométrique vélo, 1 heure de moins pour les femmes enceintes à/c du 5ème mois de grossesse, heures pour la rentrée scolaire, 6 x 1/2 journée pour rdv médicaux pour personnes en situation de handicap.
  • Extension de la prime de longue activité jusqu'à 25 ans.
  • Reconduction de la validation de la modalité de temps de travail 35h en 4 jours pour les personnes de plus de 55 ans.
  • Validation du télétravail pour les femmes enceintes qui en feraient la demande pour la durée de la grossesse.
  • Attribution d'une prime de garde de 250€ par an, sous forme de CESU (en remplacement des attributions de berceau Maison Bleue)
  • Extension des 6 x 1/2 journée pour rendez vous médicaux aux parents d'enfants en situation de handicap
  • Remise en place des CESU aux personnes en situation de handicap (mesure supprimée en 2018 pour des raisons matérielles) en proposant une solution pour remédier aux causes de la suspension de cette mesure.
  • Mise en place au sein de GBT du dispositif de retraite progressive ouvert aux personnes de plus de 60 ans et 150 trimestres (dispositif légal).

Toutes nos demandes ne seront pas satisfaites, nous le savons, mais nous pouruivons nos efforts avec opiniâtreté pour obtenir le maximum pour VOUS !

Nous vous tiendrons informé(e)s des résultats à la clôture des négociations, prévue début Février.

CFTC, Nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

Bienvenue 2019 !

Par Le 02/01/2019

20192018 s'est terminée, dans un environnement social tumultueux, mais nous espèrons que vous aurez pu bénéficier d'une période de Fêtes apaisante, entourés de celles et ceux que vous aimez.

2019 commence, aussi tous les élus et adhérent CFTC chez GBT vous la souhaitent heureuse et sereine ! Dans vos vies personnelles, pour vous et vos familles, la réalisation de vos projets, l'accomplissement au quotidien dans toutes les activités et évènements que vous choisissez ou entreprenez. Nous vous souhaitons que vous en retirerez au quotidien une satisfaction joyeuse qui éclairera vos jours, et que vous pourrez en profiter en pleine santé.

Bonne annee hommesPour vos vie professionnelles, le monde économique et GBT étant ce qu'ils sont, le changement restera d'actualité, c'est inéluctable. Les voeux que nous formons sont que le changement là aussi opérera, et notre entreprise mettra enfin les formes et les moyens pour accompagner ces mutations, pour nous permettre à tous de nous adapter et de prendre une part active et positive à ces évolutions. 

Pour notre part, nous élus CFTC, mettrons toute notre énergie et notre engagement à défendre et obtenir pour VOUS des moyens, des bénéfices, des avancées pour mettre du positif dans ces changements, pour que vous restiez partie prenante de cet avenir professionnel. Quand ce sera nécessaire, nous continuerons à nous opposer, mais aussi nous continuerons à proposer des alternatives, car il est dans notre ADN de rester constructifs ! Pour la CFTC, la réussite de GBT est impérative pour ses employés, pour le maintien de nos emplois, mais GBT n'accomplira rien ni n'obtiendra aucun succès en négligeant Bonnea annee arbreses employés qui en sont au quotidien les artisans.

 

 

Aussi bienvenue à cette nouvelle année 2019, qui comme son nom l'indique apportera du NEUF dans nos vies !

 

Livret

Par Le 24/09/2018

Livret n 3Livret n 3Chèr(e)s Collègues,

Vous étiez nombreuses/x à l'attendre, et à nous le demander, la CFTC est heureuse de vous informer que notre livret "L'essentiel de vos Droits" n°3 est disponible. 

La mise à jour comprend l'actualisation des accords d'entreprises, des avantages sociaux pour les salariés, mais aussi sur les règles générales du droit relatives au temps de travail par exemple. Le livret vous présente également les changements introduits par les Ordonnances Macron dans la représentation du personnel. 

Le livret va être distribué sur les plateaux et implants tel que prévu pour la distribution de documents syndicaux.

Nous invitons les télétravailleurs que souhaitent le recevoir à nous contacter en suivant ce lien pour que nous vous l'adressions par courrier dans les meilleurs délais.

 

Déjà la rentrée !

Par Le 27/08/2018

Back to work 1

Cela parait hier, on ne pensait qu'à nos prochaines vacances, à se reposer, à se retrouver en famille ou avec des amis, ou les deux, au bord de la plage, à la campagne ou à la montagne, en France ou ailleurs, mais toujours au soleil ....

Mais c'était bien hier, et demain déjà c'est la rentrée ....

Tous ces moments de vacances sont pour la plupart d'entre nous maintenant des souvenirs, la réalité professionnelle nous a rattrapé : back to work !

Aussi, on organise la rentrée des enfants, on organise les activités pour l'année à venir, et on reprend son poste avec un niveau d'enthousiame assez variable, en se demandant globalement quels sont encore les changements (intervenus et à venir).

Changement 2Question changements, encore cette année, nous devrions être " au taquet" : le rachat officialisé cet été de HRG y pourvoira dans les mois à venir certainement, le projet de remplacement du parc informatique devrait apporter la petite note techno, et enfin les prochaines élections professionnelles qui se dérouleront à partir de la mi-octobre apporteront la note finale des changements "attendus" pour cette année.

Et qui sait, en plus peut être aurons nous quelques changements "SURPRISE", si des fois cela nous manquait, et pourquoi pas sur les sujets que NOUS employés voudrions voir changer : SMART, charge et conditions de travail, communication, la liste est longue .....

Tartre

Coté changement, chez GBT, c'est sur que question flexible on n'a pas le temps de s'entartrer  
Clin oeil

Bonne rentrée à toutes et tous !

 

Déménagement du site de BORDEAUX

Par Le 25/08/2018

Le déménagement du site de BORDEAUX Mérignac vers un nouvel immeuble situé en proximité est reporté suite à des problèmes techniques. La nouvelle date de déménagement sera confirmée aux élus lors du prochain CHSCT.

Bdx 2

Le collectif gagne !

Par Le 16/07/2018

Bravo à l'équipe de France qui a gagné une nouvelle coupe du monde de football, la seconde !Coupe du monde

Nous avons été nombreux(ses) à soutenir de près ou de loin, vrais supporters ou d'occasion, les bleus de France dans cette coupe du monde qu'ils ont remportée et qu'ils vont ramener chez nous. Et nous avons tous partagé hier, et pour les prochains jours cette fierté qui est la leur, et la joie qu'ils nous ont donnée et que nous leur rendons.

S'il y a une chose à retenir de ce magnifique succès, c'est que c'est UNE EQUIPE qui a gagné, des hommes qui ont oeuvré ensemble vers un objectif commun et partagé, des hommes qui se sont soutenus les uns les autres pour faire face ensemble aux difficultés ( et le moins qu'on puisse dire c'est que certains adversaires étaient difficiles à battre !), des hommes qui ont participé selon leurs qualités, qui se sont aidés pour palier aux points faibles et utiliser au mieux les forces, et même ceux qui n'ont pas joué ont contribuer à l'esprit et à la force de cette équipe pour aller à la victoire ! 

Coupe du monde2Retenons cet exemple, inspirons nous en : c'est le collectif  qui gagne ! 

Pour nous à la CFTC, cet exemple n'est que la confirmation factuelle de notre conviction profonde et de ce qui nous motive et nous anime au quotidien dans l'exercice de nos mandats : toujours oeuvrer pour le collectif des salariés que nous représentons ! toujours agir au sein de notre équipe d'élus dans cet esprit de soutien et d'entraide, au bénéfice de tous !

Alors, profitons tous ensemble de cette belle victoire, et défendons le collectif !

Coupe du monde3

 

Bonnes vacances !

Par Le 06/07/2018

ChanegemntCher(e)s Collègues,

Nous voilà déjà à la mi-année. Après un hiver exigeant, qui a vu de profonds changements dans l'organisation du travail avec SMART et le déploiement de CISCO, le printemps avec ses grèves "perlées" a été une nouvelle période difficile à traverser pour toutes les lignes, mais plus particulièrement pour les opérations et les commerciaux, interlocuteurs quotidiens de nos clients !

Vacs avionEnfin, les vacances sont là, profiter d'un repos amplement mérité !

Tous les élus CFTC vous souhaitent un bel été : 

Du soleil pour recharger vos batteries bien à plat ! 

Du dépaysement que ce soit en France ou plus loin à la mer, à la campagne ou à la montagne pour élargir votre horizon !

Des moments de convivialité avec vos familles et amis, autour d'un repas ou d'une fête, pour remettre du rire et de l'humain au centre !

Et pourquoi pas, des succès collectifs (champions du monde pourquoi pas !) ou individuels (les examens de vos enfants) !

La CFTC restera en avant poste et poursuivra son travail pendant l'été, pour défendre vos droits et vos conditions de travail, présents à vos cotés car c'est notre engagement !

 

Une "fake news" sur GBT

Par Le 28/05/2018

Fake newsVendredi dernier le magazine touristique "La Quotidienne" annonçait une en exlusivité : "GBT aurait été en négociation finale pour entrer au capital du Groupe Marietton, actionnaire de Havas Voyages" (spécialiste voyage d'affaires dans les PME-PMI).

En plus de l'offre d'achat de HRG déjà annoncée et en cours d'examen par les autorités de concurrence, cette annonce paraissait étonnante sans compter l'effet retour en arrière nostalgie d'un re-mariage Havas Amex !

Les démentis n'ont par tardés, aussi fermes du coté GBT que du coté Marietton, un tel projet n'est absolument pas en dicussion. La "nouvelle exclusive" a depuis disparu du site de La Quotidienne.

La bonne nouvelle c'est qu'on ne prête qu'aux riches, même lorsqu'elle est fausse ! 

 

Des paroles ou des actes, la CFTC choisit et réussit

Par Le 24/05/2018

 

Là où certains parlent et font des discours, la CFTC, elle, choisit d'agir, au quotidien pour DEFENDRE VOS DROITS !

Home 2Dernier exemple en date : la nouvelle vague de télétravail en cours de déploiement. Sollicités par plusieurs salariés de cette vague, nous apprenons que pour un certain nombre d'entre eux, pour des raisons techniques diverses, l'intallation d'une connexion internet professionnelle est impossible.

 

GBT a donc informé les salariés candidats dans cette situation qu'il leur faudrait utiliser leur connexion internet personnelle, ce pourquoi nous avons été saisis. Immédiatement, la CFTC est intervenue formellement auprès de la Direction en rappel de l'application de l'accord d'entreprise Modulation qui très clairement indique que GBT prendra en charge les Pausefrais techniques et de communication liés au télétravail.

Suite à notre intervention, l'installation des TAD a donc été mise en "pause" le temps que soit clarifiée cette problématique.

40La CFTC a donc obtenu confirmation qu'en application de l'accord, si l'installation d'un équipement pro est techniquement impossible, GBT compensera l'utilisation de l'accès internet personnel en prenant en charge l'abonnement (hors options type télévision, etc) au réel avec un plafond maximum de 40€ par mois, pour les collaborateurs en télétravail à 100%.

Les salariés devront établir mensuellement une note de frais, avec copie de leur facture, pour bénéficier de cette prise en charge.   

FwdLa Direction de GSD ayant apporté une réponse satisfaisante à la problématique que nous avons soulevée, et respectant ainsi parfaitement les engagements pris au travers de l'accord, le déploiement de la nouvelle vague TAD repart en mode "Forward" et les candidats seront prochainement conviés à une réunion pour répondre aux dernières interrogations et clarifications (notamment sur la modulation du temps de travail).

Pour les élus CFTC, ce qui importe avant tout, c'est le résultat obtenu POUR VOUS !

C'est ce qui motive nos actions au quotidien, dans le cadre légal qui s'impose à nous, sans concession et sans relâche, en restant au plus proche du terrain. C'est la responsabilité que vous nous avez confiée en choisissant les élus CFTC pour vous représenter, nous l'assumons et en sommes respectueux, elle nous inspire, et chaque réussite que nous obtenons est notre manière de vous en remercier.

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS ! 

  

NAO Branche 2018 : la CFTC a signé !

Par Le 20/04/2018

NaoCette année encore, la CFTC a signé l'accord de branche des NAO de 2018

Au terme d'une négociation ardue, les organisations syndicales ont obtenu l'augmentation des minimas sur tous les groupes conventionnels, applicable au 1er Avril,  comme suit :

Groupe A : 1,53%

Groupe B à G : 1% 

Cet accord, hélas, ne constitue pas une augmentation générale des salaires, cela n'existe plus depuis longtemps, et fort heureusement chez GBT, les salariés ne sont pas payés au minimas de groupe puisque nous avons négociés des salaires minimum d'entreprise (soit 1,5% de plus que les SMCG) qui du coup vont être automatiquement réévalués. Pour quelques salariés qui seraient à ce minima, l'augmentataion sera automatqiue. 

NaoPour tous ceux qui ont plus de 2 ans d'ancienneté, cet accord aura un effet automatique sur nos primes d'ancienneté, puisque qu'un % égal au nombre d'années de présence chez GBT s'applique au salaire minimum de groupe pour déterminer le montant. 

Vous en verrez l'effet sur votre paie d'Avril, et si l'annonce est parue trop tardivement par rapport à la cloture de nos paies d'Avril, le rattrapage sera effectif en Mai rétaroactivement au 1er Avril.

Jocelyne Vignon représente la CFTC au sein de la Commission des Affaires Sociales des Entreprises du Voyages (ex SNAV).

CFTC, VOUS informer pour mieux VOUS Défendre 

Bonne Année 2018 !

Par Le 29/12/2017

2017 18Cher(e)s Collègues,

 

Déjà 2017 se termine, avec son lot de réussites et d'échecs, ses moments de joies ou plus difficiles, que vous avez partagés avec vos collègues et avec vos proches, et aussi avec le soutien et l'aide des élus CFTC qui sont à vos cotés au quotidien.

2018 cftc monde2018 s'annonce, avec son lot de changements à venir : nouvelles adresses e-mail, organisation SMART, et les autres projets que nous découvrirons au fil des mois, car si une chose ne manque pas chez GBT, c'est bien les projets !... on pourrait espèrer qu'ils soient juste un peu mieux maitrisés et cadrés depuis le temps, et surtout que les nouveaux projets s'améliorent en tirant les enseignements des projets précédents !

2018 arrive, avec de nouveaux défis : des clients à gagner ou retenir, des boulversements dans le voyage d'affaires, de nouveaux acteurs comme Google, de nouveaux modes de distribution basés sur le numérique avec ou sans des acteurs historiques comme Amadéus, autant d'évolutions qui auront aussi un impact sur notre métier et notre travail.

En 2018, nous devrons nous adapter, nous devrons nous approprier ces changements comme nous l'avons toujours fait, et parce que c'est justement pour cela que GBT est redevenu leader en France. C'est bien grâce aux efforts de chacun au quotidien à son poste quel qu'il soit que se contstruit le succès de GBT, c'est bien grâce au professionnalisme et à l'engagement de tous que se construit la réussite de GBT. La Direction ne doit pas l'oublier : nous sommes tous l'un des maillons dans la longue chaine du succès. Si on tire trop dessus, si on les soumets à trop de tension ou d'érosion, si on les laisse s'épuiser par négligence au lieu des les entretenir, les maillons peuvent lacher et briser cette chaine vertueuse.

Cftc 2018Cftc 20182018 c'est aussi les prochaines élections professionnelles, vous pourrez VOUS EXPRIMER, choisir celles et ceux qui vous représenteront pour les prochaines années. Là aussi, de profonds changements interviennent, conséquences de  ordonnances Travail : une seule instance, le Conseil Social et Economique, de nouvelles règles en matière d'Hygiène et de Sécurité, de négociations collectives. Plus que jamais, il sera donc important que vous votiez pour celles et ceux sur qui vous pourrez compter pour vous défendre, pour travailler à vos cotés, pour construire un dialogue social équilibré entre l'intérêt des salariés et celui de GBT, dans un environnement métier bouleversé. 

2018 sera donc aussi pour les élus, actuels et futurs, une année de grands changements, nous nous adapterons, nous apprendrons, nous resterons à vos cotés, si vous le choisissez par votre vote.

2018

 

Tous les élus CFTC, présents et futurs, vous souhaitent une bonne année 2018, tant dans la vie personnelle que professionnelle, pour vous et ceux qui comptent pour vous.  

SMART à Noel, qui sait à Pâques !

Par Le 20/10/2017

Smart le chat

La procédure de consultation du CHSCT puis du Comité d'Entreprise sur le projet SMART est arrivée à son terme. Nous publierons très rapidement un FLASH CFTC spécifique sur le sujet.

Les 2 instances se sont majoritairement prononcées DEFAVORABLES.

Retrouvez dès maintenant ci-dessous les avis CFTC sur le projet.

Smart avis cftc au chsct 12oct17smart-avis-cftc-au-chsct-12oct17.pdf (460.51 Ko)

 

Smart avis cftc au ce 19oct17smart-avis-cftc-au-ce-19oct17.pdf (457.05 Ko)

Déménagement du site de LYON

Par Le 17/10/2017

Le CE et le CHSCT ont été consultés sur le projet de déménagement du site de LYON, rendu obligatoire du fait des importants travaux de réaménagement dela Gare de Lyon Part Dieu.

Retrouvez en suivant ce lien le FLASH CFTC consacré à ce projet Flash CFTC n° 36 : LYON

Lyon vueheadermax 1030x475

Bon 1er Mai à tous !

Par Le 01/05/2017

Tous les élus et adhérents CFTC vous souhaitent un très bon 1er Mai !

Muguet17

Les salariés de CWT en grève

Par Le 19/04/2017

AGreve main l'instigation de l'intersyndicale (dont fait partie la CFTC) les salariés de CWT, tous sites confondus en France, ont été appelés une mouvement de grêve hier après midi.

Outre l'objectif d'amener la Direction à de réelles négociations, ce mouvement visait à protester contre la suppression envisagée de 132 postes, due à la digitalisation et à l'externalisation, et d'autre part à obtenir des indemnisations "dignes" pour les salariés impactés par ce plan, à la hauteur des moyens du Groupe. 

Les salariés étaient aussi appelés à s'élever contre la dégradation des conditions de travail découlant de cette réduction massive des effectifs. 

Il semblerait que le mouvement ait été bien suivi, notamment sur les 2 plateaux importants dont la fermeture est envisagée (St Etienne et Nantes). 

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre !

Quand la CFTC agit : soyons clairs !

Par Le 20/03/2017

Stop3Certaines et certains d’entre vous ont pu s’interroger, voire se méprendre peut être, sur l’action que nous avons proposée récemment pour soutenir nos collègues confrontés à un plan social massif mis en place par la Direction de Carlson Wagons Lits.

Certaines ou certains ont même pu aller jusqu’à « être choqué(e)s que nous soutenions notre concurrent » ! A notre tour de nous étonner d’un tel raccourci !

 Fort heureusement, vous avez été nombreuses et nombreux à comprendre le sens profond de notre message : NOUS SOMMES TOUS AGENTS DE VOYAGES, nous sommes INQUIETS POUR NOS EMPLOIS, et nous sommes PRETS A LES DEFENDRE.

Car si l’on en croit notre expérience et ce qui aujourd’hui semble devoir justifier la suppression de 300 poste chez notre concurrent, c’est la numérisation de nos métiers et Num emploil’externalisation des tâches vers des pays à « bas coûts » aussi appelé dumping social. Nous n’avons pas oublié la spirale infernale destructrice qui de sabrage dans les effectifs en réduction de coûts tous azimuts décidés en haut d’une tour à New York aboutit à la perte de qualité et donc de clients ….puis à  nouvelles mesures drastiques, etc etc etc ….

Si aujourd’hui chez GBT, nous pouvons sembler épargnés, nous n’avons pas oublié le traumatisme humain que cela représente, ni ne sommes assez naïfs pour croire que cela ne pourrait se reproduire.

Alors nous pourrions aussi dire « chacun son tour » ou pire encore « j’aime autant eux que nous » et nous réjouir ouvertement de cette situation. Mais cela serait de courte vue, et bien contraire à notre vision collective de notre métier et des risques qui le menacent !

Lorsque nous nous réjouissons, c’est des succès que GBT a pu engranger grace aux efforts de tous au sein de l’entreprise : des conseillers voyages au PDG car ni les uns ni les autres ne peuvent réussir les uns sans les autres, et chacun à son niveau y met le même degré d’engagement et de professionnalisme.

Points iAussi, remettons les points sur les i et les barres sur les t, et l'église au milieu du village !

Otons les doutes, écartons les méprises, levons les suspicions infondées, rectifions les erreurs, faisons disparaitre toute tentative de détournement ou de distorsion, détrompons sans aucune ambiguïté celles et ceux qui auraient par un raccourci trop facile pu interpréter notre action comme « un soutien de notre concurrent » : nous, avec vous par vos nombreuses réponses, soutenons des agents de voyages dans la tourmente, et nous affichons ENSEMBLE haut et fort notre détermination à défendre NOS EMPLOIS et NOTRE AVENIR DANS LE VOYAGE D’AFFAIRES !

Rien de plus, mais rien de moins !

CFTC, nos forces POUR Vous et AVEC Vous !

 

Quand la CFTC agit : MERCI et continuons ...

Par Le 22/02/2017

Stop1

En solidarité avec nos collègues de CWT confrontés à un plan social d"envergure motivé par la digitalisation, mais aussi pour affirmer une volonté COLLECTIVE de SE MOBILISER pour défendre les emplois dans toute l'industrie du Voyages d'Affaires, NOS EMPLOIS, nous vous avons proposé de participer en envoyant une photo de "STOP" vendredi dernier 17 Février.

Stop2

Vous nous avez entendus, et surtout vous nous avez exprimé votre mobilisation en nous envoyant de nombreux témoignages de soutien et photos ! Certains et certaines d'entre vous aussi nous écrivent depuis ce week end pour regretter de n'avoir pu le faire Vendredi car en vacances. Il n'est jamais trop tard pour se mobiliser, alors continuez à nous envoyer vos photos de STOP toute cette semaine !  et incitez vos collègues à faire de même car il n'est jamais trop tard pour BIEN FAIRE !

Votre anonymat est parfaitement respecté, c'est votre action COLLECTIVE qui importe, et votre satisfaction de savoir que vous avez contribué à ce mouvement de fond pour affirmer que

Stop3

VOTRE EXPERTISE ne peut être remplacée par un robot,

que VOTRE ENGAGEMENT ne peut être remplacé par une externalisation,

que c'est VOUS qui délivrez et créez la valeur du service au client, que c'est VOTRE TRAVAIL qui donne sa puissance à la marque et pas l'inverse.

Stop4

 

Chaque photo de STOP de plus, est une pierre apportée à la défense de nos emplois en France.

MERCI d'avoir répondu présents en nous envoyant déjà toutes ces photos, VOUS NOUS AVEZ ainsi CONFIRME que NOUS REPRESENTONS BIEN vos préocupations et attentes !

CFTC, Nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Quand la CFTC agit ! Participez ...

Par Le 14/02/2017

s-opooser-proposer.jpgLa CFTC est un syndicat favorable à la réforme, qui aborde les relations sociales avec un esprit constructif pour trouver un équilibre entre les besoins de l'entreprise et les intérêts des salariés. C'est la pratique que notre syndicat met en oeuvre au niveau de la branche, et décliné ensuite tant bien que mal au sein des sections dans les entreprises, comme nous chez GBT, nous venons encore de le prouver en signant les NAO 2017.

Pour autant, parfois, cette approche positive n'aboutit pas à l'équilibre recherché. Il faut parfois passer à la vitesse supérieure.

JugeC'est ce qu'a fait récemment seule la CFTC CWT, soutenue par le Syndicat AGENCE DE VOYAGES CFTC auquel nous sommes également rattachés en contestant auprès des tribunaux le PLAN de SUPPRESSION de 30 postes présenté par CWT en 2016, touchant principalement le département Meetings & Events .

Les points contestés portaient principalement sur l'impossibilité affichée par la Direction de CWT à reclasser les salariés dont les postes étaient supprimés (les fonctions comptables Back Office M&E qui devaient être externalisées dans un pays de l'Est). Or, pour la CFTC un comptable reste un comptable, quels que soient les éléments qu'il comptabilise !

Et le juge a donné raison à la CFTC, en annulant l'homologation du PSE  ! Les efforts et l'engagement de nos collègues pour défendre les salariés ont porté leurs fruits.

Certes, cette victoire est éphémère car la Direction de CWT vient d'annoncer encore un nouveau PSE de plus de 150 postes en France, dans le cadre du déploiement d'une stratégie "3:0" de réorganisation mondiale autour de l'évolution numérique. Et alors que tant de postes seraient supprimés en France chez nos confrères, 175 postes seraient créés en Pologne. Ces informations sont pour l'instant incomplètes émanant du Comité Européen de CWT. Mais un Comité Central d'Entreprise est convoqué en France chez CWT le 17 Février. 

A cette occasion, la CFTC CWT appelle tous les salariés à exprimer leur ras-le-bol des plans sociaux à répétition et de destruction d'emplois qui pèsent toujours sur les mêmes, alors que la Direction du Groupe elle a "quitté le navire" ! 

Cela vous rappelle quelque chose peut être ? D'autant que celui qui a si longtemps présidé aux destinées de CWT préside maintenant à la nôtre.

StopLa CFTC GBT vous appelle à démontrer votre solidarité avec nos collègues de CWT : affichez la le 17 Février en portant sur vos vêtements un "STOP" pour dire aussi que vous aussi vous êtes inquiets pour votre avenir, celui de notre profession dans son ensemble et que vous voulez les défendre.

Pour savoir comment faire, suivez ce lien 

Que vous soyez sur site, en implant, ou en télétravail envoyez les photos de vos "STOP" à cftc.aev@gmail.com, nous les partagerons avec nos collègues de CWT, en témoignage de notre solidarité, mais aussi de notre capacité à nous mobiliser COLLECTIVEMENT pour SAUVER NOS EMPLOIS ! 

Soyons aussi leaders dans l'action !

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

NAO 2017 : pourquoi nous signons !

Par Le 03/01/2017

EngagementComme les années précédentes (voir notre article Le mieux ennemi du bien !) la CFTC a signé ce 26 Décembre le protocole d'accord NAO 2017, garantissant ainsi à TOUS les bénéfices et avantages obtenus, passés et nouveaux.

Pour la CFTC, au regard des discours tenus en particulier lors de la Grande Boucle, il aurait été inacceptable de ne pas reconduire l'enveloppe Naod'augmentation au moins à hauteur de 2016 POUR VOUS : 1,5% de la masse salariale sera allouée aux augmentations, au mérite en maintenant le minimum de 40€ bruts. Une enveloppe complémentaire de 0,4% sera utilisée aux augmentations liées à l'ancienneté comme prévu par notre Convention Collective.

Pour la CFTC, il aurait été inacceptable de ne pas maintenir les avantages obtenus POUR VOUS les années passées : Lundi de Pentecôte non travaillé, jours de congés supplémentaires à partir de 20 ans d'ancienneté, 1/2 journée pour la rentrée scolaire, 1heure de moins par jour à compter du 5ème mois de grossesse, 350€ par an en chèque CESU et 6 journées d'absence autorisée pour les personnes en situation de handicap, réservation de berceaux, pour citer les principaux.

Pour la CFTC, il aurait été inacceptable de ne pas apporter de nouvelles avancées en 2017, et plusieurs des revendications soumises et portées par la CFTC ont été entendues et acceptées :

  • l'examen systématique de toutes les demandes de temps partiel "choisi" , pour ne plus limiter aux obligations légales les contrats en temps partiel
  • la conclusion d'un accord de PLAN EPARGNE RETRAITE COLLECTIF (PERCO), dispositif intéressant pour les salariés pour préparer et compléter leurs revenus à la retraite, notamment avec des jours de congés ou RC. La Direction étudiera en complément des options d'abondement du PERCO dans le cadre de la négociation du temps de travail.
  • L'instauration d'une Indemnité Kilométrique Vélo, tel que prévu par la loi en 2016, à concurrence de 200€ par an, cumulable à un abonnement aux transports en commun.

RefusCertes, nous pourrions choisir de ne regarder que nos nombreuses demandes qui ont été refusées, de rester dans une position de principe par rapport à des consignes générales émises par notre syndicat, nous pourrions bloquer sur la suppression de la prime Naissance en 2017, et adopter comme d'autres une posture de contestation stérile en refusant de signer un accord "a minima" ?

et pour quel résultat ?

POUR RISQUER DE PERDRE CE QUI A PU ETRE ACQUIS LES ANNEES PASSEES ?

POUR LIMITER ENCORE PLUS LES ENVELOPPES D'AUGMENTATION ?

POUR RENONCER A OBTENIR DE NOUVEAUX AVANTAGES, MEME SI NOUS LES JUGEONS INSUFFISANTS ?

Ce n'est pas le choix que nous faisons, conscients de la confiance que vous avez placé en la CFTC en nous accordant la majorité aux élections professionnelles. Notre responsabilité est de défendre VOS DROITS sans relâche, d'améliorer et d'étendre LES AVANTAGES SOCIAUX POUR VOUS par une négociation constructive, et chaque nouvel avantage est bon à prendre POUR VOUS. 

Meneur 1C'est pourquoi la CFTC a été une nouvelle fois la seule organisation syndicale à signer les NAO 2017, et nous assumons pleinement ce choix, motivé par l'intérêt COLLECTIF des salariés de GBT.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

Au revoir 2016, bienvenue 2017 !

Par Le 28/12/2016

Chères et Chers Collègues,

Bye16Après une année 2016 difficile dans le monde et en France, jalonnée d'évènements brutaux notamment sur la Côte d'Azur et récemment à Berlin, ou de guerres insupportables comme en Irak ou en Syrie; Une année 2016 surprenante, au travers de votes déroutants comme le Brexit ou l'élection américaine dont les conséquences apparaitront en 2017; mais aussi une année 2016 qui a vu renaitre la performance commerciale de GBT, et des 2016 2017succès portés par TOUS les salariés, sans pouvoir malheureusement éviter les destructions d'emplois que nous avons subi en particulier à la Finance, 2016 s'en va et ne sera dans quelques jours déjà plus qu'un souvenir révolu

 

Et déjà, 2017 est là, porteuse d'espoirs individuels ou collectifs, qui verra des surpises bonnes ou mauvaises, à l'échelle de notre entreprise, mais aussi de la France et du monde, toutes choses qui auront des effets sur nos vies et nos avenirs. 

2017

Tous les élus CFTC forment des voeux pour que cette année 2017 vous soit heureuse et sereine, dans vos vies personnelles avant tout pour faire face aux tourments du monde avec celles et ceux qui vous sont chers, que cette année 2017 vous soit remplie de succès et de réalisations collectives dans vos vies professionnelles, car c'est en équipe et en travaillant ensemble à un objectif commun que se construisent les vraies réussites. 

CFTC, AVEC et POUR VOUS !

http://bonneannee.cftc.fr/

Bonne annee 2017

Bonnes fêtes à tous !

Par Le 20/12/2016

0286dc8e 300x282Chères et chers Collègues !

Incroyable, une nouvelle année est passée, Noel et la fin de 2016 sont déjà là !

Les plus chanceux prendront quelques vacances, chez eux, en famille ou à la neige, les plus vaillants assureront le service pendant cette période.

Dans tous les cas, tous les élus CFTC vous souhaitent de passer de très chaleureuses et joyeuses fêts de fin d'année, entourée de vos proches et de celles et ceux qui comptent pour vous !

De profiter de moments de détente, de gourmandise, de surprises et de cadeaux, de convivialité et de partage.

Vos élus CFTC : Agnes, Anne, Caroline, Véronique D., Laurence, Emmanuelle, William, Philippe, Estelle, Christophe, Véronique P., Cathy, Nathalie, Marie, Cécile, Fabrice, Laurent; Christine et Jocelyne, à vos cotés tout au long de 2016 et pour 2017 !

Reveillon

Renouvellement des commissions du CE

Par Le 20/12/2016

Ce 1Comme prévu au Règlement Intérieur du Comité d'Entreprise, sur proposition des élus CFTC, le Comité d'Entreprise a procédé en Décembre au renouvellement de toutes les commissions. Pourquoi avons nous proposé ce renouvellement en cours de mandat ? pour éviter les "rentes de situation" qui pourraient exister, pour revalider les engagements et donc s'assurer de la pleine implication des élus aux positions qu'ils occupent.

Le rôle de scommissions est en effet fondamental car elles préparent et travaillent en profondeur les sujets complexes.Elles n'ont pas de prérogatives spéciales ni ne décident pour le CE, les commissions ont pour mission grâce à leur travail d'analyse et de spécialisation de soumettre des propositions et préconisations à l'instance, notamment dans le cadre des consultations soumises au Comité pour avis. Pour donner un exemple, le principe est le même que celui des commissions de l'Assemblée Nationale !

Travail visibleCar en effet, être membre d'un commission représente beaucoup de travail pour les élus, les sujets étant souvent complexes comme pour la Formation Professionnelle avec de nombreux changements imposés par la loi ces dernières années, ou techniques comme à la Commission Mutuelle avec là aussi de nombreux changements liès à la législation, ou encore la Commission Economique qui a en charge de suivre et d'analyser les indicateurs économiques et sociaux de notre entreprise. La Commission Loisirs enfin exige un fort investissement de ses membres au quotidien pour vous apporter tout au long de l'année des activités et des avantages commeles chèques cadeaux divers et variés. En résumé, être membre d'une commission représente un travail considérable et trop souvent transparent, mais essntiel au bon fonctionnement du Comité tant dans son rôle economique que dans son rôle social au travers des bénéfices apportés aux salariés.

Les élus CFTC se sont largement investis depuis 2014 dans les commissions, majoritairement par défaut et faute de candidats sur certains sujets lourds comme la formation, bien loin d'un volonté d'ostraciser qui que ce soit. Les élus CFTC se réjouissent donc de partager le fardeau avec leurs collègues, de voir de nouveaux élus prêts à s'investir pour le bien commun, et prendre leur part au travail invisible des commissions.

Ont été élus pour la CFTC :

Commission Economique : Christine Carré (en remplacement de Jocelyne Vignon) qui conserve également son rôle principal de secrétaire du CE.

Commission Emploi Formation : Catherine Odin (qui en prend aussi le secrétariat lourde tâche à combiner avec son poste de travail au GSD) et Laurent Vicente, par ailleurs secrétaire du CHSCT. Nous remercions  Marie Thiveaud (qui n'a pas présenté sa candidature du fait d'une prochaine absence)  et Sylviane Davenport (qui n'a pas été ré-élue) de leurs contributions sur la première partie du mandat.

Commission Mutuelle : Philippe Robert (qui en conserve le secrétariat aussi en combinant avec son poste et le CHSCT) et Sylvie Schell. Jocelyne Vignon reste quant à elle Représentante Syndicale à la Commission Mutuelle.

Commission Loisirs : Jocelyne Vignon (qui en reste la secrétaire), Estelle Moudiappanadin (qui conserve son mandat de trésorière du CE) et Christophe Fontaine. Nous saluons aussi ici l'engagement de Paul Magellan et de Sylviane Davenport qui vont poursuivre leur travail à nos cotés au sein de cette commission pour vous satisfaire.

Commission Logement : Estelle Moudiappanadin (qui en conserve la présidence), Philippe Robert et Jocelyne Vignon

Commission Egalité Professionnelle : Catherine Odin et Philippe Robert

Commission Incentive GSD : Estelle Moudiappanadin 

CFTC, Nos Forces AVEC vous et POUR Vous !

Pour info, retrouvez sur le site du CE, la composition des commissions https://www.ceaev.fr/index.php?module=elus 

Le règlement Intérieur du CE https://www.ceaev.fr/index.php?module=docs_pv&document=230

 

Enquête : Numérique et Qualité de Vie au Travail

Par Le 01/12/2016

A l'occasion de la "SEMAINE DE LA QUALITE DE VIE AU TRAVAIL" en Juin, La SOFRES a réalisé un sondage à la demande de l'ANACT (agence nationale d'amélioration des conditions de travail). 

Ce sondage portait sur l’impact du numérique et des nouvelles technologies sur leur quotidien de travails'adressant tant aux salariés qu'aux dirigeants d'entreprises.

L’étude menée répond à plusieurs interrogations : de quelle manière le numérique impacte-t-il les formes de travail ? Quelles sont les opportunités et les risques liés à ces constats ? Comment faire du numérique une opportunité pour améliorer la qualité de vie au travail ?

Les pricipaux constats sont les suivants : 

A compter du 1er janvier 2017, la Loi Travail El Khomri introduit un "DROIT A LA DECONNEXION" ainsi qu'une obligation de négocier un accord sur la QUALITE DE VIE AU TRAVAIL. 

Les déléguées syndicales CFTC chez GBT, Christine Carré et Jocelyne Vignon qui portent ces sujets au sein de l'Entreprise sans désarmer depuis des années, poursuivent leurs efforts pour obtenir l'ouverture de négociations sur ce thème global, en lien aussi avec les accords Egalité Professionnelle et Contrat de Génération qui rélèvent des mêmes sujets.

CFTC, Nos Forces AVEC Vous et POUR Vous ! 

J'aime ma boite !

Par Le 20/10/2016

Jaime ma boite 1Vous l'avez peut être entendu à la télé ou dans la Presse, mais jeudi dernier 13 Octobre était la journée "J'aime ma boite" 2016

Nous pourrions nous étonner que GBT n'ait pas saisi cette opportunité pour renforcer l'engagement de ses collaborateurs, mais peut être la "Grande Boucle 2016" que Mr Col vient de conclure à l'évènement TAD était l'initiative GBT s'inscrivant dans cette démarche ? 

SurveyPourtant, les quelques échos entendus sur les résultats de l'enquête "Culture IQ Survey" 2016 qui a comme objectif d'évauler la culture d'entreprise au sein de GBT, et donc de favoriser l'engagement de chacun, semblent être décevants ! La DRH assure que l'analyse des résultats est en cours, sans doute celle de l'an dernier sera t'elle traitée en même temps, et peut être que les collaborateurs en auront une présentation autre que d'un reproche de leur management d'avoir répondu n'importe quoi ... En effet, pourquoi nous demander notre avis sincère si c'est ensuite pour nous reprocher de l'avoir exprimé sincèrement ? GBT veut elle revenir à la technique d'American Express : une enquête obligatoire, avec des réponses "politiquement correctes" obligatoires, permettant une autosatisfaction factice ? Qvt performance

Ce serait vraiment aller contre le sens de l'histoire et la volonté de changement qu'affiche GBT en tous domaines !

En effet, de nombreuses enquêtes et études mettent en avant que l'engagement des salariés est directement lié à la Qualité de Vie au Travail et que cet engagement est un facteur essentiel de performance des entreprises. Ainsi dans l'étude publiée la semaine dernière par le collectif Terra Nova, il est indiqué : "Susciter l’engagement des collaborateurs est possible pour peu que les entreprises se préoccupent des besoins fondamentaux des individus au travail, qui stimulent leur engagement: reconnaissance, compétence, relation à autrui, contribution, soutien social, autonomie, sens, en les intégrant dans un système cohérent (mais pas forcément normatif). Dans ce cadre, les pratiques organisationnelles et managériales jouent un rôle clé. Ces dernières peuvent en effet dégrader ou améliorer la qualité de vie au travail des salariés. Une étude d’Eurofound (2013) montre que certaines pratiques dites innovantes (degré élevé de formation des employés, autonomie importante, concertations fréquentes, etc.), participent de la qualité du management et conduisent à une double performance économique et sociale .(...) . Il s’agit donc de progresser pour celles des entreprises qui seraient engluées dans des modes de relations trop hiérarchiques, descendants, pauvres en échanges. Les entreprises françaises laissent encore trop peu de place au dialogue professionnel et au dialogue social. La question est de savoir comment les équipes dirigeantes et d’encadrement prendront le virage de la confiance, de l’autonomie et de la responsabilisation des collaborateurs.​"

Qvt perf ecoPuisque l'objectif primordial de GBT est d'améliorer la performance de tous ses employés, pour maintenir et accroitre sa position de leader dans le marché du Voyages d'Affaires, analyser en profondeur les ressentis et remontées des salariés dans l'enquête semblerait une étape impérative de dialogue professionnel. En retirer des enseignements sur ce qui doit changer, ce que les employés souhaitent voir changer pour favoriser l'engagement de chacun, notamment en améliorant la Qualité de Vie au Travail semblerait logiquement l'étape suivante pour aller vers une "double performance économique et sociale" en réduisant les "modes de relations trop hiérarchiques, descendants, pauvres en échanges".

Enfin, si la logique devait être respectée et si et si et si car selon toujours l'étude Terra Nova : 

"Cercle vertueuxLa corrélation entre QVT et performance économique est établie dans la littérature (...) Il faut plutôt voir cette interaction comme un cercle vertueux à enclencher. D’une part, la qualité de vie au travail est un levier de compétitivité pour les entreprises car elle permet de mobiliser pleinement le potentiel des employés et de l’organisation. D’autre part, la performance est un signe et une condition de la santé des salariés, ainsi qu’un moyen de trouver des ressources qui peuvent être consacrées à l’amélioration des conditions d’exercice du travail. QVT et performances peuvent donc se renforcer mutuellement."

Qvt cocktailPour la CFTC, c'est sans nul doute la démarche à entamer et suivre, celle que nous défendons sans désarmer depuis longtemps déjà ! notre approche se veut toujours constructive et soucieuse de l'équilibre nécessaire entre les intérêts des collaborateurs et les enjeux de l'entreprise, qui au final doivent converger pour que toutes les parties gagnent.

Nous à la CFTC, nous sommes prêts pour en discuter et pour "enclencher le cercle vertueux QVT - Performance" !

Nous à la CFTC, nous attendons les actes !

 

Pour aller plus loin : http://tnova.fr/rapports/la-qualite-de-vie-au-travail-un-levier-de-competitivite

KDS : l'achat par GBT est effectif !

Par Le 07/10/2016

TechnoSuite à l'annonce rendue publique fin Août, le rachat de KDS par GBT a été finalisé cette semaine. Ainsi, KDS devient une filiale détenue à 100% par GBT qui restera indépendante du reseau Voyages, sans lien localement avec GBT France, et ce afin de préserver une approche "agnostique" tant pour GBT qui pourra soutenir des clients sur d'autres solutions en ligne, ou KDS qui pourra également mettre en place des outils et solutions avec d'autres réseaux. A l'image des relations avec American Express Cartes France, avant comme maintenant. .

Retrouvez ici ce qu'en dit la presse :

http://www.quotidiendutourisme.com/site/distribution-american-express-gbt-finalise-le-rachat-de-kds-103445.html  

http://www.businesstravel.fr/american-express-rachat-de-kds-effectif.html

http://american-express-global-business-travel-annonce-la-finalisation-du-rachat-de-kds

http://www.deplacementspros.com/Amex-a-finalise-le-rachat-de-KDS_a39967.html?TOKEN_RETURN

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre

De la démocratie en général et en particulier

Par Le 20/09/2016

UrneNous vous en informions récemment par le billet Elections au sein du CE, les membres élus du CE ont procédé au remplacement de Marie Ouzougagh qui a dû quitter l'entreprise. Cette élection interne s'est tenue dans le cadre prévu par la loi et le règlement intérieur du CE. Tous les membres du comité en ont été informés dès le mois de Juillet et étaient appelés à faire acte de candidature.

Certains élus se sont positionnés sur les différentes commissions ou missions laissées vacantes par Marie. Contrairement à certaines allégations, aucune consigne de vote n'a été donnée par la CFTC, car c'est tout simplement contraire à nos principes fondamentaux. Chaque réprésentant élu par les salariés détient son vote, et l'exprime en son âme et conscience. JAMAIS les déléguées syndicales CFTC, Christine Carré et Jocelyne Vignon, n'ont émis une consigne de vote, ni n'ont imposé à quelque élu un vote qui aurait été contraire à son choix, ni au CE ni au CHSCT. Toute affirmation contraire relèverait de la désinformation ou même de la diffamation

Chaque élu titulaire peut donc en toute liberté et indépendance exprimer son choix, quelque soit son appartenance syndicale passée ou présente. C'est bien notre conception de la démocratie, et nous n'avons en la matière aucune leçon à recevoir.

De la même façon, nous à la CFTC estimons comme son nom l'indique qu'adhérer à notre section syndicale doit être une démarche volontaire et personnelle. Nous n'imposons ni n'avons jamais imposé une adhésion à nos sympathisants, par exemple pour figurer en bonne place sur une liste électorale, ou pour défendre et soutenir des salariés. Nous nous réjouissons bien sur d'avoir enregistré cette année encore un grand nombre d'adhésions, nous y voyons l'effet de l'implication quotidienne de nos élus à vos cotés, la reconnaissance de nos actions collectives et individuelles, et nous vous sommes infiniment reconnaissantes de la confiance qui nous est ainsi témoignée. Nous nous félicitons aussi de mériter et conserver la confiance de nos adhérents, car aucune défection ou exclusion dans les rangs de la CFTC chez AE GBT non plus. 

Nous allons donc poursuivre sereinement notre tâche au sein du Comité d'Entreprise et de ses commissions, dont nous rappelons ici qu'elles seront toutes renouvelées  en Décembre, sur une propsosition de la CFTC pour éviter des "monopoles" sur la durée du mandat. Et comme toujours, la CFTC n'émettra là encore aucune consigne envers les élus : ni pour se porter candidat, ni pour voter pour telle ou tel.

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS ! 

Des informations pour adhérer : suivez ce lien Balayons les idées reçues, les bonnes raisons d'adhérer ! ou Adhésion.

Donneur de lecon

Mr Chérèque : Moi Président

Par Le 15/09/2016

Ph cLa promotion de Mr Chérèque au rang de Président de GBT est maintenant officielle et publique, reconnaissant son rôle primordial dans la stratégie et les succès de GBT depuis sa création, tant au plan téchnologique que commerciaux.

Cette nommination présente aussi l'avantage d'avoir un Français (Cocorico !!!!) à l'un des plus hauts niveaux de l'entreprise, directement aux cotés de notre nouveau président Mr Anderson. 

Le premier effet colatéral de cette nomination est l'annonce hier d'une nouvelle organisation qui voit le départ de Mme Christine Ourmières Widener, et le rattachement des lignes globales directement aux Régions. Ainsi, John Lyons VP Global reportera maintenant à Elyes Mrad pour la région EMEA.

Retrouvez en suivant les liens ci-dessous ce qu'en dit la presse professionnelle :

http://www.ladn.eu/news-business/marques/philippe-chereque-nomme-president-damerican-express-global-business-travel/

http://www.quotidiendutourisme.com/site/carnet-philippe-chereque-nomme-president-d-american-express-travel-gbt--102825.html

http://www.tendancehotellerie.fr/articles-breves/communique-de-presse/6685-article/philippe-chereque-nomme-president-d-american-express-global-business-travel

http://www.deplacementspros.com/Philippe-Chereque-nomme-president-d-Amex-GBT_a39641.html

et retrouvez ici en Anglais l'annonce de réorganisation interne :

https://gbt.jiveon.com/community/customer-care/blog/2016/09/14/organization-announcement-commercial

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre 

Elections au sein du CE

Par Le 09/09/2016

UrneDu fait du départ de notre élue, Marie Ouzougagh, qui poursuit un projet personnel qu'un refus de télétravail lui a interdit de mener chez GBT et au service des collaborateurs, les membres du CE ont procédé à son remplacement aux différents postes qu'elle occupait.

Paul Magellan a été élu trésorier adjoint, poste qu'il avait déjà occupé en 2014. Il rejoint également la Commission Loisirs qu'il avait quitté suite à des mises en causes infondés qu'il avait subies d'élus contestataires. 

Catherine Odin quant à elle rejoint la Commission Mutuelle.

Jocelyne Vignon a été élue présidente de la Commission Loisirs, elle en est déjà membre depuis quelques mois. 

La CFTC remercie ces élus, qui s'investissent pour servir les salariés de GBT qu quotidien, les aider et remplir leurs rôles d'aide sociale et culturelle, d'information et de soutien. Il y a ceux qui parlent et promettent, et ceux qui travaillent et font !

CFTC, nos forces AVEC vous et POUR vous ! 

GBT investit dans la techno et achète KDS

Par Le 01/09/2016

TechnoLors de la création de la JV, les investisseurs extérieurs ont apporté dans la corbeille de la mariée une belle enveloppe de 900 millions de $ en guise de dot. Depuis, tout le monde attend d'en savoir plus sur l'utilisation de ce trésor de guerre, notamment en termes d'évolution technologique.

Mr Chérèque aura pris le temps de la réflexion, de l'audit et de l'investigation avant de déterminer la stratégie de GBT en la matière, Par un communiqué de presse, le rachat par GBT de KDS vient donc d'être officialisé. le Groupe se dote ainsi d'une solution 100% propriétaire d'outil de réservation en ligne à proposer à nos clients.

KDS devient donc une filiale de GBT, et continuera d'opérer comme une entité séparée, toutes les équipes de KDS étant sécurisées dans leurs emplois.

Kds neoSans conteste ce rachat sera une étape fondamentale dans la stratégie de développement de GBT, à moyen et long terme, et présente des enjeux divers, tant dans la stratégie commerciale avec nos clients que dans les relations avec les fournisseurs. La vente sera finalisée d'ici à la fin de l'année 2016, et tant qu'elle n'est pas conclue, GBT et KDS restent des entreprises distinctes. 

Retrouvez en suivant les liens ci-dessous ce qu'en dit la presse :

http://www.itespresso.fr/voyages-affaires-kds-integre-american-express-global-business-travel-136998.html

http://www.voyages-d-affaires.com/american-express-soffre-kds-20160830.html

http://www.tourhebdo.com/actualites/detail/95411/voyage-d-affaires-american-express-rachete-kds.html

http://www.lechotouristique.com/article/american-express-global-business-travel-rachete-kds,83999

http://www.quotidiendutourisme.com/site/distribution-american-express-gbt-rachete-kds-102349.html

http://www.deplacementspros.com/KDS-rachetee-par-AMEX-menace-ou-opportunite-pour-les-acheteurs_a39405.html 

https://www.afp.com/fr/infos/266/american-express-global-business-travel-rachete-kds-editeur-mondial-de-technologie-integree-saas-pour-les

 

Un nouveau PDG Monde, un cadeau de rentrée ?

Par Le 25/08/2016

Cher(s) Collègues,

Nous espérons que vous avez pu profiter de belles et reposantes vacances, au soleil des régions françaises ou plus lointaines, et que vous avez pu recharger vos batteries pour cette nouvelle rentrée.

Doug aAlors que le printemps a vu le départ de Bill Glenn, PDG venu d'American Express, la rentrée nous apporte la nomination du nouveau PDG, Mr Doug Anderson, qui vient directement de Carlson Wagon Lit, un de nos principaux concurrents. Autre nouveauté, il sera basé à Londres au lieu de New York, Au moins ses townhalls devraient être planifiés à des horaires plus abordables ...

De par son expérience, sans nulle doute, notre nouveau PDG connait l'activité Voyages d'Affaires, ses challenges et ses enjeux. Il semblerait également qu'il ait acquis chez nos confrères une réputation de "cost killer" aux méthodes directes (expéditives même selon certains) ! Mais, autre particularité, Mr Anderson a prédit de nouvelles concentrations nécessaires dans le Voyages d'Affaires. L'avenir nous dira si sa boule de cristal est connectée ...  

Retrouvez en suivant ces liens, ce qu'en dit la presse 

http://www.laquotidienne.fr/du-remue-menage-dans-le-voyage-daffaires/

http://www.tourhebdo.com/actualites/detail/95302/actualites_detail_ils_bougent/doug-anderson-devient-le-nouveau-pdg-d-american-express-global-business-travel.html

http://www.lechotouristique.com/carnet-des-decideurs/anderson-doug,69339

http://www.deplacementspros.com/Nouveau-PDG-pour-Amex-GBT-C-est-l-ancien-CEO-de-CWT-_a39290.html

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre !

Bonnes vacances !

Par Le 18/07/2016

Cher(e)s Collègues,

Vacs avion

Tous les élus et adhérents CFTC vous souhaitent de bonnes et reposantes vacances !

Be niceLe contexte général de ces dernières semaines a été particulièrement difficile, éprouvant même pour nos collègues de Sophia ces derniers jours. Il est donc essentiel de prendre un repos bien mérité, de se ressourcer auprès de familles et amis, de reconstituer des réserves de soleil, de calme, de convivialité de rire et de joie, pour affronter la rentrée qui sera là comme toujours bien trop vite !

Très bonnes vacances à tous !

Vacs merVacs velosBonnes vacs

Election CHSCT : AGIR ENSEMBLE

Par Le 17/06/2016

Cher(e)s Collègues,

Chsct roleComme vous en avez été informés, le mandat de 2 ans du CHSCT se terminait, el le Grand Collège devait procéder au renouvellement de l'Instance d'autant que 2 de ses membres avaient démissioné en Mars.

Tous les élus au Comité d'Entreprise et Délégués du Personnel, qui constituent le Grand Collège, se sont donc réunis le 15 Juin pour procéder à l'élection du CHSCT pour les 2 prochaines années. La CFTC a fait le choix de ne pas présenter de liste syndicale pour cette instance. C'est donc Laurent Vicente qui a fédéré autour de lui l'équipe sortante de l'instance et a présenté une liste "agnostique" AGIR ENSEMBLE.

AGIR ENSEMBLE c'est la parité Homme/Femme respectée. Ce sont des candidats issus de différentes lignes de l'entreprise, des candidats quotidiennement à leur poste de travail donc confrontés à la réalité des conditions de travail. Ce sont des candidats qui s'inscrivent dans une démarche constructive pour leurs collègues, pas dans une démarche syndicale ou électoraliste.

Ont donc été ré-élus au CHSCT sur la liste AGIR ENSEMBLE : Laurent Vicente, Isabelle Delannoy, Véronique Pondaven, Christine Carré, Philippe Robert et Emmanuelle Malandain. 

Nous les félicitons pour leur réelection et les remercions de leur engagement à vos cotés !

La Direction doit convoquer le nouveau CHSCT dans les prochaines semaines pour procéder à l'élection de son secrétaire et de son secrétaire adjoint.

La CFTC sera représentée par la nomination d'un représentant syndical auprès du CHSCT, qui est un membre consultatif de l'Instance (c'est à dire sans vote, et sans action directe dans les enquêtes ou inspections menées par le CHSCT). nous vous informerons dès que cette nomination sera effective.

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre !

 

Annonce d'un PSE chez CWT.

Par Le 06/06/2016

PseSelon un article paru ce jour dans TourMag,CWT aurait entamé la consultation de son Comité d'Entreprise sur un projet de plan de licenciement collectif, autrement appelé Plan de Sauvegarde de l'Emploi, visant à la suppression de 30 postes touchant notamment les ressources humaines et la finance.

Ce plan résulterait d'externalisations et de réorganisations décidées par le groupe aux Etats Unis. Avec ce 5ème PSE en 10 ans, CWT se rapprocherait de notre triste historique, complété récemment par un plan de licenciement collectif de moins de 10 personnes de la ligne Finance de GBT France.

A croire que les mêmes causes, (des décisions d'un Groupe aux Etats Unis) aboutissent aux mêmes résultats : la destruction d'emplois en France sur l'autel de la compétitivité et des actionnaires ! 

Mais la récurrence de ces plans, qu'ils soient sociaux ou juste pas, démontre une chose : ce sont toujours les mêmes qui "prennent", les petits en bas de la pyramide, et ce n'est pas LA solution puisque ça continue ici ou là ...

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre !

Grêve à la Carte !

Par Le 04/05/2016

5764941 4f187cec 1154 11e6 92d5 6d1c2344053d 1 545x460 autocropNouvelle parue dans le journal "Le Parisien" nos collègues et voisins d'American Express Carte sont en grève pour obtenir "des conditions de travail acceptables" et des "objectifs cohérents" suite à la dernière réorganisation en date. 

http://www.leparisien.fr/rueil-malmaison-92500/rueil-malmaison-des-salaries-en-greve-chez-american-express-03-05-2016-5764941.php

Ce mouvement touche le service TSC (Telephone Service Center).

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre

Burnout 1

Loi Travail : toujours NON MERCI

Par Le 01/04/2016

La mobilisation ne faiblit pas, elle s'amplifie même de la part des salariés, des étudiants et lycéens, pour manifester l'opposition au projet de loi "Travail" El Khomri. La grande majorité des syndicats demandent soit la révision de la plupart des dispositions envisagées, soit le retrait pur et simple de la loi. Si certains aspects, minoritaires, du projet sont positifs (compte personnel d'Activité, droit à la déconnexion) et si certaines modalités ont déjà été améliorées (plafonnement des indemnités prudhommales), ne nous laissons pas abuser par des affichages !

Loi travail non merci 2

Ces quelques changements ne doivent pas être l'arbre qui cache la forêt, et ne doivent pas servir de "Cheval de Troie" au MEDEF et au gouvernement pour présenter un "lot" qui comporte des régressions sociales importantes, par exemple la possibilité de négocier des accords d'entreprises inférieurs à la loi et au code du travail ou d'élargir les motifs économiques aboutissants à des licenciements ! 

De nouvelles manifestations sont annoncées les 5 et 9 Avril, elles seront l'opportunité pour chacun de prendre position et de faire savoir aux représentants politiques ce que les citoyens que nous sommes pensons de ce projet de loi, que nous soyons salariés, chômeurs, étudiants, lycéens, syndiqués ou pas, c'est un moyen d'exprimer notre opinion, d'agir comme le ferait un lobby pour influencer les décisions !

Le projet de loi sera examiné à partir du 2 mai à l'Assemblée Nationale, faisons entendre notre voix et notre choix en Avril !

 

 Loi travail

Loi Travail : NON MERCI

Par Le 03/03/2016

Loi travail

Cher(e)s Collègues,

A la télé, à la radio, sur les réseaux sociaux, vous avez certainement entendu parler du projet de loi Travail dit El Khomri, qui constitue en l'état un recul significatif de la protection des salariés. 

Alors que des "discussions" vont avoir lieu entre gouvernement et organisations syndicales, des salariés mais aussi du patronnat, pour "adapter" le projet de loi, apportez votre soutien aux négociateurs qui représentent vos intérêts.

Loi travail 2Chaque signature supplémentaire renforce le levier afin qu'ils obtiennent la révision de points fondamentaux :

  • limitation des mesures élargissant les conditions du licenciement économique 
  • déplafonnement des indemnités prud'hommales en cas de licenciement abusif

Nous vous encourageons donc à faire entendre votre voix pour protéger vos droits en signant la pétition :https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci

Une pétition pour cette loi est également en ligne,Mr Gattaz l'a signée,

Déjà plus de 900 000 personnes ont signé, atteindre et dépasser 1 million de signatures enverrait au gouvernement un signal fort que les salariés ne sont pas prêts a abdiquer leurs droits, ou à permettre que de nouvelles concessions sociales soient consenties au Medef. Par le pacte de responsabilité, dont le CICE, des chèques en blanc ont été remis aux entreprises, le retour à l'embauche devait venir compenser ces efforts à la charge des contribuables : pour parler le même langage le retour sur investissment du pacte de responsabilité est nul. 

Le Medef comme un enfant gaté en demande toujours plus, toujours au prix de sacrifices pour les salariés, tout en continuant d'exclure de l'emploi les seniors et les jeunes.

Pour compléter votre onformation, retrouvez ci-dessous le communiqué de la CFTC sur ce projet de loi.: http://www.cftc.fr/ewb_pages/n/newsletter-flashcom-16586.php

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !
 

Integrally generous !

Par Le 09/02/2016

ToeicNous venons de recevoir dans la dernière Newsletter RH ce vendredi une offre d'une telle générosité que nous en sommes ... submergés !

Enfin, après tant d'années que les élus CFTC soutiennent la nécessité d'ouvrir au plus grand nombre les formations d'Anglais, enfin la direction de cette entreprise ouvre à TOUS ses collaborateurs ce qui peut paraitre comme un extraordinaire parcours de formation pour préparer et présenter le TOEIC !

Mais les choses étant ce qu'elles sont, allons au dela des apparences et décodons cette offre si allèchante :

La newsletter le proclame en rouge "programme intégralement pris en charge par GBT" ! ah bon, comment cela ? Car un peu plus bas il est précisé dans le pavé des modalités que le collaborateur est invité à mobiliser son CPF (Compte Personnel de Formation) pour 15 des 25 heures du programme. Donc, en clair, par ce biais la Direction récupèrera un financement à hauteur de 60% du programme, ne conservant que 10 heures à sa charge réelle. C'est déjà plus tout à fait intégralement là non ? 

EnglishIl ne vous aura sans doute pas échappé non plus une petite mention qui précise juste en dessous : "Cours et passage de l'examen sur votre temps libre" Là, peut être vous interrogez vous ? nous allons clarifier : oui, on vous parle de formation PROFESSIONNELLE dans une Newsletter RH de l'Entreprise, mais à exécuter COMPLETEMENT HORS DE L'ENTREPRISE, SUR VOTRE TEMPS PERSONNEL, FINANCEE A 60% AVEC VOS DROITS ! vous voyez mieux la nuance dans intégralement là ?

A là pour le coup, c'est sur, un INVESTISSEMENT PERSONNEL IMPORTANT est à prévoir de votre part. 

Pour les puristes attentifs nous préciserons en outre que s'il existe bien 2 niveaux, le TOIEC qui figure à plusieurs reprises dans la communication n'est pas une version simplifiée ou bretonne du TOEIC, du moins l'espérons nous !

En conclusion, nous nous permettons d'ajouter la définition du mot INTEGRALITE (source dictionnaire Larousse) : totalité de quelque chose, état de quelque chose qui est entier, complet. exemple "la somme vous sera remboursée dans son intégralité". Nous laissons à votre appréciation si cela s'applique au programme TOEIC qui vous est si généreusement "offert" par GBT !

CFTC, Nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

Au sujet de vos vacances !

Par Le 04/02/2016

Cp 1La note de Congés Payés 2016 vient d'être communiquée. Par cette note, la Direction précise tant le calendrier que les modalités de gestion des congés payés, et rappelle quelques principes de droit qui s'imposent à tous, salariés comme à l'entreprise. 

Les 5 semaines de congés payés annuelles sont un droit, le salarié a l'obligation de prendre les congés qu'il a acquis dans la période N1 pendant la période N2. Sauf dans des cas bien précis (absence pour maladie, congés refusés par l'entreprise pour cause de service par exemple), les jours de congés non pris au 31 Mai de l'année N2 ne peuvent être reportés. En dernier ressort, la date de fixation des congés payés relève de la décision de l'entreprise, donc en fin de compte l'entreprise à la possibilité de vous imposer de prendre tous les congés que vous avez acquis, C'est son coté de Code travaill'obligation. 

Comme le rappelle la note, la loi prévoit que ces 5 semaines sont à utiliser en 2 parties : le congé principal de 4 semaines consécutives d'une part, la 5ème semaine d'autre part. Il relève ensuite d'une adaptation aux besoins de l'employeur et de son activité d'accepter d'autres modalités, comme par exemple 3 semaines seulement l'été. En tout état de cause, le congé principal ne peut être inférieur à 2 semaines.

Cp validationLa Convention Collective vient préciser certains éléments, et les complèter. Ainsi, elle prévoit que si l'entreprise impose au salarié de fractionner son congé principal, elle doit lui attribuer des repos additionnels en compensation, appelés jours de fractionnement. Cette mesure ne s'applique pas bien sur si le fractionnement est à l'initiative du salarié. La question est donc de comment matérialiser qui de l'entreprise ou du salarié est à l'origine du fractionnement, quand le management préconise "la concertation et le discernement" dans les équipes au regard des "allowance". Notre recommandation, pour éviter toute incertitude sur ce point, est que le salarié en même temps qu'il échange avec ses collègues et son management pour définir les périodes de congés, qu'il prépare et joigne à son mail sa feuille de congés avec son souhait initial de période. Que la feuille soit refusée ou "corrigée" ensuite pour répondre aux besoins de l'activité, la rédaction initiale de la demande adressée au management établit ainsi l'origine du fractionnement. Un outil devrait être mis en place courant 2016 qui de toutes façons garantira cette traçabilité.

EphemerideAutre point important, tant les salariés que l'entreprise doivent respecter les période de demandes et de validation des congés précisées dans la note. Si un collaborateur ne soumet pas sa demande dans le délai, il s'expose à ce que sa demande ne puisse être acceptée car les congés de ses collègues ont été validés en temps et heure, et donc que l'entreprise lui impose une période de vacances différente. De l'autre coté, si les collaborateurs ont soumis leurs souhaits dans les délais, la convention collective précise que l'absence de validation dans les délais vaut accord. 

Vacances travail2Enfin les congés payés sont prévus par la loi pour garantir aux salariés une période de REPOS, de la même façon qu'un congé maladie est prescrit pour permettre au salarié de se soigner et se rétablir. D'ailleurs si vous tombez malade pendant vos congés payés, l'arrêt maladie prime sur les congés et reporte donc les jours de congés. Alors au risque d'enfoncer une porte apparament ouverte : pendant ses congés ou un arrêt maladie ON NE TRAVAILLE PAS ! et le manager n'envoie ni mail ni texto sur nos adresses ou téléphone personnels. Mais de notre coté, nous informons l'entreprise en temps et heure et dès que nous en avons connaissance en cas de prolongation ou d'absence imprévue. 

Vous avez des questions, besoin d'aide sur vos congés payés ? contactez une élu CFTC Délégués du Personnel

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS ! 

Bonnes Fêtes de fin d'année !

Par Le 23/12/2015

Noel cadeauBien que la douceur du climat ne l'indique pas vraiment, nous voilà parvenus à l'hiver et à la fin de cette année 2015 à la veille de Noel, et pour certains de quelques vacances.

Vacances noelLes élus CFTC, délégués du personnel, membres du CE ou du CHSCT, vous souhaitent de profiter d'excellentes fêtes, de moments conviviaux et festifs en famille ou entre amis, dans la modération bien sûr.

Que cette période soit aussi l'occasion pour vous de "recharger vos batteries", de bénéficier d'un repos bien mérité pour aborder une nouvelle année 2016 toujours pleine de changements et de challenges quotidiens !

Nous vous souhaitons d'excellentes fêtes, et que le Père Noel n'oublie pas vos petits souliers !

Bonnes fetes 2016K98x6c7rgfugyjwdgzoyzsdpqhs

Le mieux ennemi du bien !

Par Le 21/12/2015

Avantages sociauxVous l'avez surement remarqué, c'est quand on perd quelque chose qu'on réalise que c'était important, et qu'on le regrette vivement alors que quand on l'avait, on ne le remarquait même pas ou plus ...

Ainsi pour beaucoup de gens, le lundi de Pentecôte est un lundi comme les autres, un lundi de travail. Ailleurs que chez GBT, si on souffre d'un handicap on pose 1/2 journée de congés pour aller à un rendez-vous médical, ou si on veut accompagner ses enfants ou les chercher le jour de la rentrée scolaire. Pour toutes les femmes agents de voyages en France, lorsqu'on est enceinte, on travaille le même nombre d'heures, et pour tous nos collègues en France, l'ancienneté s'arrête à 20 ans, après la prime n'évolue plus et on ne bénéficie pas de jours de congés supplémentaires. Vous le voyez, la liste est longue de toutes ces petites choses dont on oublie qu'elles sont des avantages qu'on a que parce que la CFTC signe les NAO ... 

Et pour l'argent direz vous : oui, nous demandons une augmentation générale pour tous, équitablement. Oui, nous demandons l'augmentation des primes d'incentive, tant pour les primes GSD que pour les AIA. Oui, nous demandons la réévaluation de la prime de télétravail, du montant de CESU attribués tous les ans aux personnes en situation de handicap ou dont les enfants ou le conjoint le sont. Oui, nous demandons que l'augmentation minimum soit plus haute que 40€ bruts. Oui, nous demandons que Refuse mainsl'enveloppe allouée aux augmentations soit plus haute que 1,5% de la masse salariale. 

Et nous aurions pu décider comme d'autres que ce que la Direction acceptait n'était pas suffisant. Nous aurions donc pu refuser de signer l'accord NAO 2016 et choisir la facilité en nous cachant derrière des demandes non satisfaites, des demandes irréalistes au regard de la situation économique de notre profession en général et de notre entreprise en particulier.

NaoLa CFTC est le syndicat majoritaire chez GBT parce que vous l'avez décidé par vos votes. C'est une grande responsabilité que vous nous avez confiée, et nous l'assumons, sans défaillance, refusant la facilité, parce que pour VOUS c'est bien le résultat qui compte, pas les intentions ! VOTRE pouvoir d'achat, c'est bien nous CFTC qui le préservons en sécurisant par notre signature de cet accord le budget que l'Entreprise accepte d'y consacrer. Ce n'est pas assez, certes, mais c'est c'est ça ou rien ... 

Car, ne vous trompez pas, ces avantages qui sont "acquis" tous les ans dans les NAO, ils ne le sont pas au delà, Ils ne le sont pas si la CFTC ne signe pas les NAO. Toutes les déclarations du monde, les plus belles intentions affichées n'y changeront rien : il y a ceux qui veulent, et il y a ceux qui font. Et dans ce cas, le MIEUX n'est il pas l'ennemi du BIEN comme disait Voltaire ? Mais surtout, comme ajoutait Pierre Dac, le PIRE n'est il pas l'ami de l'EXCES ? 

Mains lien

 

Car nous à la CFTC, nous n'oublions jamais que c'est pour cela que vous nous avez accordé votre confiance : pour que nous agissions POUR VOUS, pour que nous défendions ce que nous avons ACQUIS POUR VOUS, pas pour que nous le mettions à risque comme au poker sur un coup de bluff.   

EngagementLa CFTC a signé les NAO le 18 Décembre 2015.

 

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Enfin, le CICE servira pour la GPEC !

Par Le 29/11/2015

3 ciceLe CICE, Crédit d'Impots Compétitivité Emploi, est un dispositif créé en 2013 pour soutenir les entreprises et les aider à gagner en compétitivité tout en préservant les emplois en France. Grâce à l'intervention des élus pendant la consultation sur le PSE 2013, AEV avait alors souscrit à ce dispositif.

Hélas, la Direction avait choisi d'affecter les sommes ainsi collectées au titre de l'année 2013 au projet Green Office. les élus CFTC s'étaient insurgés contre ce choix, alors que la Direction Générale s'était engagée à les consacrer à la formation professionnelle. Pour rappel, notre article CICE : consultation du CE sur l'utilisation des fonds 2013  .Comment l'investissement dans GoGreen a pu contribuer à l'amélioration de la compétitivité de notre entreprise reste à démontrer. 

CiceLors de la réunion du Comité d'Entreprise de Novembre, la Direction a informé les élus sur l'utilisatiuon des fonds relatifs à 2014, soit une somme supérieure à 1M€. Enfin, le message que nous portions depuis 2013 a été entendu, et ces sommes serviront au financement des mesures de GPEC, Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, défini comme l'un des axes prioritaires de la stratégie de GBT France. Enfin, le CICE sera consacré à ce pour quoi il a été créé : la sauvegarde de l'emploi au sein de GBT.

Gpec 1En Septembre,  un accord cadre GPEC a été négocié et signé par la CFTC, et le premier Comité de Pilotage GPEC se tiendra ce lundi 30 Novembre. Les membres CFTC de ce comité (Christine Carré, Marie Thiveaud en sa qualité de secrétaire de la commission Formation du CE, Laurent Vicente et Jocelyne Vignon) attendront de la Direction non seulement un état d'avancement sur le plan d'action GPEC initié en Avril, mais aussi et surtout des informations détaillées sur l'affectation prévisionnelle des fonds issus du CICE aux mesures de GPEC.

CFTC, Nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS 

Comprendre le Compte Personnel de Formation

Par Le 19/11/2015

Formation clesLes dispositifs de formation professionnelle ont considérablement changés en cette année 2015. Ainsi le DIF (Droit Individuel à la Formation) a disparu, remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation) qui suit maintenant chacun d'entre nous tout au long de notre vie professionnelle. Autre nouveauté importante, le Conseil en Evolution Professionnel (CEP) qui offre à tous un accès gratuit à des outils permettant de construire son parcours professionnel, de préparer ses évolutions tant par l'analyse des compétences et l'identification des aspirations que par l'information sur les formations et les moyens de la faire financer, par exemple.

De nouvelles obligations se sont également mises en place, dont la principale est l'entretien professionnel, qui est bien distinct des netretetien de performance (qui sont notre actualité brulante). Nous reviendrons plus longuement sur ce dispositif prochainement.

Pour vous aider à comprendre le CPF et le CEP, nous mettons à votre disposition des plaquettes d'informations :

Cpf

 

plaquette-cftc-fpc-cpf.pdf (360.1 Ko)

 

Cep

 

plaquette-cftc-fpc-cep.pdf (224.01 Ko)

 

Les élus CFTC de la commission Formation & Emploi sont : Marie Thiveaud, Laurent Vicente et Jocelyne Vignon, n'hésitez pas à les contacter pour tout complément d'information. 

CFTC, nos Forces avec Vous et pour Vous

GPEC dans un sens !

Par Le 19/10/2015

Gpec 1GPEC, vous êtes nombreux à vous et nous interroger sur la signification de ce nouvel acronyme, d'autant qu'il devient en vogue chez GBT. Sur le fond et sur les réelles opportunités pour les collaborateurs d'une vraie Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, nous ne pourrions que nous féliciter que l'Entreprise s'engage dans cette voie. C'est bien dans cet espoir et pour cette démarche que la CFTC  a signé en Mai l'accord Cadre sur la GPEC.

Depuis, beaucoup de paroles s'envolent lyriquement, mais dans les ACTES : nous ne voyons pas grand chose .

La Direction s'était engagée à réaliser la cartographie des métiers, préalable indispensable à toute démarche d'anticipation sur l'évolution des emplois dans l'entreprise. Elle devait être présentée aux Instances en Septembre, et là RIEN ... c'est en cours parce que c'est un gros boulot, les élus l'auront en Décembre !  Le Père Noel sans doute !

Les cadeaux de noel

L’accord GPEC prévoit la rédaction par la direction d’un « rapport d’anticipation des emplois et des compétences » qui doit contenir une « analyse prospective de l’évolution des métiers, des compétences et des besoins en ressources selon les lignes. Il dégagera également les axes prioritaires qui seront déclinés dans le plan d’action annuel ». Ce rapport est censé être soumis pour analyse au Comité de pilotage puis au CE pour « qu’ils proposent des actions »… Belle intention de dialogue social constructif, mais à date RIEN : pas de rapport, pas d'analyse et pas de réunion …nous attendons Noel !

RoadshowPour autant comme parait l'indiquer la Newsletter GSD n°11 speciale GPEC qui vient d'être diffusée, (nous l'avons lu avec grande attention, même les petites lignes), la Direction semble déjà en mesure de communiquer après des salariés. Etonnant non ? alors que la photo n'est pas prise et que les évolutions des métiers ne seraient pas encore prévues, alors que les passerelles entre les métiers doivent être mises en place, les conseillers voyages sont (très très fortement même) invités à participer à un roadshow sur les plateaux, sur leur temps de pause déjeuner car la démarche doit être personnelle donc pas sur le temps productif mais avec des sandwichs gracieusement offerts ! 

Là tout de suite, le changement positif avec GBT, le développement de « la visibilité de l’impact des évolutions technologiques, démographiques et économiques sur les métiers et les compétences requises, préserver l’employabilité des salariés tout au long de leur parcours professionnels (accord cadre GPEC - art 2 LES ENJEUX DE LA GPEC) » nous on ne voit pas bien ... car mettre la charrue avant les boeufs, en l'occurrence le roadshow avant la cartographie des métiers, l’absence d’analyse et de discussion avec vos représentants sur les évolutions et les actions d’accompagnements envisagées, ça Amex le faisait déjà très bien... 

Gpec2

La CFTC le réaffirme ici : nous soutiendrons sans aucune restriction une véritable démarche de GPEC que nous contribuerons à construire avec la Direction au bénéfice partagé de l’Entreprise et de ses salariés, mais nous nous refusons à cautionner un vague simulacre ou à endosser la responsabilité de décisions prises unilatéralement. Nous ne sommes pas là pour signer des chèques en blanc à la direction sur la mise en œuvre de la GPEC mais pour nous assurer que chaque collaborateur sera placé au cœur de ce dispositif pour en être l’acteur avec une visibilité sur son avenir, sur ses possibilités d’évolution et sur les mesures d’accompagnement associées qui auront été partagées au préalable avec les représentants du personnel !

 

Pour votre information, nous portons à votre connaissance ci-après la   Déclaration CFTC sur l'accord GPEC lors du vote du Comité d'Entreprise (29 mai 2015)

===========================================================

Après avoir longuement bataillé pour obtenir une négociation, la CFTC a placé beaucoup d’espoirs dans cet accord GPEC, pour ce qu’il peut apporter aux salariés et à l’entreprise. La délégation de négociation, avec le soutien et la contribution de ses élus, notamment ceux de la commission Emploi & Formation, a soumis nombre de propositions pour enrichir et valoriser l’accord et ouvrir aux collaborateurs d’AEV des perspectives d’avenir et des moyens nécessaires et suffisants leur permettant de se saisir de leur évolution professionnelle.

Le projet d’accord et le plan d’action présentés  par la Direction nous laissent plus que circonspects. Présentés comme très ambitieux, annoncés comme des piliers du développement et de la nouvelle dynamique de GBT, ils ne reprennent que des dispositifs légaux et des moyens  a minima, sans réelle visibilité quantitative ou qualitative sur les enjeux, tant  en terme d’emplois et que sur les moyens alloués.

Les arguments avancés par la Direction pour étayer l’absence de transparence sur les enjeux et les moyens ne nous convainquent pas. L’évolution des emplois au sein d’AE GBT ne peut certes pas être gravée dans le marbre pour la durée de l’accord et nous ne le demandons pas. Pour autant, la CFTC ne peut croire que l’entreprise s’engage dans cet accord sans avoir établi des hypothèses sur les emplois en jeu et défini une enveloppe budgétaire estimée. La CFTC n’est pas dupe, nous savons faire la différence entre opacité et transparence.

En outre, les expériences récentes, notamment avec l’Accord Télétravail, nous engagent plus encore à la circonspection quant à la réelle valeur des « engagements » de la Direction dans la durée et leur mise en œuvre effective. Il est fondamental de rétablir rapidement un dialogue social clair, fondé sur une nécessaire confiance réciproque entre les parties, et un véritable respect des engagements de part et d’autre.

Cependant, confiance et respect ne se décrètent pas, ils se gagnent. Si la CFTC doit accorder sa confiance à la Direction, la réciproque n’en est pas moins impérative pour permettre un dialogue constructif au bénéfice de l’entreprise et de ses salariés.

Si l’accord GPEC doit introduire une « agilité », nouveau terme à la mode, la flexibilité et la capacité d’adaptation ne doit pas rester l’exclusif apanage des salariés, une contrepartie tangible doit venir les récompenser.

  ===========================================================

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

De l'importance du Dialogue Social

Par Le 07/10/2015

Dialogue socialLes effets et l'incidence du Dialogue Social au sein des entreprise sont généralement assez méconnus par les salariés, sauf peut être à l'occasion des NAO qui apportent les nouvelles d'augmentations ou d'avantages ... Mais la situation actuelle d'Air France permet d'avoir une vision un peu plus large de comment la qualité du Dialogue Social peut influer sur la santé économique de l'Entreprise, sur l'emploi de ses salariés, mais aussi sur l'image de marque de l'entreprise à l'extérieur.

Nous n'épiloguerons pas ici sur l'actualité qui touche Air France, sauf à affirmer que la violence n'est jamais admissible. Pour autant, cette actualité doit  sensibiliser les salariés sur les enjeux des négociations entre Direction et Organisations syndicales, quelqu'en soit les sujets, et sur l'importance de maintenir Dialogue social bonjour 200x150des échanges LOYAUX et RESPECTUEUX entre les parties prenantes.

Pour qu'une négociation puisse aboutir, le pré-requis indispensable est bien que les négociateurs puissent avoir confiance envers leurs interlocuteurs, puissent être assurés que les engagements pris seront respectés, tant par la Direction que par les représentations syndicales. Sans cette base de loyauté, de respect et de confiance réciproque, une négociation n'est qu'un simulacre de Dialogue Social dont malheureusement Air France est aujourd'hui un exemple consternant.

La CFTC a toujours adopté dans les négociations une attitude constructive, soumettant des propositions, écoutant les objections en ayant toujours à l'esprit que le bénéfice pour les salariés passe par la bonne santé économique et le succès de notre entreprise. Mais nous l'affirmons ici, la CFTC saura aussi s'opposer, sans se départir du respect de l'Entreprise et de ses dirigeants, si la Direction quitte l'approche qui a toujours été la sienne de jouer la carte d'un Dialogue Social de qualité, équilibré. 

Agenda social 1L'agenda social de cette fin d'année et début 2016 est chargé : renouvellement de l'accord sur l'Egalité Professionnelle, NAO 2016, renouvellement de l'accord Contrat de Génération. Viendront ensuite début 2016 la renégociation de l'accord sur le Temps de Travail (35 heures) assorti d'un accord sur les temps de trajets et sur le Compte Epargne Temps.

Formation 1QvtLa CFTC quant à elle demande l'ouverture de négociations en vue de conclure un accord d'Entreprise sur la Formation Professionnelle, qui viendra complèter l'accord Cadre sur la GPEC signé récemment, ainsi qu'un accord sur la Qualité de Vie au Travail, qui devra s'appuyer notamment sur les longs travaux du comité QVT, dilligenté par le CHSCT en 2013. Car GBT atteindra ses objectifs de performance et de la qualité grace aux collaborateurs de cette entreprise, pas contre ou sans eux, ou en négligeant le nécessaire équilibre Vie professionnelles Vie personnelle !

CFTC, nos forces AVEC vous et POUR vous !

C'est la rentrée !

Par Le 17/09/2015

RentreeEt voilà, septembre est là et bien avancé déjà !

Les journées raccourcissent, le ciel est moins bleu et les feuilles moins vertes, les enfants ont repris l'école, et la plupart d'entre nous, le travail.

L'été a été porteur de nouvelles encourageantes pour notre avenir, au travers de succès commerciaux importants. Tous les salariés de GBT France ne peuvent que se réjouir de renouer ainsi avec le succès, que des clients nous accordent leur confiance pour répondre à leurs attentes et besoins. Le service aux clients est dans notre ADN, tous les collaborateurs de GBT quelque soit la ligne à laquelle ils appartiennent ont comme objectif de les servir et de les satisfaire.

RefuseA l'interne en revanche, pour nombre d'entre nous hors GSD, l'été n'a pas été porteur de bonnes nouvelles ! en effet, la majorité des demandes de télétravail formulées ont été refusées sous couvert de renforcer l'engagement des salariés et le travail en équipe. Hélas, revenir en arrière sur une mesure qui apportait un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ne nous semble pas réellement de nature à renforcer l'engagement, et même au contraire à être facteur de démotivation au regard de la dégradation des conditions de travail par des temps de transports quotidiens insupportables.

Pr equipe virtuelle 2Quant à favoriser le travail en équipe, puisque les demandes n'étaient pas pour du Télétravail à 100%, le nombre de jours sur les plateaux ne nous parait pas d'une grande influence quand la plupart des réunions sont par téléphone et à distance ! sans omettre le paradoxe que des télétravailleurs à 100% au GSD, qui ne reviennent au mieux qu'une fois par an sur un site n'auraient eux aucun problème à travailler en équipe, alors qu'un consultant ou un comptable qui resterait 1 ou 2 jours par semaine à distance ne pourrait pas le faire !

Pro persoLes nombreux retours que nous recevons des salariés qui ont reçu cette réponse font état d'une grande incompréhension et d'un profond désarroi. Ils percoivent le refus à leurs demandes comme une remise en cause par le management France, souvent à l'encontre de leur management fonctionnel en plus, de leur travail et leur engagement depuis parfois plusieurs années qu'ils pratiquent un télétravail sous forme de flexi-office. Comment l'Entreprise peut elle  espèrer renforcer leur sentiment d'appartenance quand elle nie leur performance passée et leur refuse la confiance ?

Vie priveeAussi, là où ils ou elles n'hésitaient pas à rester à leur poste pour terminer leur tâche ou leur dossier, pour résoudre un problème ou répondre à un collègue, aujourd'hui ils quittent leur poste de travail à l'heure pour aller passer 2 à 3 heures dans les transports et rejoindre leurs familles, au risque en plus de ne pas atteindre leurs objectifs et donc d'une perte financière ...

Le Télétravail n'est certes pas un droit, mais alors que notre entreprise était pionnière dans le domaine, alors qu'elle continue de déployer le télétravail dans d'autres marchés, elle se retrouve maintenant à contre-courant en France au moment où justement la pratique se généralise,  même à la fonction publique cet été !

Finalement, la CFTC, comme tous les collaborateurs, s'interroge sur la réelle motivation de cette décision : contraire à l'équilibre Vie professionnelle/personnelle, contraire à l'obligation de prévention qui incombe à l'entreprise, contraire à l'engagement des collaborateurs, contraire aux intérêts Business puisqu'il est démontré une meilleure productivité et efficacité en télétravail ?

CFTC, Nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

GBT : Bon Anniversaire : les EGAL !

Par Le 22/07/2015

1 an anniversaire1 an déjà que nous sommes devenus Global Business Travel ...

Nous avons commencé à faire un petit bilan sur cette première année, dans notre article   en voici le secont volet : les choses qui ne changent pas

Dans la case =, on peut sans contestation noter que la communication n'a pas évoluée,  elle reste chez GBT ce quelle fut chez AEV : absente, notamment à l'interne. Quand elle n'est pas absente, elle est globale et en Anglais, et les collaborateurs doivent comprendre (sans qu'on leur ai indiqué) que s'ils n'en reçoivent pas la traduction quelques jours plus tard, c'est que ladite communication ne les concerne pas directement. Cela nous parait, comme avant, bien dommage de priver ainsi les salariés Français ne parlant pas anglais des communications du groupe, car si le groupe les diffuse, c'est bien qu'il a des choses à partager avec ses employés, non ?

PrivilegesDans le même ordre,  on peut aussi noter que certains privilèges perdurent ou se renouvellent, malgré l'affichage d'une nouvelle culture d'entreprise sensée les abattre. Une illustration ?  l'attribution de "bureaux" , espaces de one-to-one détournés de leur usage, à des managers selon des critères sans aucune transparence, alors que la Direction avait annoncé aut et fort qu'elle mettrait fin à ce privilège, réservé aux Band 45 et plus. Ainsi on aboutit à une situation où certains ont des bureaux alors que des postes de Direction importants, dont les échanges peuvent être très confidentiels, eux n'en ont pas. Enfin, la bonne nouvelle c'est que ces managers eux sont exemplaires ! Il parait que l'entreprise "assume" ces "ajustements", pour notre part nous ne voyons pas trop comment, cela rejoint sans doute le point n°1, l'absence de communication. L'entreprise assume silencieusement et bien discrètement !

DelaiAutre point dont nous regrettons vivement qu'il reste =, la Direction prend des engagements, notamment de délais envers les collaborateurs et ne les tient pas. Encore, si elle adoptait la même flexibilité envers les collaborateurs qui auraient quelques retards, on pourrait noter ce point en positif. Mais bien au contraire, les collaborateurs doivent impérativement respecter les deadlines parfois intenables qui leur sont fixées, mais pour la Direction, c'est plus flexible !. Une illustration ? tous les salariés qui ont formulé une demande de télétravail peuvent en témoigner ...

ReorganisationCe qui ne change pas non plus c'est la réorganisation perpétuelle qui transfère les collaborateurs d'une ligne vers une autre, d'un service vers une ligne, d'un manager vers un autre et généralement avec comme répère unique, le point n°1, l'absence de communication ! Et donc des managers doivent expliquer aux collaborateurs concernés qu'ils vont être rattachés à tel ou telle, mais que tout va bien, que cela ne va pas changer leur quotidien mais que malheureusement à date, il n'a pas plus de visibilité à leur donner sur l'évolution de leur poste/fonction/rôle ! et ce qui reste malheureusement égal aussi, c'est l'inquiètude, voire l'anxiété que provoque ces changements, peut être même un peu plus qu'avant du fait de la nouveauté de notre entreprise. Là aussi, nous aurions pu espèrer que l'Entreprise accorde un peu plus de considération à ses salariés, d'autant qu'elle continue d'attendre d'eux un niveau d'engagement sans faille. Mais comment rester engagé(e) sans savoir à quoi et pourquoi ?   

Enfin, toujours "comme avant", il y a TOUT ce qui n'a pas encore changé depuis un an, citons en vrac : Avaya, IEX, les accords d'entreprise AEV, la solidarité au sein des équipes, les tickets au helpdesk, l'attachement à notre entreprise et à nos clients, la conscience professionnelle, le sens du service et de la qualité, parfois à l'insu de notre plein gré, etc etc ....

Découvrez dans un prochain article les - de la "petite enfance" de GBT.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

 

GBT : Bon Anniversaire : les PLUS !

Par Le 03/07/2015

1 an anniversaire1 an déjà que nous sommes devenus Global Business Travel ...

L'occasion d'un petit bilan sur cette première année !

Dans la case POSITIF, on peut cocher que la transition s'est faite sans séisme, les hommes et le femmes qui font cette entreprise ont assuré une continuité de service impeccable, nos clients nous ont conservé leur confiance, certains nous ont rejoints, convaincus que GBT reste l'agence Voyages d'Affaires leader sur le marché Français.

Toujours dans POSITIF, on peut aussi noter que certains carcans qui nous venaient de notre héritage se sont ouverts, principalement que notre entreprise s'est recentrée sur notre activité LE VOYAGE D'AFFAIRE ; toute la stratégie et les décisions Positifsont donc prises en fonction uniquement de cette activité et pas pour des intérêts du groupe Amex qui nous échappaient. L'une des conséquences en est aussi la sortie progressive des outils et sytèmes d'Amex, des accords de transition, couteux en général, et pas nécessairement adaptés à NOUS.

Encore dans le POSITIF, l'annonce en Janvier d'une nouvelle réorganisation massive d'American Express Monde avec 5000 suppressions de postes n'a pas touché AE GBT, quand le voyage et ses employés étaient les principales victimes de ces plans. GBT l'a annoncé haut et fort, et particulièrement en France, pas de plan social à l'agenda 2015 ... si tout n'est pas aussi simple qu'il y parait, cette décision est rassurante pour les salariés et les clients.  

BulldozerDans la case  PLUTOT POSITIF, les changements importants dans les équipes executives du Groupe, que ce soit au niveau Global avec notamment l'arrivée de Mr Chérèque par exemple, mais aussi au niveau régional et local. Sur ces aspects, le bilan est très nuancé, car si une nouvelle dynamique a été sans conteste initiée en France, sa mise en oeuvre "au bulldozer" écrasante pour les collaborateurs n'est pas porteuse d'avenir. Il est peut être encore temps de redresser la barre (ou le volant) pour suciter un engagement dynamique par adhésion plutôt que par contrainte !

Découvrez dans de prochains articles, les - et les = de la "petite enfance" de GBT.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

 

Télétravail : la déclaration CFTC au CE du 28 Mai

Par Le 03/07/2015

Déclaration CFTC au CE le 28 Mai 2015.

 

La CFTC remercie la Direction Générale de sa présence, rare, devant l’Instance pour présenter ses orientations.  Pour autant, les éléments et réponses apportées à nos questions restent flous et du domaine de la bonne intention. Comme nous le déclarions lors de la première présentation, la CFTC jugera les actes, pas les paroles ou les promesses qui n’engagent que ceux qui les croient …

Nous attendions et espérions des indications et de la visibilité sur les axes stratégiques de développement, notamment sur la part des 900 millions de $ apportés par nos nouveaux actionnaires, qui serait investie sur le marché  français ou dans les technologies, socle de notre avenir. Hélas, la présentation s’est limitée à un état des lieux des actions engagées : une belle liste à la Prévert, mais où sont les indications sur les moyens associés aux objectifs affichés ? Où est la perspective sur les réorganisations et ses bénéfices attendus ?

Et la fameuse Nouvelle Culture d’Entreprise de quoi sera-t-elle faite ? et comment soutiendra t’elle le succès ? prenons un exemple récent pour illustrer :

Mr Col nous assuré au CE d’Avril ne pas être opposé à l’exercice du Télétravail ponctuel, qui n’est pas un droit mais une opportunité ouverte par un accord d’entreprise signé par la Direction. Mais dans ses actes, à part quelques rares exceptions basées sur des critères indéfinis, il refuse toutes les demandes. Cela va-t-il contribuer à l’engagement des collaborateurs ? ou à la nouvelle Culture d’Entreprise ?

Si la nouvelle Culture d’Entreprise, dont il est tellement question dans les orientations stratégiques comme le socle du succès  se réduit à des avantages de castes et des petits arrangements entre amis, faisant peser sur le terrain tous les efforts et l’engagement,  elle n’a rien de nouveau ! et il n’est pas nouveau non plus que la CFTC s’y oppose.

La Direction indique vouloir recréer une dynamique positive de succès, fondée sur le changement des pratiques inefficaces pour susciter l’engagement et la volonté de gagner des équipes rassemblées, une reconquête commerciale triomphante. Mais ses actes démontrent l’inverse par la négation absolue du nécessaire équilibre entre ce qu’elle demande aux collaborateurs et ce qu’elle leur accorde en regard.

Et que les premiers indices de succès commercial, pour positifs et encourageants qu’ils puissent être, ne soient pas l’arbre qui cache la forêt !

Les salariés d’AE GBT sont essoufflés, surchargés, essorés par les efforts consentis au court de ces dernières années. PAR SES ACTES, la Direction met aujourd’hui en risque, au premier chef, les individus mais aussi la dynamique positive qu’elle affirme rechercher, et au final la pérennité même du Business et d’AE GBT en France. La fin ne saurait justifier tous les moyens, surtout s’ils pèsent toujours sur les plus affaiblis. La CFTC ne peut donc que considérer les orientations stratégiques que présente la Direction pour ce qu’elles sont : des paroles et des promesses qui ne manqueront pas de se disperser au moindre souffle de vent…

                                                                                        ===========================================================

Ne demandez pas la déclaration ou communication de l'autre organisation syndicale, devant les instances ils n'avaient rien à dire ...

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

Les actions valent mieux que les mots !

Par Le 19/06/2015

Teletravail 1Ayant obtenu après des années de demandes, une négociation pour un accord général sur le Télétravail, notre organisation syndicale se réjouissait de cette avancée pour l’entreprise : encadrer les pratiques diverses et floues du flexi-office, ouvrir à tous les collaborateurs l’opportunité de pratiquer le télétravail sur des critères équitables et assurer des conditions d’exercice du travail à domicile protectrice pour TOUS..

Forte de cette progression sociale, la CFTC a donc signé l’accord Télétravail le 29 janvier 2015.

Pour autant, la mise en application de l’accord s’est heurtée à des réticences fortes de la part de la Direction Générale. La CFTC a poursuivi ses efforts, afin d’obtenir le respect des engagements, par le dialogue et la persuasion, avec opiniâtreté et persévérance, car l’essentiel est bien le résultat.

La CFTC n'a pas baissé les bras, sans relâche et en silence, poursuivant le but ultime d'obtenir l'application de critères objectifs pour valider les demandes de télétravail hors GSD, qui n'est pas un droit, mais un avantage pour les collaborateurs, apportant un équilibre vie professionnelle vie personnelle contribuant à un engagement et une implication au bénéfice de l'entreprise et dans le respect des engagements pris dans le cadre de l’accord Télétravail mais aussi  « Contrat de Génération » (ancien accord Senior) et de l’accord « Handicap ».

Dial social constructifComme indiqué dans la Communication Newsletter France n° 3, il en allait également de la stabilité et de la qualité du dialogue social, dans laquelle nous nous inscrivons et sur des engagements forts envers l'entreprise, notamment en termes de respect des objectifs stratégiques et la confidentialité des informations. L'avenir de nos emplois repose sur le succès de l'entreprise, lui nuire, directement ou indirectement, ne peut que faire peser les conséquences sur les salariés.

Notre position ferme mais constructive porte enfin ses fruits : le process de validation des demandes de Télétravail va reprendre, et sera géré par les RH sur la base de critères objectifs et équitables comme nous ne cessions de le demander POUR TOUS, comme cela est fait pour GSD.

La Direction Générale a entendu la parole des salariés que nous avons portée et compris à quel point cet avantage était important pour soutenir les efforts et l'engagement de tous les collaborateurs.

La CFTC n’a cessé d’expliquer à la Direction Générale qu'elle devait renouveler sa confiance à ses salariés, qui ont toujours été investis permettant à l’entreprise de relever de nombreux challenges, et pour qu’ils le soient toujours face aux défis présents et futurs

 

Ensemble tad

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

Feuille de paie de Juin

Par Le 15/06/2015

Feuille de paieCertains collaborateurs d'AE GBT ont eu la surprise de recevoir une feuille de paie pour Juin à 0 ... Il s'agit d'une erreur du prestataire ADP.

La paie sera bien versée en fin de mois, AVEC LA MOITIE DU 13ème MOIS, en fin de mois et une feuille de paie correcte sera envoyée.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Télétravail : exprimez vos demandes !

Par Le 24/04/2015

Teletravail 2La Direction a enfin communiqué sur l'accord Télétravail signé depuis le 29 Janvier. Tous les collaborateurs HORS ACCORD en Modulation GSD sont invitées à exprimer auprès de leur manager leurs souhaits pour exercer en Télétravail.

Un petit rappel semble important : l'exercice du télétravail est un avantage apporté par la signature de cet accord, et ne saurait en termes juridiques constituer un droit nouveau des salariés. En tout état de cause, l'approbation du manager est nécessaire en fonction du poste occupé qui doit être compatible, mais aussi en fonction de la capacité et l'autonomie du demandeur. C'est aussi le management qui détermine le nombre de jours d'exercice du Télétravail.

Comme il est prévu par la loi, l'exercice du télétravail ne peut être imposé au salarié, et reste à tout moment réversible. C'est à dire qu'à tout moment, le collaborateur ou l'entreprise peut mettre fin au télétravail.

Teletravail 3Si vous souhaitez faire acte de candidature au Télétravail, contactez donc votre manager pour discuter de la faisabilité et des conditions d'exercice pour votre poste. Il est recommandé que vous prépariez les éléments qui motivent votre demande, tant sur les aspects professionnels que personnels.

Toutes les demandes sont validées par la Direction Générale, Mr Col a confirmé au CE que s'il privilégie le travail en équipe et en proximité et la dynamique d'appartenance qui en résulte, il n'est pas opposé au télétravail en soi notamment conscient de l'équilibre qu'il apporte entre vie professionnelle et personnelle. Les élus CFTC ont renouvelé leur recommandation qu'il puisse communiquer directement avec les salariés sur son approche du Télétravail pour mettre fin aux rumeurs et interprétations qui circulent.

Quant à déterminer ce qui fait que ce qui est positif et nécessaire pour l'ensemble des lignes de  l'entreprise ne le serait par pour GSD qui maintient un seul retour sur site par an, les élus CFTC ne manqueront pas de poursuivre leurs analyses et questions pour les cerner.  

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

IATA choisit GBT pour gérer ses déplacements ...

Par Le 01/04/2015

Iata

La nouvelle a été officialisée hier dans la presse, Mr Mrad, notre Directeur Général EMEA, a confirmé que IATA (International Air Transportation Association) a choisi GBT pour gérer ses propres déplacements professionnels. Cette victoire n'aura pas d'incidence directe sur la France, IATA opérant principalement en Suisse et au Canada, mais c'est néanmoins un beau contrat gagné par GBT.  

Yes 2Mr Mrad a déclaré : "Nous sommes ravis que la force de notre offre ait été reconnue par IATA. Nous poursuivons nos investissements dans les technologies et les solutions qui nous permettent de répondre aux exigences spécifiques de nos clients, afin de leur fournir, comme dans le cas de IATA, des réponses innovantes qui les aident à optimiser leurs dépenses de voyages d'affaires".

L'idéal eut été que l'entreprise communique auprès de ses salariés en interne en même temps qu'elle informait la presse, juste une opportunité d'amélioration à prendre en compte pour notre direction !

La CFTC félicite les équipes européennes et mondiales qui ont su convaincre et gagner ce nouveau client, et espère que de prochaines signatures alimenteront l'activité pour la France. Qu'une entreprise aussi emblématique que IATA dans l'industrie du voyage mondiale choisisse aujourd'hui notre réseau est un signe fort de la nouvelle dynamique GBT! 

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS.

Commission PMP

Par Le 27/03/2015

Pmp 3La DRH vient de communiquer pour confirmer la tenue de la Commission PMP et donc la possibilité ouverte aux salariés de contester une note 3 qu'ils jugeraient injustifiée. pour ce faire, les collaborateurs concernés doivent se rapprocher d'un élu CFTC de leur choix Délégués du Personnel ou Comité d'Entreprisel au plus tard le 3 Avril.

Le représentant du personnel instruira la contestation avec le collaborateur, puis la défendra envers le N+1, pour tenter d'obtenir la révision de la note avant même la commission.

Si cette démarche échoue, le dossier sera porté en commission pour arbitrage et décision finale au niveau du N+2 ou décisionnaire pour la ligne en France. La date de la réunion de commission n'est pas fixée.

Les élus CFTC sont à votre disposition pour répondre à vos questions, et porter et défendre vos éventuelles contestations.

CFTC, Nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

1ère réunion du Comité Européen

Par Le 13/03/2015

europe.jpgLes 10 et 11 Mars s'est tenu à Paris la première réunion du Comité Européen de GBT. A cette occasion, le Employee Workers Council (EWC) a été officiellement constitué par la signature formelle de ses statuts.

Pour rappel, le Comité Européen est institué par une règlementation de l'Union Européenne qui l'impose aux entreprises présentes dans plus de 3 pays et/ou plus de 1000 employés dans l'Union. Chaque comité d'entreprise local désigne par vote un représentant titulaire et un suppléant. Les pays représentés au EWC de GBT sont : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Norvège, Pays Bas, Pologne, République Tchèque, Royaume Uni, Suède, Les élus ont procédés à la désignation des 5 membres du bureau (Belgique - Pays Bas - Norvège - UK et France) et de son représentant, Geert Mertens qui poursuit ainsi cette mission déjà assumée dans le comité Carte/voyages d'American Express.

vision-futur-1.jpgLe management était représenté principalement par Jo-Ann Kruse, DRH globale de GBT,  Elyas Mrad, General Manager EMEA et Hervé Mattan, Manager GSD EMEA qui ont présenté les grands axes stratégiques de GBT pour 2015. Une attention particulière a été apportée au développement d'une Culture d'Entreprise propre à GBT, construite sur l'héritage d'American Express, intégrant la dynamique de notre nouvelle entreprise. L'organisation du groupe se met en place, de nombreux projets sont engagés permettant de se séparer des systèmes et méthodologies d'American Express pour arriver à l'indépendance de GBT. 

Le changement GBT, ca va vraiment commencer maintenant ...

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

Election partielle au CHSCT

Par Le 09/02/2015

Le Grand Collège d'AE GBT (Elus délégués du Personnel et au Comité d'Entreprise) s'est réuni le 26 Janvier pour procéder à l'élection d'un membre du CHSCT en remplacement de Christian Sattonnay qui a quitté l'Entreprise.

C'est Emmanuelle Malandain, élue Déléguée du Personnel sur liste CFTC qui a recueilli la majorité des suffrages et qui donc devient membre du CHSCT. Nous lui souhaitons la bienvenue au sein de l'équipe CFTC au CHSCT.

 Chsct jan15

de gauche à droite : au fond Philippe Robert, Christine Carré, Emmanuelle Malandain, Laurent Vicente (secrétaire CHSCT), devant Véronique Pondaven et Jocelyne Vignon

La CFTC signe l'accord Cadre Télétravail

Par Le 29/01/2015

Engagement

La CFTC a signé ce jour l'accord Cadre Télétravail. La DRH devrait communiquer dans les prochaines semaines sur cet accord, qui deviendra dès lors le cadre juridique applicable à tous les salariés d'AEV pour l'exercice du Travail à domicile.

Des principes légaux fondamentaux doivent être rappelés :

  • Teletravail 1le principe de volontariat du salarié : l'entreprise ne peut en aucun cas imposer le télétravail à un collaborateur;
  • le principe de réversibilité : à tout moment, tant le salarié que l'entreprise peut mettre fin au télétravail qui est mode d'organisation du travail sans que ceci constitue un changement substantiel du contrat de travail.
  • La validation de la demande de télétravail : relève en dernier ressort du pouvoir de Direction de l'entreprise.

L'accord cadre sur le Télétravail s'inscrit en chapeau de l'accord sur la Modulation du Temps de travail en télétravail au GSD(qui reste inchangé) étendant l'accès au Télétravail à toutes les lignes de l'entreprise. Il vient en substitution des dérives de pratiques du "Flexi-Office" qui n'offraient ni encadrement juridique, ni préconisation visant à assurer des conditions de travail conformes, ni indemnisation des salariés pour les dépenses en découlant, ni assurance ou protection en cas d'accident, pour ne citer que les points principaux.

Reste maintenant à l'Entreprise à gérer la phase de transition, notamment en Ile-De-France en fonction de l'instalation dans les nouveaux locaux (projet Go Green), à permettre aux collaborateurs bénéficiant déjà de l'accord managérial pour l'exercice du Télétravail régulier de transcrire la pratique en un avenant protecteur (pour l'entreprise et le salarié), à définir les critères objectifs d'eligibilité par ligne, comme l'a déjà fait GSD précurseur dans le domaine.

StartLa CFTC au travers de ses Délégués Syndicaux et de ses élus restera TRES ATTENTIVE à la bonne mise en oeuvre de cet accord qu'elle a mis plus de 2 ans à négocier et conclure au bénéfice de la qualité de vie au travail des collaborateurs, au profit de l'engagement et de l'efficacité des salariés en France, afin qu'ils/elles puissent contribuer à la dynamique positive de GBT.  

N'hésitez pas à revenir vers vos élus CFTC au Comité d'Entreprise ou Délégués du Personnel, ou en cliquant directement dans le lien Contact pour tout complément d'information ou question relative à cet accord et son application. 

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

Groupe AMEX : un nouveau plan

Par Le 23/01/2015

Ax La Presse l'a annoncé hier, au moment où il présentait les résultats 2014 d'American Express, Ken Chenault a annoncé un nouveau plan massif de réduction d'emplois mondial, la suppression de 4 000 postes. L'histoire se répète, c'est ce que nous avions déjà vécu en 2013 avec l'annonce de 5 300 licenciements.

La chose qui change, c'est que GBT n'est plus entièrement American Express, et donc que cette annonce ne nous concerne plus directement. Pour autant, gageons que notre actionnaire à 50% maintiendra des exigences de retour sur investissement à un haut niveau. Mr Col notre Directeur Général a plusieurs fois affirmé qu'il mettra tout en oeuvre pour éviter un nouveau plan social en France, les résultats fruits de la stratégie qu'il met en oeuvre seuls transformeront cette volonté en réalité.

Cette fois donc le boulet nous aura épargné, mais n'oublions pas nos collègues d'American Express Cartes France qui vont cette année revivre ce que nous avons trop souvent subi, l'angoisse de l'attente, la violence des annonces, le boulversement des vies, professionnelles mais aussi personnelles. Les élus CFTC soutiennent sincèrement les salariés d'AECF et leurs élus dans cette période de difficulté.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

Dans la presse ....

Par Le 16/01/2015

PresseLa Direction Générale GBT France a affirmé sa volonté d'améliorer la communication, tant interne qu'externe, et le prouve ... Suivez ce lien pour prendre connaissance de l'entretien accordé par Mr COL à Déplacements Pros.

http://www.deplacementspros.com/Guillaume-Col-Amex-GBT-2014-a-ete-une-annee-de-rupture-et-de-renouveau-pour-American-Express_a30900.html

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

le CE rend un avis Favorable à l'accord cadreTAD

Par Le 05/01/2015

Teletravail 2Enfin, après près de 3 ans d'efforts constants pour obtenir l'ouverture de la négociation, et plusieurs mois de discussion avec la Direction, enfin donc le projet d'accord cadre sur le Télétravail a été présenté au CE de Décembre, rendant possible une prochaine communication par la Direction.

La CFTC se félicite de voir la concrétisation de son action en cet accord  qui constitue une avancée significative pour les salariés. Il fixe un socle commun à tous les collaborateurs pour accéder à l’opportunité d’exercer le travail à domicile dans un cadre sécurisant pour le collaborateur et pour l’Entreprise. Il permet en outre un traitement équitable pour tous, avec des indemnisations financières et des équipements matériels adaptés dans le souci de garantir des conditions de travail aux télétravailleurs identiques à celles de l’exercice dans les locaux de l’entreprise.

Si cet accord mettra fin au "flexi office", il ouvrira en regard la possibilité de recourir au Télétravail dit pendulaire, c'est à dire en télétravail certains jours et sur site les autres (sauf pour les collaborateurs sous le régime de modulation qui n'est pas compatble). Les élus du CE ont demandé à l'Entreprise de garantir la Indemnite tadtransition sans interruption entre les 2 pratiques. Ainsi, le télétravail se traduira pour TOUS par la signature d'un avenant, apportant ainsi le versement au prorata de la prime de télétravail ainsi que la sécurisation juridique et d'assurance du statut de travailleur à domicile.

La Direction complète les aspects relatif aux équipements techniques, et finalise une Charte du Télétravail qui regroupera tant les conditions d'ergonomie nécessaires à l'installation du poste de travail, les procédures et contacts en soutien aux TAD, etc ...

La délégation de la CFTC a fait valoir que l'Entreprise réintroduisant un espace minimum, conforme aux recommandations de l'Institut National de Recherche et Sécurité, le calcul de l'indemnité de télétravail devrait être indexé sur l'indice des loyers publié par l'INSEE. La Direction a refusé cette demande, mais nous n'y renoncerons pas.

Home 3C'est en grande partie sur les propositions et demandes présentées par la CFTC que s'est construit cet accord, d'autres se contentant d'en discuter pour maintenant tenter de s'approprier une signature qui n'a pas encore eu lieu !    Pour notre part, nous attendons la version finale de l'accord, intégrant les quelques corrections et reformulations demandées par le CE ainsi que la présentation de la Charte pour SIGNER CET ACCORD sur lequel les élus CFTC se sont prononcés FAVORABLES à l'unanimité,

La délégation de négociation CFTC était composée de Emmanuelle Malandain, Christine Carré et Jocelyne Vignon, toutes exerçant en Télétravail dpeuis plusieurs années.

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

 

Bonnes Fêtes à tous !

Par Le 19/12/2014

Bonnes fetes 1Ce soir débutent les vacances scolaires de Noel, tous les élus CFTC d'AEV vous souhaitent de très bonnes Fêtes de fin d'année.

Nous espèrons qu'elles seront l'occasion pour tous de profiter de quelque repos, de moments familiaux ou amicaux festifs, et qu'elles apporteront en plus de jolis cadeaux, de la joie et de l'émotion ...

Bonnes fetes 2

 

Les succès d'AEV dans la presse

Par Le 12/12/2014

PresseEnfin la presse relaie les bonnes nouvelles d'American Express GBT !

La stratégie de communication change chez GBT et avec notre nouvelle Direction Générale, Pour nous tous collaborateurs d'AEV, il fait bon sortir des articles déprimants pointant exclusivement sur les difficultés que nous avons traversées ou créant de l'anxiété en nous prédisant un avenir incertain.

Suivez ces liens vers le positif :  http://www.quotidiendutourisme.com/site/distribution-de-nouveaux-clients-pour-american-express-voyages-d-affaires-82677.html

http://www.deplacementspros.com/Amex-GBT-donne-une-liste-des-clients-gagnes_a30507.html?TOKEN_RETURN

CFTC, nos Forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

Vos souhaits de congés 2015

Par Le 13/11/2014

Cp 1Pour les collaborateurs du GSD en particulier, l'heure est au recueil des souhaits de CP pour 2015, et aussi au solde des CP en 2014.

Il est important de souligner un point fondamental pour les Homeworkers en modulation : vous faire récupérér vos jours de CP en les travaillant est illégal..

Le principe est simple : 25 jours de CP (ajustés des jours fériés au réel et le cas échéant des congés supplémentaires au titre de l'ancienneté) sont décomptés de votre quota annuel d'heures dans le cadre de la modulation, soit la base légale de 1607 heures. Si l'entreprise vous impose de prendre dans l'année calendaire des CP au delà des 25 jours décomptés (ajustés des jours d'ancienneté), cela reviendrait à vous faire "retravailler" ces jours de CP comme vous le faisiez pour les jours fériés avant la signature de l'avenant cette année.

CalculL'article L3122-27 du code du travail stipule expréssement qu'il est illégal de "récupérer" ses jours de congés. Nous invitons donc les homeworkers à vérifier le nombre de CP posés au cours de l'année calendaire (1er janvier-31 décembre) : si votre nombre de CP posés en 2014 est supérieur au quota de 25 jours, éventuellement augmenté de vos jours d'ancienneté, contactez un Délégués du Personnel ou contactez nous Contact.

CFTC, nos forces POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

La nouvelle vision dans la presse

Par Le 03/11/2014

Vision 1Il y a quelques jours, nous partagions ici avec vous les échanges avec Guillaume Col lors du dernier Comité d'Entreprise, et les grandes lignes de sa vision pour AEV.

Un entretien paru ce jour dans le magazine "Voyages d'Affaires" complète et détaille ce que nous avons bien modestement condensé sur ce blog.

Suivez ce lien pour en savoir plus http://www.voyages-d-affaires.com/travel-management/decideurs/american-express-doit-imposer-tempo-guillaume-col-dg-american-express-voyages-affaires-9911

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre.

Portrait

Par Le 29/10/2014

Pour complèter votre information, et apprendre à connaitre notre nouveau Directeur Général, voici la présentation de Mr Col parue dans "Les Echos" d'aujourd'hui.

 gbt-lesechos-10292014-portrait-guillaume-col-2-.pdf (368.07 Ko)

 

CFTC, nos forces, POUR VOUS et AVEC VOUS !

 

 

Vers quel avenir ? une vision nouvelle

Par Le 28/10/2014

SwotArrivé depuis quelques semaines, Mr Guillaume Col, nouveau Directeur Général, est venu rencontrer les élus du Comité d'Entreprise la semaine derniière, présenter ses premières analyses des forces et faiblesses d'AEV, de son positionnement actuel, et les opportrunités de développement qu'il en déduit, une vision renouvelée par son oeil extérieur.
Mr Col a présenté aux élus la déclinaison locale de la stratégie globale de GBT, et a affirmé son intention de renforcer auprès du Groupe, tant au niveau EMEA qu'au siège, la nécessité de rendre au management du pays une réelle autonomie de gestion au niveau local et transversal sur les différentes lignes d'activité. en écho à l'objectif de vaincre les silos. Une approche collaborative entres lignes d'activité pour définir les axes stratégiques adaptés au niveau du pays ? un retour au bon sens !

Qualite serviceDe ses visites et des échanges qu'il a pu avoir depuis son arrivée, Mr Col a ressenti la force et le puissance de la marque, l'engagement des collaborateurs dans tous les services et toutes le lignes, et aussi les difficultés quotidiennes qu'ils traversent sur certains outils ou process. Les capacités d'investissements issus de la création de GBT, la nomination de Mr Chérèque, français et ayant une connaissance profonde des technologies propres au voyages (voir notre article Nominations ) doivent permettre d'apporter les solutions pertinentes pour améliorer l'efficacité opérationnelle. Redonner aux salariés d'AEV les moyens de délivrer la meilleure qualité de service qui a fait sa réputation, en s'appuyant sur les compétences et l'expérience de ses agents de voyages ? Cela vous rappelle quelque chose ?

Strat dev 3Un détail d'importance : Mr Col fait référence à l'AGENCE DE VOYAGES, pas à la TMC. Ce qui ne doit pas empêcher l'Agence de Voyage de demain de proposer des prestations élargies, des solutions technologiques de bout en bout, des services nouveaux comme Meetings & Events, des missions de conseil diversifiées et innovantes, etc ... Une agence de voyages du futur, qui n'oublierait pas d'où elle vient, ses erreurs pour les éviter, et surtout la qualité qui a fait son succès ?

Les élus CFTC ont écouté avec intérêt les intentions présentées par Mr Col, qui a lui même confirmé que seuls les gestes et les actes compteront pour les collaborateurs et les clients. La première étape sera la validation de son plan stratégique pour la France par le Groupe dans les prochaines semaines, pour qu'AEV soit prêt à accueillir la croissance quand elle arrivera. Mr Col consultera le CE en Novembre et demandera l'avis des élus sur les orientations stratégiques telles qu'elles auront été validées à Londres et à New York.

Actes 1L'analyse est pertinente, les intentions sont bonnes, le discours est celui du bon sens, les paroles sont directes "cash" et sans circonvolution, mais Mr Col a raison, les collaborateurs d'AEV ont traversé trop d'épreuves sous forme de PSE pour accorder leur confiance sur des mots aussi positifs soient-ils. Nous attendons les gestes et les actes qui seuls pourront nous convaincre du vrai changement, celui de GBT et de son leadership en France.

CFTC, nos Forces, POUR VOUS et AVEC VOUS !   

Déclaration CFTC : Bilan formation 2013

Par Le 02/10/2014

DFormation 1éclaration de la CFTC sur le bilan de Formation 2013 et état d'avancement du plan 2014 :

La CFTC prend acte des améliorations constatées dans l’avancement du plan de formation 2014, ainsi que la bonne mise en œuvre du recueil des souhaits pour 2015 conformément aux engagements pris. La politique de communication et d’information initiée par Develop Invest doit également être remarquée et reconnue. 

Les élus CFTC interpellent la Direction sur l’annulation d’une quarantaine de formations sur la fin d’année 2014 pour les collaborateurs à domicile ou en région en raison de restrictions de frais de déplacements, quand leurs collègues parisiens ou sur plateaux en bénéficient. Ceci constitue une inégalité de traitement flagrante et injustifiable. 

Concernant 2013, les élus CFTC notent que l’enveloppe budgétaire consacrée à la formation par AEV est en nette diminution par rapport aux années précédentes, à moins 0,21% par rapport à 2012, où dans le même temps, le catalogue de formation avait été réduit à une portion congrue. La CFTC ne peut se satisfaire de cette baisse, alors que notre métier subit de profondes évolutions, que le maintien de l’employabilité des collaborateurs notamment par la formation reste un point plus que jamais crucial, alors même que la Direction n’a pas choisi d’utiliser les  sommes allouées au titre du CICE en 2013 à ces fins, quand elle en avait légalement la possibilité.

 Formation 3La CFTC demande que la Commission Formation discute et mette en place des indicateurs pertinents permettant de mesurer le plus en amont possible les budgets et leur utilisation. Par ailleurs nous retenons la suggestion de Develop Invest d’anticiper les budgets sur 2015.

 

Déclaration de la CFTC sur la note d'orientation Formation 2015

Les élus CFTC regrettent que la note ne reflète pas la stratégie qui reste à définir par GBT, elle ne permet pas une réelle visibilité sur la bonne adéquation du plan par rapports aux objectifs.

La CFTC  demande à l’Entreprise à se tenir aux engagements pris, tant en terme de calendrier que  sur les priorités.

 CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

La grêve et l'appel à la mobilisation !

Par Le 25/09/2014

Greve af

La grêve prolongée des pilotes d'AF après une première semaine déjà difficile pour AEV, ses collaborateurs et ses clients poursuit en ce début de semaine ses effets dévastateurs sur notre activité. Même si l'annonce ce matin du retrait du projet par la Direction d'AF laisse espérer une sortie de crise, rien n'est acquis à cette heure.

Au delà des pertes directes pour la compagnie, cette grêve génère pour ses clients et ses distributeurs, que nous sommes, de graves conséquences humaines et économiques.

VolontariatNotre Direction des opérations (GSD)t, une fois n'est pas coutûme, fait appel à la mobilisation pour cette grêve ! enfin, elle fait appel au volontariat auprès des équipes pour y faire face, s'appuyant comme toujours sur l'engagement jamais démenti des collaborateurs, leur conscience professionnelle, et surtout leur attachement et leur sens du service à nos clients. Reconnaissons de nouveau à la Direction d'AEV qui pourrait imposer à ses salariés d'effectuer des heures supplémentaires (comme c'est le cas chez CWT) de privilégier le volontariat afin d'éviter de souscrire à l'obligation.

Néanmoins, les volontaires s'épuisent, deviennent rares... la motivation financière effacée par le besoin impératif de repos, nécessaire pour affronter une nouvelle journée de travail !

Les élus CFTC ont porté vos retours à la Direction qui ajuste les compensations proposées plus uniquement pécuniaires mais aussi en récupération majorée.  

Vol annule

Mais nous savons aussi que la crise passée, quand la grêve cessera, ses effets et conséquences se prolongeront dans notre travail, sur tous les collaborateurs que l'entreprise a obligé à prendre 4 semaines de CP cet été et qui n'auront même pas des vacances intermédiaires pour récupérer des forces !

Les élus CFTC ne permettront plus à la Direction de faire référence à un "over staffing" structurel tant cette crise démontre sans contestation factuelle possible à quel point les équipes sont exangues, en flux tendu perpétuel, et qu'elles ne sont pas des ressources inépuisables.Les femmes et les hommes employés d'AEV, TC et TL en tête, en sont le principal capital, la richesse la plus précieuse, le recours absolu pour délivrer le service attendu par nos clients, et surtout en période de crise !

La mobilisation de tous les collaborateurs de cette entreprise, en dehors même du volontariat, mérite reconnaissance, dans le fond et dans la forme ! mais pas l'un sans l'autre ! Vos élus CFTC le demanderont pour vous !

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Un agenda social bien rempli !

Par Le 24/09/2014

Agenda social

De nombreux sujets sont à l'agenda social d'AEV pour la fin 2014, les organisations syndicales représentatives sont conviées par la Direction à la table des négociations pour :

  • TeletravailAccord Cadre sur le Télétravail : enfin après plus de 2 ans de demandes réitérées par la CFTC, la Direction ouvre les discussions visant à encadrer toutes les pratiques et usages de travail à distance dans l'entreprise pour garantir un égal accès à tous au télétravail, mais aussi assurer des protections et garanties pour les collaborateurs. Adossé à l'accord Télétravail, l'Entreprise s'est également engagée à négocier un accord sur les Temps de Trajet.
  • Accord de Gestion Prévisionnel des Emplois et des Compétences : là encore enfin, la Direction tient son engagement pris au cours du PSE 2013 d'ouvrir la négociation sur la GPEC qui doit être financée par les fonds publics issus du CICE (plus d'1 million d'Euros prévus au titre de 2014) pour ouvrir des opportunités de reclassement aux salariés d'AEV dans ou or de l'entreprise et dans une démarche volontaire avec comme objectif d'éviter les traumatismes et les licenciements subis des pTemps de travail 1lans de restructiration.
  • Accord sur le Temps de Travail : de nouveau, après une tentative avortée par l'Entreprise en 2011, l'accord dit "35h" conclu en 1999 va faire l'objet d'une renégociation en fin d'année, la CFTC sera plus que vigilante sur le sujet pour toutes les catégories socio professionnelles et la diversité des lignes d'activité !
  • Accord sur la mutuelle Frais de Santé et Prévoyance, le contrat en vigueur se terminant le 31 décembre d'une part, de nouvelles obligations légales étant introduites par le législateur à compter de 2015 d'autre part.
  • NaoNégociations Annuelles Obligatoires : ramenées en fin d'année pour être en adéquation avec le calendrier des rémunérations de l'Entreprise, cette négociation portant sur la rémunération, les avantages sociaux, la réduction des inégalités sera primordiale pour défendre le pouvoir d'achat particulièrement malmené cette année notamment par le blocage complet des salaires par le SNAV (sauf pour les 10 plus hauts salaires de l'Entreprise qui rapellons le ici ont crû de plus de 12% en 2013 (chiffres 2014 NC)).

Stress alerte 1La CFTC a en plus de cet agenda chargé formellement demandé à la Direction pour le début 2015 l'ouverture de négociations en vue de conclure un accord de prévention du Stress et d'équilibre Vie professionnelle/vie privée. En effet, l'entreprise a abandonné l'initiative lancée en 2010 par Mr Cardinaud avant son départ sur ce sujet, la CFTC persiste et remet à l'ordre du jour ce sujet qui a de forts impacts sur la vie et la santé des salariés, mais aussi les résultats de l'entreprise et la collectivité notamment au travers de l'augmentation de l'absentéisme pour causes médicales.

La CFTC sera comme toujours en pointe sur toutes ces négociations, dans une volonté de bâtir un environnement professionnel et social tant pour les salariés que pour l'Entreprise, nous ausons nous opposer quand nécessaire mais surtout toujours proposer pour nous construire un avenir commun ambitieux et équilibré.

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Nominations

Par Le 17/09/2014

G colEnfin, après plusieurs mois d'attente depuis l'annonce du départ de Mr Audoin, hieri a été communiquée la nomination de Mr Guillaume Col au poste de Directeur Général d'American Express Voyages d'Affaires en France, mais aussi de Belgique et des Pays Bas. La question reste ouverte quant au remplacement de Mr Audoin dans sa fonction de Pdg.

La presse n'a pas tardé à relayer cette information http://www.lechotouristique.com/article/amex-guillaume-col-remplace-eric-audoin,67699 - http://www.deplacementspros.com/Guillaume-Col-succede-a-Eric-Audoin-chez-Amex_a28973.html - http://www.tourmag.com/American-Express-G-Col-nomme-DG-et-Vice-President-pour-la-France_a69254.html

Nous souhaitons la bienvenue à Monsieur Col, et espèrons qu'il aura à coeur comme l'avait récemment confirmé Mr Audoin d'établir des relations sociales respectueuses et constructives, afin de s'assurer de l'engagement des collaborateurs au quotidien pour délivrer un service de qualité à nos clients et des résultats pour nos actionnaires. Le développement de notre entreprise et son succès ne pourra se faire qu'avec la pleine et entière adhésion de ses collaborateurs, la volonté de gagner et de se surpasser de chacune et de chacun d'entre nous.

L'entreprise doit démontrer la même ambition pour ses salariés que pour ses actionnaires :

  • garantir des conditions de travail à la hauteur des exigences envers les collaborateurs,
  • développer une politique salariale et de reconnaissance à la mesure de l'investissement de ses employés,
  • ouvrir à toutes et tous des opportunités de développement et de promotion internes sans discrimination par la formation notamment à l'aune des valeurs qu'elle affiche,
  • renforcer sa position innovante sur le télétravail et adopter une approche aussi constructive pour mettre en place une politique exemplaire de gestion prévisionnelles des emplois et des compétences digne de sa position de leader sur le marché.

Ce sont les demandes que porteront les élus CFTC en votre nom auprès de Mr Col que nous expèrons rencontrer dès le prochain CE.

Ph cherAujourd'hui est intervenue une autre nomination au niveau global cette fois, annoncée par Mr Bill Glenn : Mr Philippe Chereque prend la responsabilité de la Technologie de GBT. Nous accueillons avec intérêt cette nomination pour 2 raisons : l'expérience de Mr Chérèque chez AMADEUS, qui doit lui permettre de mieux appréhender les enjeux et problématiques de nos outils au quotidien d'une part, et parcequ'un français siègera au comité exécutif de GBT d'autre part.  Nous souhaitons également la bienvenue à Mr Chereque chez Global Business Travel.

Pour apporter une petite touche "people" à la communication officielle, sachez que Mr Philippe Chereque est le frère de Mr François Chereque qui occupa plusieurs années le poste de secrétaire général de la CFDT, ce qui n'empêcha pas hélas des suppressions de postes chez Amadéus !

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre 

 

Bon Anniversaire : notre site à 1 an

Par Le 01/09/2014

siteweb-2.jpg

Il y a un an, nous lancions ce nouveau site CFTC chez AEV, qui va au delà du seul BLOG en mettant à votre disposition des informations utiles, contacts et liens divers.

Unknown 1

En 1 an, vous avez été nombreux à vous connecter : plus de 25 000 visites ! merci de votre intérêt et de votre fidèlité !

Vous êtes nombreux aussi à vous être abonné(e)s à notre newsletter pour être informé(e)s de toutes le parutions. Pour cela aussi merci !

Nous travaillons en continu à enrichir le contenu de notre site, par de nouveaux articles, mais aussi par des rubriques nouvelles comme par exemple le FLASH CE pour mieux vous informer et répondre à votre attente.

N'hésitez pas à nous soumettre vos suggestions d'amélioration ou des questions en suivant ce lien Contact

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

 

Accord Handicap : quelques retards

Par Le 24/07/2014

CesuSuite à des problèmes techniques, et du fait du transfert de l'accompagnement des collaborateurs en situation de handicap tel qu'annoncé dans la communication RH du 2 juillet, l'envoi des CESU tel que prévu aux NAO 2013 et à l'accord Handicap signé le 21 Mars 2014 rencontre quelques retards.

Les chèques CESU vont parvenir aux bénéficiaires dans les prochaines semaines, tel est l'engagement pris par la Direction suite à une intervention des élus CFTC !

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

1ère réunion du nouveau CHSCT

Par Le 08/07/2014

ChsctCe 4 juillet s'est réuni pour la première fois le Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) élu par le grand Collège en Juin. De nouveaux élus ont rejoint l'instance et le secrétaire et son adjoint ont été désignés par voteLaurent Vicente assumera le poste de secrétaire et succède à Jean-Luc Létisse, précédent secrétaire, et Délégué syndical FO d'AEV transféré chez AECF avec ses collègues du TLS.

La CFTC souhaite remercier les élus qui se sont investis dans cette instance si importante pour le quotidien des collaborateurs, dans le précédent mandat déjà un grand MERCI pour les actions menées et le travail accompli, et celles et ceux qui vont poursuivre ces 2 prochaines années la mission primordiale de cette instance : améliorer les conditions de travail, prévenir les risques physiques, psychiques et mentaux au travail !

Go green 4Les élus ont également désignés les membres du Comité de Suivi du projet "Go Green" : Philippe Robert et Christian Sattonnay représenteront la CFTC. Ce comité assurera le lien de l'instance avec l'équipe projet de l'Entreprise, le suivi des travaux et de l'agencement, la mise en oeuvre des améliorations préconisées par les élus à l'appui du rapport de Technologia, et acceptées par la Direction, etc ...

pour plus d'informations : Flash CE Extra : Go Green

Dans les prochaines semaines, la DRH va communiquer et recenser les collaborateurs qui envisagent d'utiliser la voiture pour se rendre sur le site, ou seraient intéressés par des solutions de co-voiturage par exemple ... d'autres communications suivront à la rentrée, notamment relatives au télétravail, qui permettront d'affiner les moyens à mettre en oeuvre par exemple en parking...

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Le changement GBT : nos leaders

Par Le 03/07/2014

Slt 1Parmis les changements induits par GBT, il y a nos nouveaux dirigeants au niveau global, avant bien entendu le remplacement à venir de notre PDG Français, sans doute à la rentrée.

Donc le président du Conseil d'Administration (Board) de GBT est Mr Greg O'Hara, créateur et patron de Certares qui mène le groupe d'investisseurs qui vient d'entrer à hauteur de 50% dans GBT.

Strategie 1Le Président Directeur Général de GBT est Mr Bill Glenn, qui lui vient du Groupe American Express et qui a annoncé récemment les membres de son comité exécutif, ou en anglais Senior Leadership Team, que vous retrouvez sur l'intranet GBT ttps://square.aexp.com/sites/americanexpressglobalbusinesstravel/OurCompany/Pages/OurLeaders.aspx; En complément aux biographies officielles qui y figurent, la CFTC vous apporte quelques informations complémentaires glanés sur le web.

Mr Patrick Bourke devient Directeur Administratif de GBT, il vient lui aussi de Certares et a également occupé des fonctions importantes au sein de Blackstone qui fait partie des investisseurs rassemblés par Certares.

Mme Norma Corio est nommée Directeur Financier de GBT, elle a précédemment exercé de hautes fonctions dans une entreprise spécialisée dans le restructuring Miller Buckfire et avant cela chez JP Morgan. Pour info, c'est Mr O'Hara qui avait mené les discussions pour CWL au moment de la prise de capitaux de JP Morgan, il y a quelques années. 

Mme Jo Anne Kruse devient Directeur des Ressources Humaines de GBT, elle a une expérience affirmée des ressources humaines en particulier au travers de HC Partners société de consutlting RH qu'elle a fondé. Dans son expérience antérieure, Mme Kruse a été Directeur RH de Travelport, dont l'actionnaire principal est le Groupe Blackstone, voir Mr Bourke. 

Les autres membres du Comité exécutif viennent tous du Groupe American Express, la représentation étant donc en nombre de sièges plus importante pour AmEx (10 sur 13), mais la présidence revient à Certares pour rééquilibrer !

CFTC, vous informer pour mieux vous défendre ! 

 

 

Le changement GBT : EVP reporté à Janvier 2015

Par Le 02/07/2014

Evp american expressKatrina Cliffe l'a annoncé lors de son townhall le 25 Juin, la nouvelle est maintenant rendue publique : l'EVP est reporté à Janvier 2015 !

L'entreprise souhaite redynamiser ce qui reste l'évènement majeur du Voyages d'Affaires en France, dans l'esprit de la nouvelle entité GBT : un nouveau lieu (prestigieux mais chut c'est un secret !) un nouveau format mais toujours le Baromètre du Voyage d'Affaires, incontournable étude de référence ...

La CFTC rappelle à l'Entreprise qu'une des clés du succès de l'EVP fut son articulation Clients/Fournisseurs/Employés, pour garantir le succès de l'EVP version GBT, il est impératif d'en conserver les fondamentaux et donc permettre la participation du plus grand nombre des collaborateurs !

La CFTC voit également dans ce report qui peut paraitre mineur l'exemple de ce qui va être notre quotidien au cours de ces prochains mois, comme l'a indiqué Katrina Cliffe : pas de changement majeur façon Big Bang, mais des petits changements au fil de l'eau , toujours concentrés et focalisés exclusivement sur notre activité : le Voyages d'Affaires !!!

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

Formation : à date, engagement tenu !!!

Par Le 02/07/2014

Formation

La CFTC est la première à rappeler l'Entreprise à tenir les engagements qu'elle prend envers les instances représentatives et donc les collaborateurs qui nous en ont confié mandat. Alors quand l'Entreprise les tient, il est aussi normal de le mettre en avant que lorsque ce n'est malheureusement pas le cas !

Lors de la consultation sur le plan de formation 2014 (très en retard sur le calendrier) la Direction et Develop Invest se sont engagés pour 2015 à adopter un calendrier anticipé pour permettre la planification des formations bien plus tôt dans l'année, et donc éviter les embouteillages (et annulations potentielles) du fait de la concentration des formation sur le 3ème et 4ème trimestre, souvent en période de haute activité.

Formation clavierPar une communication générale, la RH lance dès maintenant le recueil des souhaits des collaborateurs pour 2015, conformément aux engagement pris. Les élus CFTC membres de la Commission Formation qui s'est réunie hier en ont félicité Develop Invest et la RH, et resteront attentifs à la poursuite de ce plan.

Nous encourageons tous les collaborateurs à exprimer leurs souhaits, y compris pour des formations qui ne seraient pas proposées au catalogue, formations techniques GDS ou tarification par exemple, afin d'avoir une photo aussi précise que possible sur les attentes et besoins.

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

Day 1 : c'est aujourd'hui !!!

Par Le 01/07/2014

Day 1Le groupe l'a confirmé aujourd'hui, le changement c'est maintenant : nous sommes devenus American Express Global Business Travel !

Pas de coup de tonnerre, pas de bug informatique, pas de changement fracassant, comme ça sans nous en rendre compte, nous avons quitté le monde 100% "Blue box" pour le nouveau monde 100% Travel !

De quoi sera fait ce nouveau monde, nous allons le découvrir, ensemble. Mais ce dont nous pouvons déjà être sur(e)s c'est que les femmes et les hommes qui au quotidien ont fait d'AEV ce qu'elle est, qui tous les jours contribuent à créer la richesse de l'entreprise, qui constituent cette expertise et ce sens du service qui sont nos forces, qui vont impulser ce nouvel élan et construire GBT, tous les collaborateurs que nous sommes devront être partie prenante aussi des succès et en recevoir le bénéfice !

CFTC, nos Forces AVEC VOUS et POUR VOUS ! 

CICE : consultation du CE sur l'utilisation des fonds 2013

Par Le 27/06/2014

3 cice

Pour respecter ses obligations légales, la Direction a présenté hier au élus du CE l'utilisation projetée des fonds reçus au titre du Crédit Impots Compétitivité Emploi au titre de 2013.

CicePour votre compréhension, ce dispositif a été mis en place par les pouvoirs publics pour aider les entreprises à financer l'amélioreration de leur compétitivité, et sauvegarder les emplois en France par l'attribution d'un crédit d'impots calculé sur la masse salariale. La loi oriente l'utilisation en domaines principaux d'investissements : recherche et innovation, formation et recrutement, de prospection de nouveaux marchés et développement des ventes, de transition écologique et énergétique ou de reconstitution des fonds de roulement. la loi n'exclut pas d'autre utilisations sauf l'agmentation des dividendes versés aux actionnaires et l'augmentation des salaires des dirigeants !

Au cours de la consultation du PSE 2013, l'expert comptable du CE avait dans son rapport mis en avant cette opportunité en amont même de la loi, et les élus CFTC ont soutenu face à la Direction la nécessité de souscrire à ce dispositif afin de SAUVEGARDER DES EMPLOIS en réduisant les EXTERNALISATIONS. La Direction a refusé cette option, mais avait pris l'engagement formel auprès de l'instance de consacrer ces subsides publiques au financement d'un accord de Gestion Prévisionnel des Emplois det des Compétences pour sortir de la spirale destructrice des PSE dévastateurs.

Les élus attendaient donc avec intérêt l'information sur l'utilisation des fonds perçus par AEV au titre de l'année 2013 (d'un montant substantiel supérieur à 1M d'€) pour contribuer à l'amélioration de la compétitivité d'AEV ...

Et bien, l'entreprise a choisi de consacrer l'intégralité de ces montants conséquents à .... GO GREEN dans le cadre de la transition écologique et énergétique !

Les élus CFTC ont interpelé la Direction sur ce choix pour savoir dans quelle mesure il influerait sur une amélioration de la compétitivité, et souligné qu'investir sur des solutions technologiques innovantes ou sur le développement de nos ventes semblaient LARGEMENT PRIORITAIRE en vue d'améliorer notre compétitivité. La réponse de l'entreprise sur ces demandes est restée floue tant sur l'amélioration économique attendue que sur la réduction de notre empreinte Carbonne, mais heureusement la loi prévoit que l'entreprise devra rendre compte en détail de l'utilisation réelle des fonds et du résultat économique. En outre, l'affectation de ces subsides sur l'Ile-De-France intégralement exclut de son bénéfice éventuel tous les autres sites et salariés.

GpecSur cette base, les élus CFTC ont unanimement rendu un avis défavorable, et réitéré la demande que les fonds auxquels AEV pourra prétendre au titre de l'année 2014 soient affectés au financement d'actions de formation et surtout d'un accord de GPEC ambitieux pour permettre à tous les salariés de faire face aux changements importants de nos métiers à court et moyen terme, et ouvrir à tous des opportunités d'étendre leurs compétences et d'améliorer leur employabilité.

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !

 

 

Désignation du CHSCT

Par Le 20/06/2014

Democratie 1Le grand Collège, composé de tous les élus Délégués du Personnel et au Comité d'Entreprise se sont réunis hier pour procéder à la désignation des membres du CHSCT dont le mandat se terminait début Juin.

En plus des 2 listes syndicales présentées, 5 collaborateurs ont présentés leur candidature individuelle.

Le collège désignatif réuni en assemblée plénière doit définir les modalités de votes, et toute procédure associée, encadré par le code électoral. Les élus CFTC ont souhaité adopter un mode de scrutin nominatif qui aurait permis aux candidatures individuelles l'opportunité d'obtenir 1 siège. Le droit prévoit par défaut le scrutin par liste proportionnelle, et l'unanimité des élus du Grand Collège était nécessaire pour adopter le scrutin nominatif.

Nos concurrents s'y sont opposés, privant ainsi automatiquement les candidats indépendants d'une représentation au CHSCT, tout en affichant l'intention d'un CHSCT "non-syndical" ! D'ailleurs, là où la CFTC présentait 5 candidats, la liste syndicale concurrente présentaient 9 candidats ... pour 9 sièges ! Cela ne laisse pas grand place en effet !

chsct2.jpgLe vote s'est donc déroulé en un scrutin sur liste proportionnelle à un tour, les 9 sièges ont été ainsi attribués, dont 5 aux candidats CFTC, pour connaitre vos élus Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail, suivez ce lien.

Le nouveau CHSCT sera convoqué dans un délai maximal de 14 jour pour procéder à l'élection de son bureau (secrétaire et adjoint).

CFTC, nos forces AVEC VOUS et POUR VOUS !